Wendigo
Titre original: Wendigo
Genre: Horreur
Année: 2009
Pays d'origine: Grande Bretagne
Editeur: Bragelonne
Collection: L'ombre
Auteur: Graham Masterton
Traducteur:
François Truchaud
Sortie VO: 2006
Illustrateur: Sarry Long
 

Comment faire du neuf, avec du vieux? Aucune idée? Appelez Masterton car lui il connaît le secret! Les romans de Graham Masterton se suivent et se ressemblent et le pire c'est qu'il arrive à chaque fois à nous étonner ! Enfin, presque à chaque fois car avec sa suite de Manitou ce n'était pas ça et quant à sa Guerre de la nuit, c'était limite une catastrophe! Mais heureusement, Masterton est un grand auteur, un type qui a de la bouteille comme on dit, de la suite dans les idées et un talent fou, qui sait rebondir et encore nous offrir des œuvres de très bonne qualité, comme le prouve ce Wendigo, ouvrage inédit publié chez Bragelonne!


Alors l'histoire est bien connue, c'est la même depuis son premier livre, depuis Manitou. Il y a un personnage, ici une femme, Lily, et un méchant démon, indien de préférence, dans ce roman le Wendigo, et entre les deux une lutte à mort, avec ses passages sérieusement gores et un suspens haletant malgré un sentiment de déjà vu. Alors Lily, un soir, se fait violement agresser chez elle par d'étranges hommes qui enlèvent ses deux enfants. Elle est brulée, pas défigurée quand même, mais méchamment brulée mais peu importe, elle veut récupérer ses enfants. Pour cela elle fait appel à un étrange personnage, un vieil indien qui lui dit pouvoir retrouver la chair de sa chair sans difficulté si elle est prête à y mettre le prix. Sans réfléchir (ben oui quand même elle veut sauver ses enfants!)  elle accepte et elle doit céder en échange une terre ayant appartenue au peuple indien, une terre magique. Ca tombe bien car elle travaille dans une agence immobilière! Elle accepte donc et Georges Iron Walker, c'est le nom de l'indien, lance le Wendigo sur les traces de ceux qui ont enlevé les enfants. Il se trouve que c'est son ex-mari et que le démon indien, le traqueur sauvage comme il est appelé, va massacrer ce dernier (ah les passages gores chez Masterton!!) et ramener les enfants. Mais Lily ne se doutait pas que le Wendigo c'était cela ! Ben oui, elle n'a pas lu Manitou elle!! Elle refuse alors de céder la Terre et se lance  dans une guerre contre ce Wendigo.

Bref, rien de nouveau sous le soleil, reste simplement que cet ouvrage est passionnant.

D'abord car Masterton "joue" avec les légendes indiennes, nous rappelant par la même que le génocide peau rouge fut l'un des plus atroces que l'humanité ait connu (et c'est peu de le dire). Pour quiconque s'intéresse à la mythologie indienne, cet ouvrage sera passionnant même si l'auteur avait déjà un peu fait le tour du sujet avec sa quadrilogie de Manitou. Il nous livre ici, une fois encore,  une formidable réflexion sur ce qu'est le sauvage : l'indien qui veut récupérer ses terres ou le blanc qui ne se soucie que de son confort personnel et de son compte en banque?

Masterton reste Masterton, c'est-à-dire un superbe écrivain avec un style absolument génial. Dans les scènes gores (dont une fabuleuse qui se passe dans une voiture) on y est, on sent l'odeur du sang, on entend les os craquer, on voit les têtes s'écraser. Et puis l'écriture de Masterton n'est pas que tournée vers la chair et le sang, non, il arrive ici à nous décrire des paysages absolument fabuleux comme cette forêt profonde recouverte d'un manteau de neige et "hantée" par d'étranges loups… Il règne alors sur ce roman une ambiance véritablement inquiétante, on tremble pour Lily qui, poursuivie par ce démon, ne semble jamais être à l'abri nulle part. Comme en témoigne toutes les morts atroces qui entourent la pauvre femme. Corps déchiquetés, viscères mise à l'air et autres joyeusetés! Bref Masterton s'en donne à cœur joie et le lecteur que je suis, amateur de gore, se réjouit de ce festin de trippes.

Je dirais que l'on lit du Masterton comme on regarde les films types Vendredi 13. Le premier est un chef-d'œuvre et on s'avale la suite. C'est toujours pareil, ou presque, mais on en redemande. On attend le tueur et on veut des meurtres toujours plus violents, on veut sursauter, on veut trembler, on sait que c'est pas un chef-d'œuvre mais ça nous plait. Peut être parce que l'on est légèrement dérangé, ou tout simplement parce que c'est bon dans tous les sens du terme! Je ne suis pas sûr que Masterton ait encore beaucoup de choses à dire mais en tout cas son Wendigo est jouissif, bourré d'action, mettant les nerfs à rude épreuve, autant que votre tube digestif, et avec des passages de toute beauté quand l'auteur évoque la nature et ses puissances.


En conclusion si vous aimez Masterton, vous aimerez Wendigo puisque tout ce qui fait le talent de l'auteur est réuni ici. Si vous n'avez jamais lu l'auteur écossais, allez y foncez! Ou alors attendez qu'il sorte en poche. Car il faut bien le dire, ce bouquin se lit vite, très vite, l'éditeur a décidé d'utiliser une grosse typo histoire de faire rentrer le contenu du roman dans un grand format alors qu'une sortie poche aurait été aussi bien et moins chère. A moins que Wendigo soit un roman commandé par l'agent littéraire de Masterton et que le principal but de ce genre d'histoire soit "économique" ? Je ne veux pas rentrer dans ce débat même si je me suis posé la question en cours de lecture. Non, ne gâchons pas notre plaisir, c'est du bon Masterton!


Note : 7/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.bragelonne.fr/

Vote:
 
8.25/10 ( 4 Votes )
Clics: 3476
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cinquième Sorcière, La Cinquième Sorcière, La
Les livres de Graham Masterton se suivent et se ressemblent. J’ai l’impression que l’auteur a écrit Manitou et que depuis, il réécrit toujours la mêm...
Chemin des Fées, Le Chemin des Fées, Le
En Irlande, le jeune Rory O'Donnell est torturé par son existence, il n'a pas vraiment envie d'hériter de la vie de son père et de reprendre son affaire et...
Chimères d'Albâtre Chimères d'Albâtre
Lire "Chimères d'Albâtre", c'est pénétrer une nuit sombre au goût de sang, c'est avancer dans des forêts étranges et rencontrer des femmes mystérieuse...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...