Dans l'Antre des Esprits
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles
Année: 2006
Pays d'origine: France
Auteur: Olivier Bidchiren
 

Après Les Méandres de la folie, Olivier Bidchiren, poétosophe et maître d'oeuvre d'un fantastique qui questionne l'homme dans son rapport au monde et à l'existence, nous offre aujourd'hui un tout nouveau recueil intitulé Dans l'Antre des Esprits et publié une nouvelle fois aux éditions Nuit d'Avril. Un recueil qui n'a rien à envier à son excellent prédécesseur, loin de là , et qui nous prouve une fois encore qu'Olivier Bidchiren possède une personnalité littéraire bien à part, un univers fécond et foisonnant qui nous entraîne vers des mondes à la fois poétiques, oniriques et particulièrement denses qui nous proposent à chaque fois une vision très personnelle et à forte résonance philosophique voire metaphysique du monde qui nous entoure.
Car c'est pour moi ce point essentiel qui différencie les nouvelles d'Olivier Bidchiren de celles d'autres auteurs. Ses textes sont pour la plupart ancrés dans une réalité tangible, le monde qui nous entoure, et vont nous amener à réfléchir sur les mécanismes internes de la société dans laquelle nous vivons et plus principalement sur la foi et les détenteurs de la religion ou de la "pensée juste". Que cela soit le Vaudou, le mysticisme ou la religion chrétienne, notre auteur tente dans ses récits d'en démêler les rouages ou d'en dénoncer les vices cachés, nous glissant à notre insu vers une vision de coulisse tantôt jubilatoire, tantôt dérangeante ou troublante.
Les Conquérants de la Foi ou Parole Silencieuse sont à mes yeux deux excellentes illustrations de cette vision un brin cynique et corrosive des religions et je vous laisse imaginer quels peuvent être les sentiments d'un peintre de talent qui se retrouve propulsé dans le corps du Christ au moment de la Cène ! La vérité que l'on nous inculque est bien loin de la réalité que nous propose Olivier Bidchiren et cette nouvelle assez proche de la science-fiction nous offre une vision de l'histoire propre à nous glacer le sang. Un petit bijou dont la chute n'aura pas fini de vous surprendre...

Un autre point fort de ce recueil, c'est aussi sa diversité. Par rapport aux Méandres de la folie, j'ai trouvé qu'Olivier Bidchiren avait ici une approche plus moderne de son fantastique. Il a su avec intelligence conserver la plupart de ses thématiques et de ses questionnements tout en diversifiant la narration. Je vous parlais tout à l'heure de science-fiction pour Parole Silencieuse, je pourrais en dire autant pour Les Cambrioleurs ou pour La chasse aux Sorcières, brillante caricature sous forme d'anticipation de nos jeux télévisés et de nos peurs ancestrales. Dans l'Antre des Esprits, Olivier Bidchiren force le trait du fantastique et nous croisons ainsi aux détours de pages plus réjouissantes les unes que les autres, Sorcières, Vampires, esprits diaboliques, voyages dans le temps et même cyborg qui viennent mener la danse dans cet antre aux esprits qui ouvre une brèche sur un monde foisonnant de créatures plus torturées, monstrueuses ou troublantes les unes que les autres, telles autant de facette et de mises en abîme de nous même et de nos sociétés.
Mais même si un texte peut vous paraître plus léger, il sait à chaque fois mettre en perspective une position forte, un sentiment dense et provoquer chez le lecteur sourire ironique, moue attendrie aussi bien que questionnement plus profond. Et puis il y a ce talent pour la chute, cette maîtrise de l'exercice de la nouvelle. Olivier Bidchiren possède un style bien à lui, un amour du mot précieux, rare, bien choisi et son style en devient forcément reconnaissable. Chaque mot est employé dans son sens le plus noble, quitte à en compliquer sa prose. Olivier Bidchiren, en fin connaisseur, est intransigeant avec la langue française et il la manie avec grâce et précision, même s'il doit pour cela nous la rendre plus ardue. Et l'on aime cela !
Dans l'Antre des Esprits donc est différent du premier recueil, à la fois plus simple, plus enlevé, plus rythmé et peut-être plus facilement abordable. On a le sentiment que l'auteur mûrit dans son écriture et qu'il maîtrise sans peine l'une des plus grandes difficultés de l'écriture : rendre un texte puissant, profond et intelligent sans pour autant en faire trop, le noyer sous une trop grande masse de théorie et de réflexion. Allier intelligence et modernité, action et questionnement. Les Méandres de la folie était un recueil beaucoup plus réflexif, peut-être un peu plus délicat à appréhender, mais ce nouvel opus, s'il est plus simple à la lecture - en tout cas à mes yeux ! - n'en a pourtant aucunement perdu de sa force et de son intérêt. Beau tour de force que nous devons applaudir. Je vous le promets, vous ne vous ennuierez pas un instant avec cet ouvrage !

Note : 8,5/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
7.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 2956
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Roublard Roublard
On semble bien loin des Annales du Disque-monde dans ce nouveau roman de Terry Pratchett, qui, pour cette fois, a décidé de faire revivre le petit peuple lo...
Eglise Electrique Eglise Electrique
Et hop, voici donc venir Avery Cates, un tueur à gage très détendu de la gâchette et toujours prêt à faire une tête au carré à qui le regarde de trav...
Fées, Weed et Guillotines Fées, Weed et Guillotines
Après une petite mésaventure durant la révolution française, une fée revient dans notre monde afin d'en retrouver d'autres et fait pour cela appel à un ...

Autres films Au hasard...