Voyages extraordinaires, Les - Sur les terres du Comte Dracula
Genre: Fantastique , Vampirisme , Littérature Jeunesse
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Plon
Collection: Jeunesse
Auteur: Arthur Ténor
Illustrateur: Laurent Miny
 

Alors qu'il coule des jours heureux aux royaumes des sept tours aux cotés de Lizlide, l'elfe élue de son coeur, Thédric Tibert reçoit la visite inattendue de Siléas Blein, commandant des forces spéciales de l'Unité de Surveillance et d'Exploration de L'Imaginaire (l'USEI).
Malgré ses résolutions, il sort de sa retraite pour venir en aide à son ancien chef pour qui il représente la dernière chance de venir en aide à Clara Blinker.
En effet, la fille du président de la banque mondiale partie en mission diplomatique dans l'infinimonde a été enlevée par Vlad Tépès, le comte Dracula !

"Sur les terres du comte Dracula" m'est apparu dans un premier temps comme un roman adolescent très tendance.
Le personnage de Bram Stoker et ses émules, inspiré d'un seigneur roumain du XVème siècle, est furieusement à la mode en France depuis quelques mois.
Outre le phénomène de la Bit-lit qui touche également la littérature réservée aux plus jeunes ("Twilight" de Stephenie Meyer ou "Le journal d'un vampire" de Lisa Jane Smith), on pourra en effet signaler la parution récente de "Dracula l'immortel", suite signée par son petit fils, Dacre Stoker.
De même, le héros de Sir Conan Doyle, Sherlock Holmes autre protagoniste qui apparait dans la seconde partie de ce récit d'Arthur Tenor récemment remis au goût du jour au cinéma par Guy Ritchie.
Un à priori qui s'est effondré de lui-même dès lors que j'ai admis que le vampire et le célèbre détective privé participaient assurément à l'imaginaire collectif et méritaient d'avoir leur propre dimension dans l'imaginaire humain.
En effet, les univers alternatifs sont la base de l'intrigue principale de la série d'Arthur Tenor, "les voyages extraordinaires", dont ce livre se révèle le quatrième volet. (Je dois reconnaître que je n'ai pas lu les précédents, ce qui ne s'est pas révélé un obstacle à l'appréciation de cette oeuvre).
Ancien instituteur, Arthur Tenor écrit des romans jeunesses depuis quelques années, outre cette série dont l'épisode original date de 2006, l'auteur compte à son actif de nombreux autres cycles ("Le félin" (Lito), "L'elfe au dragon" (Le seuil)) et romans ("Le livre dont vous êtes la victime"(Pocket) - il fait d'ailleurs référence à ce dernier dans cette nouvelle aventure de Thédric Tibert éditée aux éditions Plon).
L'ensemble représente donc une palette très complète qui touche des lecteurs d'âges différents, avec une propension certaine à aborder généralement des univers proches de l'heroic-fantasy.
Mais "Sur les terres du comte Dracula" se destine à mon avis à un public faisant preuve d'une certaine maturité, pour preuve les thèmes abordés par son intrigue (La physique quantique, les univers parallèles, les références littéraires) et le vocabulaire employé qui est loin d'être banal.
Si ce livre ne m'a pas déplu je dois quand même reconnaître que j'ai été quelque peu déçu de ce que les deux personnages mythiques qui s'y retrouvent n'aient pas une place plus importante, particulièrement Sherlock Holmes que l'on voit trop peu en action (ses capacités de déduction sont sous exploitées, la situation ne relève pas d'une véritable enquête où le personnage serait à même d'utiliser toutes ses facultés).
Comparativement à ces deux "géants", le héros principal ne fait pas le poids. Thédric Tibert, fait en effet preuve d'une vantardise excessive, que sa maladresse, occasion de scènes cocasses relatées avec beaucoup d'humour, arrive difficilement à faire oublier. En ce qui me concerne j'ai été quelque peu exaspéré par moments par ce décalage entre les différents protagonistes.
J'ai en revanche beaucoup apprécié que l'auteur ait conservé ce qui correspond pour moi aux attributs de la race de Dracula. On est bien en présence d'un vampire principalement "mauvais", d'un mort-vivant qui hante les cryptes et autres tombeaux fétides. L'occasion de scènes à mon sens bien plus dramatiques, teintées d'un romantisme noire bien plus réussi que les relectures récentes qui ont été faite de ce monstre.
L'auteur établit de nombreux parallèles entre l'oeuvre originale écrite en 1897 par l'irlandais Bram Stoker et cette aventure dans un univers proche mais néanmoins différent.
Arthur Tenor ne manque donc pas de bonnes idées et assurément celles-ci mériteraient bien plus de développements car et c'est là aussi un de mes regrets, au final son récit paraît embrouillé sans aucun doute à cause de la richesse de ses influences très différentes.

Amateur de la série "L'elfe au dragon" j'ai donc été un peu moins emballé par cet épisode des "voyages extraordinaires" qui toutefois ne manque pas de qualités et qui conforte l'opinion que j'avais du travail de leur auteur. Arthur Tenor un écrivain à connaître et à conseiller particulièrement aux plus jeunes.



Note : 7/10

 

 

Ludo

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.plon.fr/

- Blog de l'auteur : http://arthurtenor.canalblog.com/

Vote:
 
8.08/10 ( 12 Votes )
Clics: 3774
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Clan du Hameau 1, Le - Réveil Clan du Hameau 1, Le - Réveil
Les éditions du Chat Lune, toutes jeunes arrivées dans le panorama de la littérature fantastique, nous proposent ici leur tout premier roman, le premier t...
Feux de l'Armure, Les Feux de l'Armure, Les
Quand on pense fantasy humoristique, on pense forcément Pratchett. Pourtant, d'autres s'y essayent, ne serait ce que Piers Anthony et son cycle de "Xanth" qu...
Roi d'ébène, Le Roi d'ébène, Le
Quelques années après Thomas Day et son "Trône d'Ebène", l'imaginaire française s'intéresse de nouveau à l'Afrique. Mais cette fois-ci, ce ne sera pas ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...