Les Excentriques
Genre: Recueils de nouvelles , Autres genres
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Editions Le Chat Rouge
Collection: Collection Haut de Forme
Auteur: Champfleury
Illustrateur: Félicien Val
 

Les éditions Le Chat Rouge sont une vraie mine d'or pour qui veut découvrir des auteurs du XIXème siècle pas toujours connus et pourtant tellement passionnants! A côté de Poe, on peut y trouver Jean Lorrain, chantre du décadentisme, et aujourd'hui Champfleury. Etrange choix, car cet auteur est plutôt connu pour appartenir au mouvement dit réaliste, grand admirateur de Balzac et défenseur de Flaubert. Les connaisseurs se rappelleront avec joie les grandes batailles qu'il livra contre les Goncourt ou les grandes théories qu'il écrivit sur le réalisme. Champfleury est avant tout un peintre des mœurs et un écrivain donc réaliste. Ce terme a de quoi effrayer le lecteur d'imaginaire. Mais qu'est-ce après tout que le fantastique ? Une interrogation constante de la réalité. Et qu'est-ce qu'être réaliste? C'est se planter devant ses contemporains et les regarder tels qu'ils sont! C'est ce qu'à fait Champfleury dans ses Excentriques, qui sont autant de portraits du quotidien que de la folie qui nous entoure. Et la folie, c'est la beauté de la vie...

Les Excentriques qui nous sont livrés ici, ils ne sont pas tous là, l'éditeur en a choisit certains, sont des portraits de "gens" croisés au hasard des rues, comme autant de contes ordinaires, de rencontres étranges qui tous semblent avoir une morale et qui tous convergent vers une seule conclusion : il y a peut être plus de vérité dans ces excentricités là que dans la normalité.  Il y a par exemple celui qui préfère ses oiseaux aux hommes, prouvant par là même que nos charmantes bêtes ont bien des points communs avec nous, la stupidité en moins. Il y a celui qui se lance dans la recherche de la quadrature du cercle, casse-tête scientifique et improbable mais qui va malgré tout faire une découverte fabuleuse. Mais le commun des mortels est-il capable de la comprendre? Les mathématiques sont vivantes… Il y a aussi celui qui voit des Farfadets, qui sait qu'ils sont là, mais que l'on catalogue de fou, alors que des petites créatures viennent chaque jour lui manger la cervelle. Contre ça la science et les bien pensants ne peuvent rien! Il y a celui dont on se moque car avec ces costumes c'est tous les jours fête, tous les jours carnaval…
La liste est longue de toutes ces petites folies, pas vraiment graves pour la plupart, pas meurtrières, pas dangereuses, mais qui sont au final des réalités, qui sont autant de quêtes impossibles qui prennent des vies entières et auxquelles les individus croient. Des êtres humains qui vivent d'utopies et que l'on classe parmi les fous. Champfleury, même s'il est d'un autre âge, plus de cent ans nous séparant de ses écrits, reste terriblement d'actualité et surtout fabuleusement touchant. Rien de fantastique dans les textes ici présentés, mais à chaque fois une réflexion sur l'homme, sur ces petites folies, ces petites gens que nous croisons sans doute nous aussi chaque jour et auxquels nous ne prêtons pas garde. Touchants ces portraits, puisque Champfleury ne porte pas de jugements, il laisse la parole aux oubliés, à ceux que l'on n'a pas voulu écouter, ceux qui n'ont attiré que moquerie ou dédain, ceux qui ont bâti leur vie sur un rêve fou, une quête inatteignable. Grâce à cet auteur et grâce à l'éditeur, ils ont traversé les années et leurs vies sont parvenues jusqu'à nous pour notre plus grand bonheur!
Et ce qui est profondément troublant, c'est que chaque portrait est aussi le moyen de régler ses comptes avec une certaine société, bien pensante, bourgeoise, érudite, soi-disant intelligente… Les fous, les excentriques de Champfleury sont ceux qui montrent le plus combien notre société de tolère pas, n'aime pas ceux qui ne rentrent pas dans le moule, ceux qui se jettent des défis que personne n'ose même comprendre. Les excentriques sont de vrai courageux, des militants quotidiens pour l'enchantement du monde !

Force est de constater que les Editions du Chat rouge nous offrent encore un bien bel ouvrage, une petite perle qui se doit d'être lue et relue. De plus le livre est beau, superbe, d'un format étrange, copiant presque celui d'un haut de forme (d'où le nom de la collection) et s'ouvrant sur une préface du génialissime auteur qu'est Gérald Duchemin qui écrit en hommage à Champfleury une excentricité bien à lui, pleine d'humour et de vérité. C'est peut-être ça le maître mot de cet ouvrage : vérité, des portraits saisissant de vérité où la folie n'est pas là ou l'on croit qu'elle est... Je vous laisserai avec les mots de cet auteur ayant appartenu à une autre époque mais qui est encore pourtant tellement d'actualité : "Ou est la route qui sépare la raison de l'excentricité, l'excentricité de la folie?".

 

Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.lechatrouge.net/

Vote:
 
8.52/10 ( 23 Votes )
Clics: 2848
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Ciel Profond Ciel Profond
Dernier tome de la trilogie de "La brèche" après "L'Entité 0247" et "Le Pays fantôme", "Ciel Profond" nous propose donc la conclusion de cette saga lorgnant...
Mages de Westil 2, Les - Le Voleur de Porte Mages de Westil 2, Les - Le Voleur de Porte
Après avoir affronté le voleur de porte, Danny North se retrouve avec un nombre important de porte en sa possession, de quoi prendre l'avantage sur les fami...
Clan du Hameau 1, Le - Réveil Clan du Hameau 1, Le - Réveil
Les éditions du Chat Lune, toutes jeunes arrivées dans le panorama de la littérature fantastique, nous proposent ici leur tout premier roman, le premier t...

Autres films Au hasard...