Léviathan, La Chute
Genre: Fantastique , Thriller-Polar , Urban Fantasy
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Don Quichotte
Auteur: Lionel Davoust
Illustrateur: Alexandre Fort
 

Bien que chercheur en biologie marine, Michael a toujours fuie la mer et, ceci, depuis le naufrage qui a emporté ses parents. Après des années de cauchemars, il s'apprête pourtant à partir pour une mission en Antarctique, pas vraiment l'endroit le plus sur du monde. D'ailleurs, ses beaux-parents BCBG, sa cousine un peu folle et même l'un de ses collègues voudrait bien le forcer à rester calmement à la maison. Seulement, il est bien décidé à partir affronter la mer, même s'il doit laisser femme et enfant derrière lui.
Ailleurs, Masha est une tueuse au centre d'une guerre entre deux organisations aux visions du monde incompatible. Mais rejoindre l'un de ses clans offre aussi de possèder quelques capacités hors du commun, comme celle de mettre KO une unité du swat, mais y entrer, c'est aussi pénétrer dans un jeu dont on ne peut pas sortir. Mais pour l'instant, Masha cherche surtout à découvrir pourquoi elle doit empêcher Michael de partir en mer...

Si le quatrième de couverture évoque "Terreur" de Dan Simmons, c'est à un autre des ouvrages de l'auteur qu'on songera au final : "L'échiquier du mal". le roman de Lionnel Davoust et celui de l'auteur d'"Hypérion" ont en commun de mettre une guerre secrète que se livre deux groupes ennemis et à laquelle des innocent vont se retrouver mêlés. Léviathan emprunte également des personnages stéréotypé et une documentation scientifique pointue, comme pour faire de son roman, un vrai thriller à l'américaine.
Au centre de ce roman, on a d'ailleurs deux destins qui ne feront probablement qu'un, comme on peut s'en douter en lisant le quatrième de couverture. On a donc d'un côté Masha, un mage au centre de la bataille que se livre la main gauche et la main droite, la première est une organisation où chacun peut faire ce qu'il veut, comme il le décide, une sorte de libre-arbitre sans barrière alors que la seconde est une fanatique des règles et de la domination. C'est un peu l'affrontement entre la loi et le chaos si cher à Michael Moorcock.
De l'autre, il y a donc Michael qui célèbre son départ avec sa famille et ses collègues, une situation très classique qui semble bien loin de la terrible guerre, mais pourtant, entre les beaux-parents très stricts et la cousine désinvolte, on pourrait pratiquement voir une métaphore de cette lutte qui se déroule secrètement. Michael semble ne pas avoir choisi son camp, hésitant encore entre partir et rester.
Pourtant, les deux intrigues semblent bien plus liées qu'il n'y paraît, trop peut-être, car le récit va partir dans une histoire de complot mâtiné d'Urban fantasy, digne d'une série américaine où personne ne semble être ce qu'il prétend. Du coup, certains rebondissement semblent malheureusement prévisible, même si d'autres s'avère surprenant, tandis que les personnages s'efforce de jouer leur cliché et donne l'impression d'avoir été croisé trop de foi pour qu'on arrive à y croire.

D'ailleurs, si l'on excepte la partie fantastique, c'est toute l'histoire de Michael qui sonne creux, mais vu les rebondissements qui le concernent, c'est peut-être fait exprès. Seulement, le roman en devient un peu lourd et toute la soirée de départ qui occupe une bonne part de ce roman devient vite lassante et peu accrocheuse alors que c'est elle qui ouvre le roman. Mais le départ de Michael amènera un rythme plus soutenu et une ambiance plus sombre, un peu longue à venir.
Pourtant, plus le roman progresse et plus il s'améliore, se révélant captivant ou, en tous cas, devient plus intéressant avec son intrigue qui prend forme et les révélations, parfois assez étonnante, qui sont faites. Lionel Davoust semble ici vraiment vouloir écrire un thriller à l'américaine, en utilisant des mêmes grosses ficelles par moment, mais d'autres qui amènent le roman vers un univers plus fantastique et plus inquiétant pointent pourtant le bout de leur nez. Du coup, il faut espérer que la suite prenne un peu plus d'ampleur et nous réserve une belle surprise.

Note : 7/10

 

Stegg




A propos de ce livre :

Il sortira le 22 septembre prochain.
- Site de l'auteur : http://lioneldavoust.com/
- Site de l'éditeur : http://www.donquichotte-editions.com/

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 4894
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Vampire malgré lui Vampire malgré lui
Les Editions du Petit Caveau, spécialisées dans le vampire, nous livre pour Noël leur nouveau bébé, Vampire Malgré Lui. L'anthologiste nous annonce dans l...
Nephilim, L'autre histoire du mal Nephilim, L'autre histoire du mal
Que savons-nous des anges ? Au final, peu de choses. Que vous ayez reçu ou non une éducation religieuse, vous avez tous, je pense, entendu les noms de Gabri...
Prix de la magie 1 Le -  L'épreuve Prix de la magie 1 Le - L'épreuve
Le livre s'appelle l'épreuve et c'est peu de le dire... Je vais être franc avec vous, ce fut une vraie épreuve que de lire le roman de Kathleen Duey ! Et a...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...