Royaumes Crépusculaires, Les
Genre: Fantasy , Dark Fantasy
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Mnémos
Collection: Icares
Auteur: Mathieu Gaborit
 

Lorsque j'étais gamin et qu'un livre me plaisait vraiment, je trouvais tous les subterfuges possibles et imaginables pour continuer ma lecture, aller au bout de l'aventure, coûte que coûte. Depuis que je suis lecteur, c'est ce que je recherche avant tout, ce sentiment qui vous empêche de lâcher un livre, le roman qui vous fera rater un rendez-vous important, oublier votre station de métro. Bref, ce roman qui vous entraine tellement loin, que vous aimez tellement, qu'il n'y a plus que lui. Mnémos nous en offre trois d'un coup, avec cette publication de l'intégrale des Royaumes Crépusculaires de Mathieu Gaborit.

Pourtant, lorsque l'on entame la lecture de cette intégrale, rien ne laisse présager de ce que l'on va lire. C'est même plutôt classique de chez classique. Le roi vient de mourir et il a déshérité son fils Agone à moins que celui-ci n'abandonne la voie qu'il s'est choisi, une voie éloignée de la guerre et de la violence, pour rejoindre le Collège de Souffre-Jour où il devra résider au moins une semaine s'il veut un jour pouvoir monter sur le trône. Et voilà que l'aventure commence et elle dure sur deux tomes, dits le cycle d'Agone. Et avec très peu de choses, avec une trame très simple, l'auteur nous emporte dans des aventures absolument génialissimes, ou se côtoient donc la fantasy classique, par exemple on y croise des fées, des nains, des ogres, des trolls, mais aussi des paysages complètement hallucinants qui sont pour moi d'ailleurs le point fort de l'écriture de Mathieu Gaborit. Et bien sûr la magie est au rendez vous !
Je dirais que l'auteur est autant inspiré par Moorcock et son Elric que par le jeu de rôle, avec notamment ses castes et ses collèges de magie. Ainsi, dans les deux premiers tomes, on suit le jeune Agone, prince déshérité donc, qui va peu à peu s'affirmer, grâce notamment à la magie et à une mystérieuse rapière avec laquelle il communique. Difficile de ne pas penser à Stormbringer! On est dans un roman d'initiation classique mais avec tout un tas de petits détails qui font que la narration de Mathieu Gaborit nous transporte loin, très loin et que l'on est happé littéralement par ce récit de fantasy pure et dure! On suit donc avec le plus grand des plaisirs les aventures poignantes, fortes, parfois violentes, souvent touchantes, de ce jeune homme qu'est Agone, qui vit à la fois avec le traumatisme et l'amour de la figure paternelle. Et peut-être que toute la question du roman est là, c'est ce qui en fait aussi toute sa force et qui le situe aussi un peu à part des autres productions de fantasy, à savoir : qu'est-ce qu'être un bon père, qu'est-ce qu'être un bon fils?
Mais la claque, la véritable claque, vient du sombre, voire dérangeant mais aussi passionnant, Abyme, roman situé entre le polar et la dark fantasy. Abyme, c'est une ville qui porte bien son nom. Tout est dans le titre. Entre les quartiers riches et les quartiers pauvres, il y a comme qui dirait un fossé, toute une foule d'êtres tous aussi étranges les uns que les autres. Il y a des voleurs acrobates qui connaissent par cœur tous les toits de la ville, il y a des ogres, des passeurs et il y a des démons! Effectivement dans cette cité on peut invoquer certaines créatures mais le tout est bien sûr contrôlé, légiféré. Mais voilà, un démon s'est échappé, il a réussit à briser le contrôle de celui ou celle qui l'a invoqué et c'est Maspalio, ancien prince voleur devenu conjurateur qui doit retrouver l'être démoniaque. Mais peu à peu c'est sa vie qui est en jeu…
Alors très clairement, Abyme, c'est d'une imagination folle, débordante et absolument sombre. Plus encore que les personnages c'est la ville et ceux qui la font qui sont au centre de ce roman.  Une ville circulaire, gouvernée par d'étranges personnages, les gros, qui se suicident pour atteindre une certaine vérité et offrir certaines choses à la ville, c'est un labyrinthe noir, très violent parfois…
Ce qui est étrange, c'est que l'on retrouve ici un peu l'état d'esprit du roman noir américain, c'est-à-dire un roman où la ville est un personnage à part entière, aux Etats-Unis se serait LA par exemple, avec ses rue de nuit, sa prostitution, ses criminels. Et bien ici on retrouve exactement la même chose transposé dans un univers de dark fantasy, avec un personnage principal absolument fantastique et très original. Je ne vous en dis pas plus mais cet abyme est réellement admirable et le cycle entier est un vrai régale, simple et efficace.

Alors en fait, Les Royaumes Crépusculaires, c'est plus de 400 pages de fantasy classique avec de la magie, des gargouilles qui s'animent, des épées qui parlent, des fées étranges et sombres mais le tout avec un petit truc en plus : la Mathieu Gaborit touch. Il arrive à insuffler à son écriture un petit quelque chose qui fait que l'on dépasse le simple stade de la fantasy classique pour arriver à tout autre chose…
J'ai eu tendance à préféré Abyme, car plus sombre, et j'ai été quelque peu déçu par la fin mais ne boudez pas votre plaisir, Les royaumes Crépusculaires, c'est un vrai régal, une bien belle découverte !

Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.souffre-jour.com/

- Site de l'éditeur : http://www.mnemos.com/

Vote:
 
6.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 3393
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Loups de Prague, Les Loups de Prague, Les
Huit ans après un putsch, Prague est devenue une ville auto-suffisante dont rien ne sort et rien ne rentre, qui a plus ou moins coupé une partie des ponts ...
C'était demain C'était demain
Jack l'éventreur et H.G. Wells, soit l'un des plus célèbres tueurs en série et probablement le premier d'un coté, et de l'autre l'auteur de "La guerre de...
Anno Dracula Anno Dracula
Londres. 1888. Dans le quartier de Whitechapel, bien connu pour sa pauvreté et sa criminalité, un mystérieux tueur surnommé Scalpel d'Argent a tué affreu...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...