Dernières Nouvelles de la Terre...
Genre: Recueils de nouvelles , Science-fiction
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: L'Atalante
Collection: La Dentelle du Cygne
Auteur: Pierre Bordage
Illustrateur: Gess
 

Après nous avoir offert des odyssées comme Les Guerriers du Silence, Abzalon, les Derniers Hommes ou plus récemment La Fraternité du Panca, Pierre Bordage nous envoie les Dernières Nouvelles de la Terre. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elles ne sont pas bonnes... Non pas par leurs intrigues ou leur qualité d'écriture, mais bien par le futur qu'elles nous content, parce que ce dernier se révèle particulièrement pessimiste.

Que ce soit sur une plage en Normandie où un sniper attend des immigrants venus d'une Amérique ravagée par des catastrophes écologiques ou depuis un Fort 53 peuplé de sorciers, que la compagnie Excalibur essaye de regagner, les êtres humains semblent toujours aussi belliqueux, prompt à se faire la guerre au nom de leur survie ou de leur religion. Et La Nuit des trois veilleurs laisse supposer que le fanatisme religieux sera encore très présent dans un futur encore plus lointain, ce qui ne sera pas une bonne chose pour les contacts avec les extraterrestres...     
La reproduction de l'espèce humaine sera également un problème ou entraînera des situations assez étranges, tel ce clone bien décidé à en finir avec son géniteur pour effacer ses traces ou cette femme condamnée par ses pairs pour être tombée enceinte. De toute façon, la vie des enfants ne sera pas drôle dans le futur car ils seront entourés uniquement de robots, prenant soin d'eux sans leur apporter la moindre affection. Comme si les sentiments avaient quitté la terre, laissant une planète vide et complètement désolée à force d'être polluée par un humanité jouant au savant fou avec ses gènes .
Cet homme venu d'une lointaine colonie pour mourir dans le regard des siens va le découvrir à ses dépends, découvrant une planète incroyablement changée, qui semble vide de toute humanité. Il regrettera probablement son voyage... Ce travailleur venu de la lointaine colonie d'Eustrie semble être le seul sur son monde à s'inquiéter de notre sort, la planète bleue n'étant pas seulement abandonnée mais également oubliée.
Mais le présent n'est pas rose non plu. Les chinois sont bien décidés à aller sur la lune, ils sont même décidés à être les premiers à y planter un drapeau. Impossible ? Quand on veut être les nouveaux maîtres du monde, rien ne l'est ! Dans une France plus profonde, un jeune médecin est venu remplacer un vieux collègue peu apprécié. Enfin une bonne chose ? Pas pour tous ses patients, surtout les plus monstrueux.
Le passé, même quand il est complètement imaginé, est sombre aussi comme le montre le seul texte de fantasy de ce recueil: un vieillard va nous raconter sa rencontre avec une esgasse et son chant mélodieux, mais la suite sera malheureusement tragique. Ce qui semble être le prix à payer quand on recherche l'immortalité, ne serait-ce qu'un instant.
Bref, les nouvelles ne sont pas enthousiasmantes et laissent deviner un futur plein de guerres, de pollution, de maladies génétiques et de catastrophes écologiques. Mais peut-être les étoiles seront-t-elles là pour  accueillir certains d'entre nous, avec tous nos défauts, ou peut-être des extraterrestres nous accepteront-ils, car capables de nous apprendre le pouvoir de l'esprit et de nous délivrer des endoctrinements. Il y a peut-être une lueur d'espoir après tout...   

Parfois écrites à fleur de peau comme la nouvelle éponyme ou de façon plus nostalgique comme Perdito, les nouvelles de Pierre Bordage dispersent divers sentiments et sensations grâce à une plume habile qui nous ballade de futurs en futurs plus ou moins lointains, y ajoutant parfois une touche de légende ou une pincée de philosophie. Le tout est écrit avec toujours beaucoup de brio et de talent.
En conclusion, il y a aussi ces deux rencontres, celle de l'auteur avec cet étrange fan venu du futur et celle de cet étrange voyageur temporel qui va rendre visite à un certain Jules Verne. Ces deux nouvelles marquent un peu le fantasme d'un oeuvre qui passerait les années, qui laisserait une  empreinte importante dans le temps. Ne venant pas du futur, on ne peut pas dire si ces écrits resteront... Mais ce que l'on peut dire à monsieur Bordage en tant que lecture actuel, c'est que ces écrits nous marquent et qu'on les  garde toujours un peu en nous !Ce recueil est une vraie réussite !

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.noosfere.org/heberg/bordage/

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
7.50/10 ( 4 Votes )
Clics: 2886
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Corbeau Corbeau
Milady a eu la bonne idée de rééditer en un seul volume, et en poche, les deux  tomes de la série "Corbeau" de Patricia Briggs. Chaperon Rouge avait déj...
Plaguers Plaguers
La terre est de plus en plus polluée, pratiquement tous les animaux sauvages ont disparu et la flore ne se porte pas vraiment mieux. La nourriture est devenu...
Don, Le - L'Ultime Héritage Don, Le - L'Ultime Héritage
Les livres sont des compagnons fabuleux. Que l'on aime ou pas les histoires qu'ils nous racontent, on partage avec eux un peu de notre vie comme ils partagent...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...