Seul à savoir
Genre: Thriller-Polar
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Albin Michel
Auteur: Patrick Bauwen
 

En juin dernier, participant pour la première fois à la manifestation "St Maur en poche" organisée par la librairie "La Griffe Noire" (c’était la seconde édition), il m'a été donné d'observer la vive émotion suscitée par la présence derrière un stand de Patrick Bauwen.

Ce dernier, qui compte parmi les nouveaux best-sellers d'Albin Michel, était attendu de pied ferme!

L'auteur de "Monster" est chirurgien urgentiste et incontestablement "beau".

"Ses yeux!", chuchotaient les femmes dans la file d'attente où j'ai pris mon mal en patience avant de me présenter devant lui pour me faire dédicacer "l'Oeil de Cain"'(ce premier roman a remporté le prix des lecteurs du livre de Poche en 2008) pour me rendre compte qu'il était non seulement charmant, mais en plus intelligent, cultivé et attentionné même envers les visiteurs masculins récalcitrants (il m'a interrogé sur mes goûts en matière de roman, nous avons disserté de Chuck Palahniuk ("Peste")!)

Des atouts qui amènent inconsciemment à jalouser l'homme, d'autant que quelques minutes plus tard mon épouse, qui pourtant ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam avant cette date du 12 juin 2010, s'est mise à défendre bec et ongles l'espace qui lui était consacré contre des adolescents indélicats qui piochaient à pleines mains dans les bols de bonbons offerts aux fans! (Notez que l'événement était également l'occasion d'une géante "bonbons-party"!)

Chroniqueur, on n'en reste pas moins un homme avec ses faiblesses !

J'ai été tenté de ne pas écrire sur le dernier roman de Patrick Bauwen (le premier que je lisais de cet auteur) ou bien encore de faire preuve de mauvaise foi pour véritablement défendre le livre, ou encore de le débiner "gratuitement", mais cela aurait été me mentir à moi-même, nier le plaisir que j'ai pris à le lire!


"Seul à savoir" débute par une pluvieuse et froide soirée d'hiver, quelques jours avant Noël.

Rincée, fourbue après avoir remis en urgence le discours d'ouverture du festival international de l'audiovisuel à sa patronne Catherine Boormann, productrice à France Télévision, Marion Marsh se voit privée du réconfort qu’elle espérait !

Son père, avec qui elle avait programmé de longue date de fêter son anniversaire se décommande en effet à la dernière minute, la renvoyant face à sa solitude et à ses fantômes !

Quinze années auparavant, jeune étudiante en médecine, elle s'est en effet vue abandonner par Nathan Chess, l'homme qu'elle aimait. Ce dernier a disparu sans laisser de traces alors qu'il partait lui chercher une couverture pour la réchauffer et n’est jamais revenu.

Les hommes ! Ce n'est pas sa copine Cora, une ambulancière casse-cou qui vient de larguer son petit ami, qui lui en dira du bien ! Nos trentenaires désabusées en discutent par messagerie instantanée sur Facebook au moment où Marion (qui a auparavant épluché les dernières actualités de son réseau social internet) se voit interpellée par une invitation de "Le troyen".

La jeune femme déboute le pseudonyme qui lui demande à devenir son ami. Ce dernier lui fait comprendre en dernier lieu qu'il la connait.

Marion ne va  pas tarder à comprendre que cette anecdote informatique est à prendre au sérieux. Le lendemain, cet interlocuteur lui fait parvenir un e-mail sur sa messagerie professionnelle.

L'envoi comprend en document joint une vidéo sur laquelle Marion découvre Nathan Chess. Pour retrouver le chirurgien dont elle est toujours amoureuse, elle va devoir obéir aux ordres du troyen qui va jouer à la diriger, menaçant à titre de représailles de s’en prendre à ses proches!
Patrick Bauwen fait partie de ces auteurs contemporains qui ne renient pas l'influence sur leur œuvre d'auteurs pas toujours appréciés tels que Stephen King ou Harlan Coben ("Sans un mot"), un enthousiasme de lecteur qui se ressent sur son écriture dont le style peut effectivement paraitre "formaté".

Ce roman démontre une grande maitrise des techniques des "page turner": chapitres courts, rebondissements de dernières minute invitant ardemment le lecteur à ne pas lâcher l’intrigue trépidante, mise en scène chargée de bons sentiments.

Toutefois, il serait excessif de dire que l'écrivain français se contente de copier ses pairs anglo-saxons. Derrière son histoire, outre le fan de "pop culture", on perçoit également une véritable personnalité, un homme sincère avec des préoccupations véridiques et surtout qui prend beaucoup de plaisir à partager avec ses lecteurs.

La couverture et le résumé montrent que "Seul à savoir" trouve sa source dans notre quotidien, s'inspire du développement de la technologie d’internet et de phénomènes dont la renommée n’est plus à démontrer (La création de Facebook est à la base du script du prochain film de David Fincher – "The social network" – Le 13 octobre sur les écran français).

Objet de nombreux fantasmes, Patrick Bauwen nous rappelle que ce nouveau moyen de communication (dont il est lui-même un utilisateur) a déjà été employé à mauvais escient, à des fins criminelles dans le cadre de chantages et de demandes de rançons.

L’absence de sauvegardes en ce qui concerne les dialogues de messageries instantanées, couplée à l’accès illimité que nous offrent téléphones portables et autres Ipad, peuvent avoir une incidence quant à la recherche de preuves pour les autorités policières. L’auteur s’inspire des polémiques actuelles (Déjà "L'oeil de Cain" traitait de la téléréalité) mais pas seulement.


Sa vie entre les Etats-Unis et la France, son métier de chirurgien, les dernières innovations médicales, lui assurent aussi les ingrédients supplémentaires à la construction d'une intrigue trépidante qui se partage entre notre pays et l'autre coté de l’Atlantique. Immigration clandestine et la nature des investissements indispensables à la Recherche font partie des sujets abordés.

Le lecteur, tout comme l'héroïne, voit son esprit assailli d'informations qu'il n'a pas le temps d'assimiler de par le rythme imposé par le récit.

Aucun répit n'est offert à l'exception de quelques flash-back qui maintiennent le suspens et terminent de poser le background psychologique et émotionnel. Le tout est parsemé de références cinématographiques et télévisuelles qui terminent d'ancrer l'action dans un univers familier (Patrick Bauwen n'hésite pas à faire des références à ses précédents romans).

Si l'histoire n'était pas par certains de ses aspects aussi "fleur bleue", mettant en scène des rebondissements à la limite du fantastique et de la science-fiction, dignes d'un roman de Guilllaume Musso (les deux auteurs tout comme Laurent Scalese ("Le sang de la mariée"), appartiennent à la Ligue de L'imaginaire), on ne trouverait pas grand-chose à reprocher à ce roman qui se révèle malgré ce bémol un thriller véritablement efficace que l'on lit fébrilement de la première à la dernière page!

Un des romans les plus intéressants de cette rentrée littéraire!


Note : 7/10

 

Ludo

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.patrickbauwen.com/

- Site de l'éditeur : http://www.albin-michel.fr/

Vote:
 
7.67/10 ( 6 Votes )
Clics: 3006
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Kiosque et le tilleul, Le Kiosque et le tilleul, Le
Membre du courant littéraire appelé Nouvelle Fiction, à l'instar d'Hubert Haddad, Frédéric Tristan ou Marc Petit, Georges-Olivier Châteaureynaud est l'un ...
Vampire malgré lui Vampire malgré lui
Les Editions du Petit Caveau, spécialisées dans le vampire, nous livre pour Noël leur nouveau bébé, Vampire Malgré Lui. L'anthologiste nous annonce dans l...
Confrérie de la dague noire 2, La - L'amant éternel Confrérie de la dague noire 2, La - L'amant éternel
Après "L'amant ténébreux", voici donc le tome 2 de "La confrérie de la dague noire" : "L'amant éternel". Le ton est donné ! Car si l'on avait pu espére...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...