Maison fantastique, La
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles , Anthologie
Année: 1988
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: NéO
Collection: Collection Fantastique / SF / Aventure
Auteur: Miriam Allen Deford
 

Cette anthologie préparée par Jean-Baptiste Baronian rassemble treize nouvelles d'une femme de lettres trop souvent oubliée en France et qui, pourtant, fut l'auteur d'une importante production outre-Atlantique. Née en 1888 et morte en 1975, elle vit quand même certaines de ses nouvelles paraître dans des revues en vogue dans les années 1960-1970 comme Fiction, Mystère Magazine, Alfred Hitchock présente… ou Le Saint Magazine, que ce soit dans le domaine du fantastique, de l'anticipation ou de la littérature policière.

 

C'est d'ailleurs entre ces genres qu'oscillent les récits rassemblés dans La Maison fantastique, à commencer par la nouvelle qui donne son titre au recueil. Dans ce texte exquis qui semble reprendre le thème classique de la maison hantée, l'auteur prend un malin plaisir à brouiller les pistes en mettant en scène non pas une maison hantée par des revenants qui menaceraient les vivants, mais une demeure censée protéger un juge des criminels qu'il a fait condamner à mort. Le ton est donné ! Sous couvert d'un fantastique classique, mené par un style ciselé, Miriam Allen Deford entraîne ses lecteurs aux frontières d'un surnaturel en perpétuel reconstruction. Juge, assassin, les protagonistes semblent issus de la littérature policière, qu'ils quittent allégrement pour œuvrer dans le surnaturel, comme dans "Je suis un assassin bien heureux" qui voit un meurtrier être capable d'entrer dans la tête des gens pour leur faire commettre des meurtres à sa place. Racontée à la première personne du singulier, cette nouvelle nous fait littéralement entrer dans l'esprit d'un psychopathe. L'humour noir n'est pas loin, comme c'est le cas aussi dans "Avez-vous déjà rencontré des plantes heureuses ?" qui associe le motif du savant fou à une chute inattendue aux révélations anthropomorphiques. Le surnaturel surgit là où on ne l'attend pas, notamment en personnifiant un rhododendron. L'humour est encore plus sombre dans "Bien de mainmorte" qui met en scène une infirmière aux intentions peu louables. Désireuse de s'emparer de la fortune d'un vieil homme mourant pour préparer la sortie de prison de son compagnon, elle profite d'un week-end pour s'attaquer à son malade. Mais chez Miriam Allen Deford, la réalité, aussi sordide soit-elle, se voit envahir par un surnaturel ironique qui remet les choses en place et semble prendre un réel plaisir à punir les fautifs. La chute du récit possède ce grain de folie symptomatique d'une époque et qui rapproche le texte de la production de Robert Bloch. D'ailleurs, à l'instar de l'auteur de Psychose, ce qui caractérise aussi l'œuvre de Miriem Allen Deford, c'est sa propension à toucher à tous les genres de l'imaginaire, notamment en mêlant policier et fantastique, mais aussi science-fiction et étrange comme dans "Le Passage de Vénus" ou "Un Système infaillible", deux textes étonnants dans lesquels le lecteur est projeté dans un futur qui lui permet en fait d'opérer une introspection sur le présent. C'est le cas dans la dernière nouvelle, sans doute l'une des plus surprenantes tant elle prend le lecteur à contre-pied.

 

Chaque texte ouvre donc sur des perspectives différentes qui permettent la mise en place de problématiques universelles par lesquelles l'auteur interroge l'âme humaine. On découvre alors toute la tortuosité engendrée par l'avidité, la petitesse d'âme et l'égocentrisme. Un recueil à découvrir chez des soldeurs et à dévorer. On regrettera l'absence de quelques nouvelles encore éparpillées dans des revues de l'époque, notamment "Jimmy", un texte poignant sur la mort d'un enfant.

 

Note : 9/10

 

Denis Labbé

Vote:
 
7.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 3773
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Damien Loch Damien Loch
Après Twilight, les créatures surnaturelles aux physiques avantageux ont un peu envahit les librairies dans ce sous-genre de la Bit-Lit : la Paranormal-Roma...
Scribuscules Scribuscules
Revoici Jacques Fuentealba dans un genre qu'il apprécie tout particulièrement, celui des micronouvelles et cette fois dans un style qui n'est oas sans rappell...
Vampires et Bayous Vampires et Bayous
Alors que "True Blood" en est à sa sixième saison sur HBO et qu'Anne Rice s'attaque au loup-garou, Morgane Caussarieu nous propose un essai sur la créature...

Autres films Au hasard...