Hide-Out Le Sanctuaire
Titre original: Hide-Out
Genre: Thriller-Polar , Cyberpunk
Année: 2012
Pays d'origine: Allemagne
Editeur: L'Atalante
Collection: La Dentelle du Cygne
Auteur: Andreas Eschbach
Traducteur:
Pascale Hervieux
 

Christopher Kidd croit avoir trouvé un havre de paix auprès de Jeremiah Jones et de ses deux enfants dont sa fille qui ne le laisse pas indifférent, mais pour l'instant, il doit surtout veiller sur son propre père qu'il a réussi à tirer de la cohérence. D'ailleurs, cette dernière n'a pas apprécié cet acte de bravoure et est bien décidée à prendre sa revanche, mais comment lutter contre une entité informatique ?

Suite de Black-Out, ce roman poursuit donc la trilogie d'Andreas Eschbach et l'on retrouve autant les défaut que les qualités du premier tome. L'auteur reprend donc son Techno-Thriller là où il avait arrêté et nous montre le groupe de Jeremiah Jones se demandant comment lutter contre la Cohérence. L'idée principale étant une vidéo Youtube et une série de spam afin d'alerter les internautes du fameux film.
Une idée qui fait quand même un peu sourire puisque la fameuse vidéo se retrouverait tout de même au milieu d'un tas d'autre vidéo conspirationniste présent sur le site et que son auteur, même s'il apporterait toute la vérité avec preuve à l'appuie, est tout de même recherché pour terrorisme ! Pas vraiment le meilleur moyen d'alerter le monde donc et de lui révéler la présence de la Cohérence ainsi que la menace qu'elle représente.
Mais cette dernière ne va pas tarder à retrouver Christopher, forçant ses compagnons à fuir. Là, le roman redevient donc un thriller et un thriller assez captivant puisque dès que Christopher se rapproche des réseaux de téléphonie ou internet, il risque de retomber dans la cohérence. Et vu l'étendue de ses réseaux, le jeune homme va passer une bonne partie de sa fuite à lutter contre l'attirance de l'entité virtuelle.
Comme pour le tome précédant, le côté thriller est rondement mené et il est difficile de lâcher le roman avant d'arriver au final ou du moins à la fin de cette seconde partie. Il y a certes quelques facilités, mais le talent de conteur d'Eschbach arrive à les faire passer comme une lettre à la poste, menant son roman d'une manière assez classique, mais également d'une main de maître en y apportant constamment son lot d'émotion et de péripétie.
Mais de ce roman et de ce diptyque, c'est surtout son aspect SF qui est à retenir, car en effet, la description de ces personnes connectés en permanence et appartenant au réseau plutôt que l'inverse nous renvoie à notre propre relation à nos portables, aux réseaux sociaux et à internet, nous donnant l'impression qu'on pourrait bientôt ne plus qu'un rouage de cette immense machine. Terriblement crédible et donc sacrément effrayant.

Un second tome très sympathique donc, même s'il est un peu en dessous du précédent. Il s'agit pourtant d'un roman de qualité et d'un divertissement hautement recommandable. Ce thriller, tout de même orienté adolescent, est une demi-réussite, contenant autant de bonnes idées que de passage saugrenue. Et surtout entre les lignes, cette vision inquiétante de l'avenir qui se dessine pour les personnages et le monde entier avec une menace vraiment effrayante !

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.andreaseschbach.com/

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2661
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Anno Dracula Anno Dracula
Londres. 1888. Dans le quartier de Whitechapel, bien connu pour sa pauvreté et sa criminalité, un mystérieux tueur surnommé Scalpel d'Argent a tué affreu...
Eglise Electrique Eglise Electrique
Et hop, voici donc venir Avery Cates, un tueur à gage très détendu de la gâchette et toujours prêt à faire une tête au carré à qui le regarde de trav...
Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le club Diogène n'a pas froid aux yeux. Qu'est-ce que le club Diogène ? Une joyeuse bande de mabouls qui a choisi, pou...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...