Princesses mais pas trop 1 - l'Enlèvement du Prince Armand
Titre original: The Stepsister Scheme
Genre: Humour , Contes de fées , Littérature Jeunesse
Année: 2011
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Castelmore
Auteur: Jim C. Hines
Traducteur:
Anne Dobigeon
Illustrateur: Scott Fischer
 

"Princesses mais pas trop" raconte l'histoire de trois princesses bien connues : La Belle au bois dormant, Blanche-neige et Cendrillon, transformées en espionne de choc, qui partent au secours du prince Armand (celui de Cendrillon) enlevé par les belles–soeurs de cette dernière. Nos trois princesses sont "au service secret de sa majesté" Béatrice, qui les a recruté, les chaperonne et leurs fournit le matériel nécessaires à leur mission. Elles forment ainsi la fine fleur des équipes d'intervention de choc du royaume humain, au pays des contes de fées. Ou quand les contes de fées rencontrent les "Drôles ou dames" (Charlie's Angels) ou autres "Totally Spies". Chacune a sa spécialité : la Belle au bois dormant, alias Talia, est une experte en close-combat grâce à ses dons de naissance, Blanche (-Neige) est une enchanteresse spécialisée en utilisation de miroirs magiques, avec un bonus au charisme et la nouvelle recrue Cendrillon, alias Danièle, est une jeune femme amoureuse et courageuse avec +10 en communication avec les animaux. Ajoutez à cela que l'humour repose essentiellement sur les répliques cinglantes que s'échange les personnages aux caractères bien trempés… pas de doute, on est en présence d'un livre à l'esprit moderne qui cherche à rompre avec la culture Disney old school et qui fait évoluer le merveilleux en phase avec les grandes tendances de notre époque.

 

Dans l'ensemble j'ai trouvé que ça marchait plutôt bien. Déjà j'ai trouvé ça rigolo et le rythme est assez soutenu et accrocheur, surtout au début où l'auteur trouve un bon équilibre entre les phases d'action et les évolutions des personnages. On se demande ce qui va arriver mais aussi ce que l'auteur a choisi de faire avec ces princesses légendaires. Plus que l'histoire en elle-même, qui est somme toute assez basique, j'ai trouvé que c'était le travail sur les personnages qui donnait son relief au roman. Les princesses et leurs adversaires sont un savant mélange de classicisme et de modernité assez réussi : l'auteur n'ayant pas hésité à puiser dans les versions originales des contes pour en faire ressurgir le côté sombre (très, voire totalement effacé par les films de Disney ou les livres de contes modernes) qu'il a approfondi avec un parti pris psychologique contemporain. J'ai particulièrement aimé le personnage de Charlotte (une des méchantes) qui incarne les travers psychologiques de notre époque avec son syndrome du "je veux, j'exige, j'ai droit" et son incapacité à se remettre en question, empêtrée dans la haine par son obsession pour ce qu'elle désire sans l'avoir plutôt que de se satisfaire de ce qu'elle a sans le vouloir, si bien qu'on la plaint autant qu'on la déteste.

J'ai aimé aussi l'illustration de couverture : simple mais jolie, accrocheuse et bien dans le ton du roman. Je conseille d'ailleurs un petit passage par le site de l'artiste pour les amateurs d'illustrations.

 

Par contre, j'ai trouvé que le roman manquait d'originalité. Les univers sont directement inspirés des contes de Grimm et de la féérie shakespearienne sans rien apporter de surprenant ni d'innovant. Et les personnages restent quand même dans des schémas déjà vu : Talia est la guerrière au tempérament bourrin qui cache un cœur d'or meurtri par la vie, Blanche est une magicienne charmeuse et allègre, qui sautille partout et saute au cou des gens : très "girly", et Danièle est l'archétype de la fille au cœur pur. Du coup j'ai ressenti une certaine forme d'essoufflement du livre sur la fin. A partir du moment où les personnages ont livré toutes leurs clés, l'histoire devient beaucoup moins prenante à mon gout. La recette de ce livre étant en grande partie un patchwork de ce qui a déjà été fait.

Sans être le livre du siècle, "Princesses mais pas trop" offre un bon divertissement, drôle, parfois touchant et agréable à lire mais que je conseillerais de comparer avec ce qui sort en ce moment dans le même créneau. Ceci n'étant que l'avis d'une « vieille » de 28 piges sur un livre dédié aux adolescents. ^_^**.

 

Note: 7/10

 

Hëlëne

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.jimchines.com/

- Site de l'éditeur : http://www.castelmore.fr/

- Site de l'illustrateur : http://www.fischart.com

Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 5128
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Sang des sept rois 1, Le Sang des sept rois 1, Le
Un premier roman français de fantasy vient donc de paraître chez L'Atalante et il est signé Régis Goddyn qui rejoint ainsi un catalogue de qualité où l'...
Fils-Des-Brumes 1 - L'Empire Ultime Fils-Des-Brumes 1 - L'Empire Ultime
Depuis plusieurs siècles, le Seigneur Maître règne par la terreur sur l'Empire-Ultime, un monde recouvert par des brumes que le soleil peine à traverser. ...
Fées, Weed et Guillotines Fées, Weed et Guillotines
Après une petite mésaventure durant la révolution française, une fée revient dans notre monde afin d'en retrouver d'autres et fait pour cela appel à un ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...