Fils-des-Brumes 3 : Le Héros des Siècles
Titre original: Mistborn : The Hero of age
Genre: Fantasy
Année: 2011
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Orbit
Auteur: Brandon Sanderson
Traducteur:
Mélanie Fazi
Sortie VO: 2010
Illustrateur: Chris McGrath
 

L'Empire-Ultime touche à sa fin. Ravage, l'entité qui était enfermée au puits de l’ascension et que Vin a libéré, est en effet en train de détruire le monde, le recouvrant de cendres et rendant les terres stériles. Pourtant, il existe peut-être une solution à ce chaos car le seigneur-maître, le tyran destitué et assassiné par Vin, avait mis en place plusieurs cachettes pouvant permettre à l'humanité de survivre.
Seulement, les deux dernières cachettes se trouvent dans deux villes différentes, toutes les deux aux mains de despotes différents qui n'ont pas envie de s'allier à l'empire mis en place par Vin et Elend. L'affrontement semble donc inévitable dans les deux cas, mais dur de livrer une bataille quand les brumes qui se trouvent autour des armées peuvent se mettre à tuer des soldats. Le combat semble perdu d'avance pour l'humanité...

Peut-on à la fois être enthousiaste et déçu par une oeuvre ? Car il y a du génial et du mauvais dans ce héros des siècles qui conclut une trilogie débutée avec beaucoup de talent et d'idées, utilisant les codes de la fantasy pour mieux s'en jouer. Le troisième et dernier volume de Fils des brumes se devait donc d'être à la hauteur et d'offrir une conclusion digne de ce nom à cette saga. Et là, c'est le drame.   
En effet, là où les premiers tomes utilisaient une histoire de prophétie avec le seigneur-maître pour rebondir intelligemment dessus, ce troisième tome se vautre bêtement dans une histoire d'élu, sans y apporter cette touche, cette trahison des stéréotypes qui faisait tout le charmes des épisodes précédents. Autant dire que la déception de voir Sanderson sombrer dans le classicisme et une certaine facilité est assez grande.
Mais heureusement, Brandon Sanderson arrive à tout de même à finir de construire son univers et tout le système de magie mis au point précédemment - les brumes meurtrières, les koloss, les kendra et même les inquisiteurs -  rejoindront un plan savoureusement orchestré par l'auteur où chacun trouvera sa place, de manière audacieuse, ne lassant pas de surprendre et de maintenir l'attention du lecteur.

Car oui, ce dernier tome de Fils des Brumes est tout de même passionnant à lire et l'histoire tassée dans ces 700 pages ne laisse pas vraiment le temps de s'ennuyer, surtout que pour ce troisième tome l'histoire est divisée en trois partie où l'on verra différentes formes de tyrannie mises en scène, différentes sur la forme mais identiques sur le résultat. Même Elend, l'ancien démocrate, doit en ces temps difficiles se comporter comme un tyran, certaines situations ne laissant pas le choix.
Plus porté sur l'action et moins philosophique que le reste de la trilogie, Le héros des siècles est à la fois décevant par ses facilités et époustouflant par ses conclusions. Mais les deux tomes précédents marquaient assez la fantasy pour que cette trilogie mérite d'être lu par toute personne qui s'intéresse un peu à ce genre. Sanderson frôle donc la perfection avec Fils des Brumes mais ne l'atteint malheureusement pas.

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.brandonsanderson.com/

- Site de l'éditeur : http://www.orbitbooks.fr/

Vote:
 
8.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 2954
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Imriel 2 : La justice de kushiel Imriel 2 : La justice de kushiel
  "La justice de Kushiel" est le cinquième volume dont Jacqueline Carey situe l'action en Terre D'Ange, ce royaume à la fois si familier mais aussi si déli...
Importance de ton regard, L' Importance de ton regard, L'
Sur la couverture de "l'Importance de ton regard", trois choses attirent d'emblée l'attention du lecteur, le captivent et le subjuguent (et je pèse mes mots...
Harmoniques Célestes, Les Harmoniques Célestes, Les
Mea culpa, j'avoue mon crime, c'est la première fois que je lis du Jean-Claude Dunyach. Certes, le nom de cet auteur ne m'est pas non plus inconnu puisqu'il ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...