Beautiful Nightmare
Genre: Artbooks
Année: 2010
Pays d'origine: France - Italie
Editeur: Venusdea
Auteur: Nicoletta Ceccoli
 

Le milieu de l'illustration pour enfant est décidément un terrain fertile pour des illustrateurs de talent qui ont un vrai univers visuel à proposer. Parmi ceux-ci on retrouve Nicoletta Ceccoli, artiste italienne dont on peut admirer les œuvres dans divers ouvrages de jeunesse, qui s'est vue auréolée de plusieurs prix et qui expose en Italie, aux USA et en Angleterre. C'est pourtant sur une initiative française qu'est sorti ce artbook très fourni, sous l'impulsion de... Barbara Canepa et son label Venusdea (chez Soleil) toujours à l'origine de ce qui se fait de mieux en matière d'édition visuel imaginaire.

 

 

L'univers de Nicoletta Ceccoli ne plaira surement pas à tout le monde. C'est clairement un univers de fille et d'enfant, voire de fille-enfant, comme l'explique la conteuse Kate Bernheimer dans l'éditorial assez confus en début d'ouvrage. Non qu'il ne puisse plaire aux hommes et aux adultes mais il est comme ça l'univers de Nicoletta Ceccoli, il est fait de poupées, de jouets, de rubans, de bonbons et de pastels.

Il est fait de rêves aussi. Les images sont assez épurées et comprennent peu d'éléments mais suffisamment pour nous raconter un tas d'histoires fantastiques, pleines de créatures hybrides et de décors fantasmagoriques, qu'il appartient à chacun de s'approprier et de leur donner sens.

Il peut être sombre parfois, et les poupées à la tête excroissante et aux yeux empreints d'une immuable mélancolie n'ont pas toujours bon caractère. Sous leurs airs fragiles, elles sont aussi battantes, capricieuses, malicieuses, dominatrices, coquines, déroutantes...

On peut peut-être reprocher une certaine redondance de style, notamment dans les visages très semblables et assez inexpressifs et aux proportions assez spéciales et pas toujours naturellement harmonieuses quand elles sont exagérées. On n'est pas forcé d'apprécier non plus la raideur de la morphologie (notamment au niveau des bras), ni la composition en perspectives assez scolaires qui rappellent certains tableaux de la Renaissance, ce qui donne un rendu peu organique. Mais on ne saurait nier la richesse de l'imaginaire de l'artiste : poétique et surréaliste derrière cette façade enfantine. Simplicité de la forme et complexité du fond. Encore que... La forme n'est pas si simple et son rendu est vraiment unique. C'est surtout le cas des textures; l'artiste ayant porté son choix sur la peinture acrylique on obtient cette matière micro-tachetée, rugueuse, avec des traces de brosses, qui donne de la vie à la peinture tout en apportant un côté un peu vaporeux.

 

Le tout est présenté dans un très bel ouvrage qui met principalement l'accent sur les images. Aucun texte hormis les titres et des tableaux très bien mis en valeur par un grand format et des gros plans sur des détails. Ces derniers suivent d'ailleurs un ordre assez surprenant : pour les premiers tableaux on suit l'ordre classique de l'image sur une page et son détail sur l'autre, puis l'ordre change rapidement et ça devient le bazar avec des détails qui arrivent 3 pages après ou parfois même avant l'œuvre à laquelle ils sont rattachés (ce qui n'a rien d'embêtant et serait même plutôt ludique, dans l'esprit du livre). J'ai juste regretté qu'il n'y ait pas plus de crayonnés. On nous en offre 2 à la fin de l'ouvrage et vu leur qualité, j'ai trouvé dommage qu'il n'y en ai pas plus d'éparpillés dans le livre.

Sur l'artiste on ne nous en dit pas trop non plus : une petite bibliographie à la fin et quelques clins d'œil comme un de ses dessins d'enfant qui date de 77 ou un pèle-mêle de photos et d'images qui illustrent son univers sous forme de mosaïque : adorable !

En conclusion, la prérogative sine qua non pour apprécier ce artbook est, comme Peter Pan, de n'avoir pas trop grandit en son for intérieur, ou en tous cas d'avoir laissé une partie de son âme en ce temps où avec quelques simples jouets nous nous inventions des mondes connus de nous seuls. Mais si c'est votre cas alors il serait dommage de ne pas tenter le voyage au pays de Nicoletta, quitte à ne jamais vouloir en revenir...

 

Note : 8/10

 

Hëlëne

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'illustrateur : http://www.nicolettaceccoli.com

- Site de l'éditeur : http://www.venusdea.com

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 3460
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Dieux de Bal-Sagoth, Les Dieux de Bal-Sagoth, Les
Pour beaucoup, quand nous parlons de Howard, viennent immédiatement en tête des personnages tels que Conan Le Cimmérien, Solomon Kane ou bien Sonya La rous...
Faucheurs 2, Les - Gant Rouge Faucheurs 2, Les - Gant Rouge
Si vous n'avez pas encore lu "Chat blanc" mais que vous souhaitez le faire dans l'avenir, surtout ne lisez pas cette chronique de "gant rouge" : elle contie...
Tire d'Aile 1 - Les Loups d'Uriam Tire d'Aile 1 - Les Loups d'Uriam
Tout simplement beau à pleurer, tout simplement magnifique, tout simplement surprenant, frais, intelligent, nouveau etc. Voilà, j'aurais pu me contenter de ...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...