Chasseur de vierges
Titre original: Eros gakuen: kando batsugun
Genre: Roman Porno , Sexy Comedie
Année: 1977
Pays d'origine: Japon
Réalisateur: Koretsugu Kurahara
Casting:
Asami Ogawa, Asami Morikawa, Mami Yuki...
 

Tout commence avec une vision onirique des plus délirantes : Tadao (simple élève "en manque"), alors en classe, rêve qu'il "baise" Misa (Asami Ogawa, ici la miss athlétisme du lycée). Égarement qui lui vaudra de s'évanouir et d'entrainer la jalousie de son camarade. En effet, et bien qu'elle parle peu, Misa est ravissante ; elle est entourée de deux amies, la reporter du journal du lycée et une judokate (Asami Morikawa et Mami Yuki), qui n'ont, elles aussi, rien à lui envier (si ce n'est une carrière, ce qu'elles n'ont pas eu).
Peu de temps après arrive Ryu, un nouvel élève desperado promenant sa laie et son chapeau avec assurance, confiance, un énergumène à des années lumière de ce que les filles ont pour habitude de côtoyer dans les couloirs du lycée. Qui plus est, il sort tout juste de prison ; c'est un violeur récidiviste pour qui le viol n'est pas un vice mais une passion. Personnage haut en couleurs, Ryu suscite la curiosité des jeunes mâles et ce grâce à sa liberté : "il fait ce qu'il veut". Ryu compte donc continuer de faire honneur à son ego et passera à ce propos un avertissement dans le journal. Pour les filles, c'est une déclaration de guerre. La bande de Misa en profitera pour solliciter nos deux jeunes puceaux (Tadao et son compère) afin qu'ils butent Ryu.

 

 

"Chasseur de vierges" est le sixième et dernier film de son réalisateur, Koretsugu Kurahara. Mais pour Asami Ogawa, cet opus correspond autant à son baptême cinématographique qu'aux préliminaires de son futur succès dans le milieu (notamment sous l'égide de Masaru - "Le journal érotique d'une secrétaire" - Konuma avec qui elle tourna près de cinq fois !). Akira Momoi (scénariste pour Akira Kato, le réalisateur de "Prisonnière du vice") signe ici un scénario improbable, assez décousu et prétexte aux gags les plus fous, voire même de mauvais goût. Parallèlement, il dote le "teen movie" japonais de l'un de ses représentants les plus débridés, à l'opposé du délicat et chatoyant "L'école de la sensualité" de Noboru Tanaka.
Quoiqu'il en soit, nous sommes face à une oeuvre qui semble avoir hérité d'un ton burlesque propre au cinéma muet (la bande originale de Sansaku Okusawa n'y est pas pour rien) et, si on le replace dans son contexte (1977), répond à l'essor de la sexy comédie sévissant alors en Italie. Une influence à ne pas démentir, bien au contraire ; Kurahara nous offre une poignée de coquineries tout aussi ludiques que désolantes, et cela pour le plus pur et simple plaisir du spectateur. Sorte de guerre "seul contre tous" entre un solitaire violeur et une bande de filles soucieuses de garder leur hymen, il s'érige ici non pas que les érections de nos deux puceaux farceurs, mais une gaudriole adolescente et féministe sans chichis, légère mais assumée.

 

 

On appréciera tout particulièrement l'arrivée de Ryu dans le gymnase, venu dérober une fille avec une méthode proche de celle d'un monstre « Cormanien ». Mais on se délectera surtout des scènes plus ou moins salaces telle celle où un professeur demande la reconstitution d'un viol à l'une de ses collègues...
Ryu nous apparaîtra comme l'incarnation même des fantasmes masculins du lycée, des désirs frustrés de tous ces jeunes garçons capables de ne jouer que de la guitare, de ne chanter que leur soucis. Il prend les filles en cours de sport, il les retourne dans les WC, les côtoie sur une table de cours... Ryu, c'est "l'homme au masculin". Il naîtra d'ailleurs de la part d'un de nos jeunes camarades une frustration si grande qu'elle virera à la zoophilie...
Bref, si "Chasseur de vierges" n'est pas un chef d'oeuvre, il demeure un sukeban (nom désignant le film de gang féminin) grivois, attachant et pétillant, une fête de mauvais goût et dont on aime se repaître à l'arrivée du printemps.

 

 

The Hard


En rapport avec le film :

# La fiche dvd Wild Side du film "Chasseur de vierges"

Vote:
 
4.14/10 ( 36 Votes )
Clics: 13295
0

Autres films Au hasard...