Arena, The
Genre: Erotique , Peplum
Année: 2001
Pays d'origine: Etats-Unis / Russie
Réalisateur: Timur Bekmambetov
Casting:
Karen McDouglas, Lisa Dergan, Olga Sutulova, Julia Chicherina, Severina Kamugish Kemirimbe, Viktor Verzhbitsky, Anatoli Mambetov...
 

Assisterait-on à un revival des bons vieux péplums de la belle époque avec gladiateurs et tout et tout ? Mais non, c'est juste ce bon vieux Roger Corman qui surfe sur la vague de Gladiator. Et quand ce bon vieux Gripsou décide de tourner une copie de ce film, ça ne peut que donner du bon, jugez vous-mêmes.

 

 

Un gouverneur particulièrement tordu et barjot est expédié par César lui-même dans une contrée reculée pour dresser un peuple de barbares et pour ce faire, il organise des jeux comme à Rome mais en version du pauvre; pour attirer la foule, il fait de l'exportation d'esclaves et de gladiateurs. Les esclaves bien sûr sont toutes très bien gaulées et les gladiateurs bien huilés, après une petite dispute entre filles le fameux gouverneur a une sombre idée machiavélique : faire combattre les nanas dans l'arène...

Haaaa quel plaisir de voir des jolies esclaves en petite tenue se fritter dans une arène en bois (ben oui car en pierre ça coûte cher et Roger n'aime pas dépenser des sous) et puis comme tout bon Corman qui se respecte on a droit à des plans nichons (et quand c'est des seins d'ex-playmates de Playboy je ne peux qu'approuver), à un rythme soutenu et quand c'est pas un plan nichons ben c'est un plan sanglant genre un démembrement au glaive ou un transperçage au trident, donc nous avons soit du sang soit de la fesse; un peu pauvre pour faire un film...
Mais non allons allons c'est très suffisant pour qu'il marche et qu'il plaise à un grand nombre de personnes (qui a dit mâle en rut pervers ?). Malgré cela certains acteurs sont très sympas comme le fameux Septimus qui entraîne les combattantes et qui a une gueule pas possible, toute en bosses et en nez tordu. Le tout est rythmé par une musique rock qui fait très Buffy's generation, ce qui crée un décalage plutôt drôle. En fin de compte j'ai passé un agréable moment, le film se laisse regarder tout seul et passe sans que l'on ne s'en rende compte, je conseille l'achat de cette babiole qui se trouve relativement aisément dans toute bonne solderie ou autre boutique discount et à prix très modeste.

 

 

Jack Deth
 
A propos du film :
 
# Ce film est un remake tourné "direct-to-vidéo" du film "The Arena" produit également par Corman en 1973.

# Il a été exploités pour le marché russe sous le nom de "Gladiatrix".
Vote:
 
4.50/10 ( 8 Votes )
Clics: 12084
0

Autres films Au hasard...