Panic
Titre original: Bakterion
Genre: Science fiction , Horreur
Année: 1976
Pays d'origine: Italie / Espagne
Réalisateur: Tonino Ricci
Casting:
David Warbeck, Janet Agren, Roberto Ricci, José Lifante, Miguel Herrera, Eugenio Benito, Fabian Conde, José Maria Labernie...
 

Le professeur Adam, après avoir bidouillé des fioles d'ADN, ou de préparations moléculaires avariées, s'est choppé une saloperie de virus, qui le fit muter en un tueur psychopathe implacable.
Londres vit donc dans la crainte de cette menace en décomposition. Heureusement, la police veille et compte bien arrêter le monstre décharné.

 

 

Panic fait partie de ce style de films plongeant le spectateur dans la phobie claustrophobique des grandes villes où un simple individu peut créer la panique générale. Thème redondant à cette époque et malheureusement très rarement convaincant (excepté bien sûr le fabuleux "Maniac" de Lustig entre autre).
La première chose qui frappe en regardant le film de Ricci est sans doute l'énorme différence par rapport aux autres productions italiennes de cette époque. Le soin apporté à la mise en scène donne l'impression d'être dans un film britannique post-Hammer (Panic fait d'ailleurs très fort penser à un film comme "Le métro de la mort" de Gary Sherman sorti en 1972) et non dans une réalisation rital. Ce fait est accentué par l'action, située au coeur de Londres.
On suivra donc ici les pérégrinations du professeur Adam, ravagé (dans tous les sens du terme) et devenu un monstre tueur mutant dégoulinant, un peu à la manière de The incredible melting man mais en beaucoup moins démonstratif; c'est dans la pénombre ou à contre-jour que le monstre sévira, et jamais on ne découvrira sa bouille en gelée.

 

 

Ses agissements se font de manière suggérée et on constate juste l'étendue des dégâts, une fois les méfaits accomplis. Si certains plans sur les cadavres frôlent le gore, l'amateur de viande morte restera sur sa faim devant si peu d'explosion sanguinolente.

 

C'est avec un grand plaisir qu'on retrouve l'immense David Warbeck au flegme très british et de circonstance dans cette enquête horrifique.
Sans casser des briques, Panic se laisse regarder du début à la fin sans trop d'ennui, on regrettera juste un manque d'entrain dans des scènes d'action un peu molles du genou. Un bon bis rital qui ne restera pas dans les mémoires, mais suffisamment sympathique pour faire passer une agréable soirée.

 

 

Nickbur
Vote:
 
6.25/10 ( 8 Votes )
Clics: 3944
0

Autres films Au hasard...