Retour de la créature du Lagon, Le
Titre original: The Return of Swamp Thing
Genre: Science fiction , Horreur
Année: 1989
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Jim Wynorski
Casting:
Louis Jourdan, Heather Locklear, Ace Mask, Joe Sagal, Sarah Douglas, Dick Durock...
 

Il y a quelques années, le savant Alec Holland s'était transformé en monstre végétal à la force surhumaine, après avoir été contaminé par un liquide révolutionnaire qu'il avait mis au point. Son rival, le docteur Arcane, cause de tout ses malheurs, avait également provoqué la mort de sa soeur. Arcane que l'on pensait disparu est de retour. Obsédé par ses rechercher délirantes, il se livre aux expériences les plus folles, cherchant à créer des monstres mi-homme, mi-végétaux.
Sa propre nièce pourrait bien en être victime, mais heureusement, la créature du Lagon veille...

 

 

Il revient, et il n'est pas content !
Un résumé incompréhensible et une jaquette qui sent le nanar pour une petite série B sans prétention. Réalisé par Jim Wynorski, fleuron de la série Z, Le retour de la créature du lagon est une suite plus ou moins officiel de La créature du Marais de Wes Craven, par ailleurs déjà pas fameux.
Alors faire une critique... une petite énumération bête et méchante, ça vous va ? de toute façon vous n'avez pas le choix c'est ma critique, na !
Commençons par les points forts : une histoire tarte au possible mais finalement efficace, des effets spéciaux en caoutchoucs qui se laissent regarder, des actrices aux gros seins (dont Heather Lonk...Lok...enfin la blonde qui jouait dans Spin City), le p'tit message écolo de service, la bonne vielle thématique de la belle et de la bête, quelques clins d'oeil sympa à l'univers comics, notamment dans le montage. Et puis la BO est pas mal non plus. Un peu kitsh, mais pas mal.
Passons aux points faibles : le rythme est perfectible, les acteurs sont pitoyables, la créature des marais ressemble plus à Serpillère-Man qu'au tas d'humus crade qu'il est censé être et en général une grosse impression d'inachevé.
C'est du vite fait plus ou moins bien fait. En visionnant Le retour de la créature du Lagon, j'ai enfin compris le sens de l'expression "petit film". Les personnages sont peu fouillés, les péripéties vite expédiées. 1h20 de film, emballé c'est pesé. Pas pénible à regarder, mais pas trépidant non plus. Un film honnête pour une honnête soirée pizza bière, entouré de non moins honnêtes amis.

 

 

Le Cénobite Cinglé !
Vote:
 
7.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 3717
0

Autres films Au hasard...