Suleyman
Genre: Heroic Fantasy , Science-fiction
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Lokomodo
Auteur: Simon Sanahujas
Illustrateur: Michel Borderie
 

Alors qu'elle traverse un parc, Zoé va découvrir une étrange réunion. Et voilà que des hommes en noir se mettent à poursuivre la jeune femme, mais heureusement, deux hommes vont s'interposer et l'emmener loin, très loin, dans une autre dimension. A partir de ce moment, Zoé aura un choix à faire: retourner chez elle afin de reprendre une vie normale ou participer à la guerre qui a lieu dans le Multivers !

Voilà un concept qui n'est pas sans évoquer un célèbre auteur de fantasy : Michaël Morcoock. En effet, combien de fois ses personnages l'ont arpenté ce Multiverset se sont associés afin de détruire telle ou telle menace ? Ceci dit, l'auteur semble vouloir le pousser un peu plus loin en nous proposant des mondes où le temps défile différemment, et même à l'envers, ainsi que d'autres crées d'après des écrits d'auteurs.
Malheureusement, cette dernière idée est peu exploitée et Zoé n'atterrit jamais à la Comté ou sur Arrakis, même si elle se retrouve a arpenter des lieux très différents, passant d'un monde médiéval à une base secrète que n'auraient pas renié les méchants de James Bond. Il faut dire que le roman passe allègrement de la fantasy à la science-fiction et qu'on s'y bat aussi bien à l'épée qu'à la mitrailleuse lourde !
En effet, ça découpe, ça tranche et ça tue pas mal dans Suleyman. Pas pour rien que les deux compagnons de Zoé sont des guerriers. Tout d'abord, Mercenaire, un albinos vêtu d'une armure noire et recherchant des adversaires dignes de lui dans le Multivers, donnant parfois l'impression d'un Elric qui aurait volé l'armure du Death Dealer !
Puis il y a l'autre combattant, celui qui donne son nom au livre, Suleyman. Grand, fort et taciturne sont les termes parfait pour le décrire, mais c'est aussi un homme d'honneur, fidèle à ses amis et à ses principes qui fera tout pour sauver le Multivers de ses très nombreux ennemis menaçant de très nombreux peuples et leurs habitants.
Très ambitieux par son décor, Suleyman est au final un excellent roman d'aventure à la fois un peu décevant car exploitant peu ses univers, et divertissant par l'action et les rebondissements qui ne s'arrêtent jamais et par son gigantisme qui évoque justement Michael Morcoock, bien que Simon Sanahujas semble plus se référer à Howard. L'aventure et le dépaysement sont donc présents à chaque coin de pages de ce court et efficace roman.

Avec Suleyman, Simon Sanahujas offre en quelque sorte un nouveau visage au Héros aux mille et un visage, une nouvelle facette tout aussi brutale et violente que les anciennes, mais par son mélange de Fantasy et de Science-fiction bourré d'action, l'auteur nous fait passer un très bon moment avec un roman ludique et captivant. En espérant revoir prochainement ces personnages, la fin ouverte laissant présager de nouvelles aventures.

Note : 7/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://sanahultivers.over-blog.com/

- Site de l'éditeur : http://www.editions-lokomodo.fr/

 

Vote:
 
8.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 3039
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Fille du roi des elfes, La Fille du roi des elfes, La
La littérature est faite pour fuir le quotidien, pour s'évader un peu. Quoi de meilleur, pour cela, qu'un roman dans lequel se rencontrent trolls, elfes, so...
Eternelle jeunesse Eternelle jeunesse
Décidément, anthologies et festivals semblent aller de paire ces dernières années puisque les Utopiales et les éditions ActuSF d'un coté et les Imaginal...
Seul à savoir Seul à savoir
En juin dernier, participant pour la première fois à la manifestation "St Maur en poche" organisée par la librairie "La Griffe Noire" (c’était la second...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...