Chronique des rivages de l'ouest 3 - Pouvoirs
Titre original: Annals of the western shore : Powers
Genre: Fantasy
Année: 2011
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: L'atalante
Collection: La Dentelle du Cygne
Auteur: Ursula K. Le Guin
Traducteur:
Mickael Cabon
 

Avec "Pouvoirs", Ursula K. Le Guin termine donc ses « chroniques des Rivages de l'ouest », commencées avec "Dons" et poursuivies avec "Voix". Une trilogie se conclut donc et va finalement continuer les réflexions entamées dans les épisodes précédents à travers de nouveaux personnages et à travers l'histoire de Gavir, un jeune esclave, et de la quête qu'il va devoir accomplir pour se trouver et se découvrir.
Pas une quête à la Frodon avec un royaume à sauver, bien que le personnage devra voyager. Non, ici la quête sera autant physique qu'intellectuelle. Comme dans les tomes précédents, il n'y a ni bien, ni mal juste des personnages plus ou moins bons, des personnages sympathiques et d'autres qui le sont moins. Il n'y donc pas de héros, mais pas de monstres non plus. Les choniques sont avant tout des histoires d'individus avec leurs propres caractéristiques.

Ici, le personnage principal s'appelle Gavir, c'est un adolescent et un esclave qui a le don de retenir tous les textes qu'il lit, mais également de voir l'avenir. Son destin est de prendre la place de son professeur et d'éduquer les enfants de ses maîtres ainsi que de plus jeunes servants, car Gavir habite une maison où les esclaves sont bien traités, correctement nourris et habillés. Une vie qu'il ne remettra pas en cause jusqu'à ce qu'un drame se produise...
Bien qu'il soit esclave, la vie de Gavir ne nous apparaît pas horrible, si ce n'est lors de quelques situations, et pas forcément dues à ses maître. Mais cette vie presque idyllique va se briser peu à peu, au fur et à mesure de sa découverte d'auteurs interdits par son professeur ou bien par certains comportements croisés. Il partira alors sur les routes et fera des rencontres qui le pousseront à s'enfuir, à partir et à aller découvrir ses origines.
Sa route sera bien entendu faite de rencontres qui l'aideront à se découvrir, à se définir vis à vis de ses dons et des autres mais également de se situer vis-à-vis de ses connaissances, parfois un avantages et à d'autres moments inutiles. Son chemin lui apprendra finalement à être libre, chose qui peut sembler simple comme ça, mais qui finalement ne l'est pas. Il est finalement aussi difficile de casser ses chaînes que de ne pas s'en créer de nouvelles.

Mais cette trilogie se définit surtout par rapport à l'écriture et à la lecture puisque dans « Dons »,  le jeune Orrec trouve finalement ses rares moments de liberté dans le livre qu'il lisait le soir tandis que dans « Voix », un groupe d'envahisseur avait interdit les livres, brulant les ouvrages qu'ils croisaient et tuant leurs propriétaires. Dans « Pouvoirs », les livres servent finalement autant à apprendre l'asservissement que la liberté. Dans cette trilogie, la littérature est donc présente en tant qu'alliée à l'évasion, à la survie, à la révolte.
Bref, Ursula le Guin semble vouloir montrer que cet art n'a pas qu'une facette et qu'au contraire, elle est multiple selon ses lecteurs et ses auteurs, qu'elle peut amener la liberté et être source de savoir. C'est donc un bien bel hommage qui est rendu ici à cet art majeur qui nous séduit tous de manière différente. On ne peut donc que remercier Ursula K. Le Guin de nous rappeler ce qu'est la littérature, surtout celle de l'imaginaire.

Note : 9/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.ursulakleguin.com/

- Site de l'éditeur : http://www.l-atalante.com/

Vote:
 
6.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 3769
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Niwaâd, Le Niwaâd, Le
Avec "Le Niwaâd", les éditions Lokomodo nous propose donc la réédition d'un troisième roman de Jean-Christophe Chaumette après "L'Arpenteur de Monde" et...
Enfants de Svetambre, Les Enfants de Svetambre, Les
S'il y a bien un recueil que j'attendais avec une fébrile impatience, c'est celui-ci ! Lucie Chenu, grande dame de l'imaginaire, grande plume et grande antho...
Chronique des rivages de l'ouest 2 –  Voix Chronique des rivages de l'ouest 2 – Voix
Ansul était autrefois une cité pacifique et prospère, où de nombreux dieux étaient vénérés et où la culture était chérie. Mais les Alds, des fanati...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...