Chiens de l'hiver, Les
Titre original: A Winter Haunting
Genre: Horreur , Fantastique
Année: 2002
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Livre de Poche
Auteur: Dan Simmons
Traducteur:
Guy Abadia
 

Dale revient quarante ans plus tard à Elm Heaven, ville de sa jeunesse où se sont déroulés les terribles événements de l'été 1960. En s'efforçant d'écrire le livre qui ré-haussera sa carrière d'écrivain, Dale doit faire face à une dangereuse bande de skinheads, à l'adolescent qui le persécutait étant gosse maintenant shérif, à une meute d'étranges chiens noirs tournant en hurlant autour de sa ferme la nuit tombée et à ses propres démons.

Onze ans après Nuit d'été, Dan Simmons remet en scène un des héros qui a fait face à la cloche des Borgia. Malgré le happy end, les grandes vacances de 1960 ont laissés des séquelles : Dale en sort traumatisé, quatre décennies plus tard, il a oublié ce qu'il c'est passé : juste un été bizarre suite à la mort d'un de ses amis Duane, déchiqueté par un engin agricole. Sa vie est à l'image de son mariage, de sa maîtresse, de sa carrière d'écrivain, de son rôle de père : ratée. C'est en louant l'ex ferme de Duane et en grande dépression qu'il va tenter d'écrire. Il est plaisant et surprenant de voir comment a vieilli Dale. D'ailleurs le livre tourne essentiellement autour de l'état psychologique de son héros qui oscille entre folie et réalité.
Simmons renoue avec les personnages et lieux de Nuit d'été mais change de thème pour explorer la brèche qui mène à la folie, et il s'y prend encore de très bonne façon. Le rythme est soutenu, les questions ne cessent de se multiplier: les fantômes existent ? Les chiens aussi ? Et les messages qui apparaissent sur son écran ? où est ce dû à l'arrêt de ses cachets ? Le doute plane le long du livre, l'auteur brouille les pistes de façons subtiles et nous tient en haleine jusqu'à la fin. Quoi de mieux pour un livre ? Si ce n'est qu'encore une fois, la fin est rapide et décevante face au reste du récit, ça nous laisse un arrière goût amer au fond du cerveau.
Le style de l'auteur à mûri, l'histoire est plus captivante et sombre, beaucoup moins spectaculaire que le premier tome. Elle est plus intime, le lecteur se rapproche beaucoup de Dale au point de partager ses doutes et d'être aussi surprit que lui. Et pour finir, nous n'assistons pas à un vulgaire réchauffement de scénario, seul les lieux et quelques personnages sont identiques au premier volume. C'est un bon livre que je conseillerais surtout à ceux qui ont lu Nuit d'été.

Note : 6/10

Zel

 

A propos de ce livre :

 

- Les Chiens de l'hiver fait suite à Nuit d'été paru en 1991 et également écrit par Dan Simmons.

Vote:
 
6.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2941
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Cycle d'Ardalia 2, Le - Eau Turquoise Cycle d'Ardalia 2, Le - Eau Turquoise
Qu'est ce qui fait une bonne suite ? La question peut sembler banal, mais entre les multiples séries et cycles qui sortent actuellement, elle mérite d'être...
Sumerki Sumerki
En manque de boulot, un traducteur accepte de traduire un manuscrit espagnol alors qu'il en maîtrise à peine la langue. Le manuscrit est celui d'une expédi...
Cinquième Sorcière, La Cinquième Sorcière, La
Les livres de Graham Masterton se suivent et se ressemblent. J’ai l’impression que l’auteur a écrit Manitou et que depuis, il réécrit toujours la mêm...

Autres films Au hasard...