Féerie pour les Ténèbres - Livre 1
Genre: Fantasy
Année: 2005
Pays d'origine: France
Editeur: Nestiveqnen
Collection: Fractales / Fantasy
Auteur: Jérôme Noirez
 

Dans Féerie pour les Ténèbres, il y a tout d'abord ce titre, aguicheur, attirant, évocateur pour tout amateur de fantasy. Puis il y a cette couverture, classique au possible, avec une illustration néanmoins réussie de Todd Lockwood, qui laisse augurer une histoire de magie, de mages puissants dans une sorte d'univers médiéval. Autant d'éléments aussi attirants que trompeurs qui ne laissent à aucun point augurer ce que peut être cette "Féerie pour les Ténèbres", ce roman aussi atypique, novateur et déroutant que réussi d'un jeune auteur montant du nom de Jérôme Noirez. Qui a dit que la Fantasy était un genre cloisonné et dont on avait désormais fait le tour faute de renouvellement ? Celui-là n'avait certainement pas encore lu ce roman !
Lire Féerie Pour les Ténèbres, c'est pénétrer un drôle d'univers, un monde à la croisée du nôtre quelques siècles plus tôt et d'un monde fantaisiste composée d'êtres humains vivant dans la frayeur de l'En-Dessous, ces bas-fonds situés sous nos caves où vivent les Rioteux, des créatures mutilées et à la réputation d'être particulièrement féroces divisés en plusieurs catégories : Les Esmoignés, Les Fraselés, Les Entiers et Les Ossifiés. Je vous laisse la surprise de savoir à quoi ou à qui correspondent ces catégories ! Toujours est-il que l'En-Dessous vit coupé de l'Au-dessus et que le monde "humain" dans lequel vit l'officieur Obicion est bien assez complexe pour que j'en noircisse 4 pages rien que pour vous le présenter !
Dans ce monde, il y a surtout la Technôle, des sortes de poussées de notre monde qui apparaissent comme de gros champignons dans les villes et les campagnes et qui font apparaître entre autres choses l'électricité, des téléphones, des vêtements, des immeubles, des chips, des voitures, enfin bref tout ce qui compose notre monde réel et qui apparaît comme par magie dans celui d'Obicion et de ses compatriotes. Un univers donc totalement composite entre monde moderne et cité un brin médiévale complètement démente ; un monde de fantasy dans lequel, à la manière du steampunk, les matériaux contemporains font intrusion et interfèrent sur le mode de vie des autochtones.
Dans ce monde, il y a donc Obicion, L'Officieur, plus ou moins enquêteur selon nos termes qui va devoir démêler une bien sombre affaire de meurtre. Mais il y a aussi Estrec de Gourios le Féeur - un Féeur, c'est un être qui a développé la capacité magique de "vertiger", de séparer le corps de son âme et de voyager n'importe où par l'esprit et de créer des enchantements - Grenotte et Gourgou les deux jumeaux orphelins casse-cou et attachants, Jobelot le faiseur de rime, Malgasta, la sauvage, intrépide et courageuse jeune femme de Sponlieux, Jectin de Lourche le vieux sculpteur, Dame Plommard une autre féeuse, et bien d'autres personnages plus atypiques les uns que les autres. Vous l'aurez compris, l'immersion dans cet univers chamarré et halluciné n'est pas des plus simples ! D'autant que Jérôme Noirez crée un univers sémantique et lexical bien à lui qu'il faut quelques pages avant d'appréhender parfaitement !

Alors quand un jour le cadavre mutilé d'une jeune femme est découvert auprès de la Technôle et que cette jeune femme possède des os en plastique, cela va mettre la puce à l'oreille d'Obicion. Et quand Estrec, en vertigeant un peu plus profondément que de coutume, va découvrir dans les confins de l'En-Dessous une effroyable créature, cela va être le début d'une étrange aventure où fantasy, fantastique, Steampunk, horreur et humour vont se côtoyer avec aisance et talent pour nous entraîner dans une aventure complètement folle et sidérante à la structure bougrement bien ficelée. Attachez vos ceintures et bienvenue dans Féerie pour Les Ténèbres, LE roman qui dépoussière la fantasy...
Impossible de vous en dire plus de l'histoire tant les éléments vont s'imbriquer peu à peu les uns dans les autres. Chaque chapitre narre tour à tour les (mes)aventures des différents personnages, tous bigrement hauts en couleurs, et bien entendu, tout se rassemblera à la fin comme vous pouvez vous en douter. Mais avant cela, vous allez en voir du pays ! Et la verve de Jérôme Noirez ne vous rendra pas la partie monotone, croyez-moi ! J'ai plusieurs fois entendu parler du style de l'auteur dans les termes "humour rabelaisien" et bien, c'est tout à fait cela. Bon enfant, bon vivant, Jérôme Noirez ne fait pas dans la dentelle et joue de manière jubilatoire avec les mots, les situations, les personnages et prends à contre-pieds tous les codes auxquels nous aurions pu espérer nous raccrocher. Franchement, certaines scènes sont vraiment réjouissantes et l'humour vient caractériser les personnages de manière complètement ahurissante. On se demande parfois où notre auteur est allé chercher certains de ses délires ! Et Malgasta, quelle femme !! Mais attention, sous une certaine légèreté et cette fantaisie lexicale généralisée qui souffle un brin de folie sur les pages, c'est aussi une grande noirceur qui caractérise ce premier tome. Sous couvert d'humour, l'histoire recèle des trésors d'horreur et certaines scènes font vraiment froid dans le dos...
Féerie pour Les ténèbres est vraiment un roman hors du commun dans le sens où il ne correspond pas vraiment à tout ce que vous avez pu lire en matière de fantasy jusqu'à présent. Une grande claque, une pincée d'incompréhension et un grand souffle d'air frais, voilà ce que m'inspire ce Livre 1 d'une trilogie qui s'annonce diablement innovante. Féerie pour les Ténèbres n'est peut-être pas un chef-d'oeuvre, mais il fait preuve d'une audace littéraire et d'une imagination sans limite chez un jeune auteur français qu'on est ravi de découvrir. En plus, ce premier livre peut se lire de manière totalement indépendante et si vous ne vous sentez pas de vous investir dans une trilogie, vous avez tout de même un roman avec une vraie fin qui ne vous laisse pas un goût d'inachevé dans le bouche. Alors si vous vous sentez l'âme aventureuse et le goût pour un talent inclassable, venez vite découvrir Jérôme Noirez, vous ne le regretterez pas !

Note : 8/10

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur

Vote:
 
7.20/10 ( 5 Votes )
Clics: 2910
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Chants de Totems Chants de Totems
"Chants de Totem" est une anthologie regroupant plusieurs textes ayant pour objet les "Native Americans", les Indiens d'Amérique. Ces nouvelles, fort diver...
Noeud de la sorcière (Le) Noeud de la sorcière (Le)
"Le noeud de la sorcière" vient clore en beauté la trilogie du "livre perdu des sortilèges". Matthew et Diana, qui maitrise enfin à peu prés ses pouvoirs...
Mémoire d'une aveugle Mémoire d'une aveugle
Auteur pour la jeunesse, auteur de fantastique, auteur de roman comique, auteur de roman érotique... Anne Duguël ou Gudule est une auteur qu'aucun genre ne ...

Autres films Au hasard...