Naufrageurs Galactiques
Genre: Extraterrestres , Space-Opéra , Science-fiction
Pays d'origine: France
Editeur: Midgard
Auteur: Christian I Perrot
 

Si la terre est devenue inhabitable, l'humanité a réussi à conquérir les étoiles et a donné naissance à la Confédération Galactique Humaine qui essaye de maintenir la paix et la sécurité dans l'immensité de la galaxie. Pour lutter contre les catastrophes natures, les conflits inter-raciaux et le brigandage, elle a mis au point une brigade spéciale: Les Sidérites. Naufrageurs Galactiques contient les aventures de deux d'entre eux.

Après le polar fantastique "Zone d'Ombre", Christian Perrot revient ici avec son second roman : un space-opéra à l'ancienne où gigantisme et péripétie sont au rendez-vous. A l'instar du récent "le Dieu était dans la Lune" de Hervé Thiellement, on a ici un roman qui propose avant tout de l'aventure avec l'espace pour décor et offre un divertissement sympathique, un brin musclé et plein de dangers pour les personnages.
Le roman débute alors que Lyrhya et Kogard doivent sauver une planète d'un astéroïde qui lui fonce droit dessus et vont employer pour ça une méthode très particulière. Ils devront ensuite se lancer à la poursuite de mystérieux pirates qui font disparaître de nombreux vaisseaux, mais leur enquête va les mener à quelque chose de particulièrement plus redoutable, un danger sur lequel il ne pensait pas tomber et qui pourrait bien leur coûter leurs vies.
Dès le départ, les deux personnalités sont posées avec d'un côté un héros bourrin et ne donnant pas vraiment dans la subtilité, bien que capable d'utiliser la méthode la plus improbable pour arriver à ses fins. De l'autre côté, on a une jeune femme plus réfléchie et souvent exaspéré par le comportement spontané de son collègue. L'ambiance pourrait paraître froide et distante entre les deux et pourtant...
En effet, Christian Perrot surprend son lectorat en commençant avec ce qui d'habitude à plutôt tendance à conclure les histoires d'aventures : une romance ! Les deux agents photoniques vont en effet tomber dans les bras l'un de l'autre après quelques péripéties avec des truands locaux. Evidement, une relation entre collègue est interdite entre agents photoniques et l'arrivée d'une nouvelle mission va pimenter les choses.
A partir de ce moment, on est dans du space-op plus classique avec des pistolets lasers, des gros méchants et des vaisseaux spatiaux. Répondant à l'appel de l'aventure, le duo d'agent va se lancer dans une enquête plus complexe qu'elle en a l'air au départ puisqu'ils vont tomber sur bien plus que les pirates. En effet, la galaxie regorge encore de menaces non découvertes et de créatures hostiles et dangereuses.
Comme dit plus haut, on est dans de la SF à l'ancienne, hollywoodienne même avec des passages plus énormes les uns que les autres où les dangers sont donc omniprésents, où ça castagne et où les héros doivent se sortir des pièges funestes. Les pages se tournent donc rapidement et avec plaisir puisque l'auteur sait nous gratifier de quelques surprises et rebondissements, relançant son histoire jusqu'au mot "fin".

Renvoyant aux romans de l'incontournable collection Anticipation du Fleuve Noir, Naufrageurs Galactiques y renvoie jusqu'à la typo de son titre qui fait penser à celle de la première période avec sa couleur orange. Une bien belle référence pour un roman qui aurait probablement pu y trouver sa place, mais qui est tout aussi bien chez Midgard, cette nouvelle collection qui nous propose des romans populaires de qualités !

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://christian-perrot.web44.net/

- Site de l'éditeur : http://blog.editions-midgard.fr/

Vote:
 
8.55/10 ( 11 Votes )
Clics: 2921
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Fées, Weed et Guillotines Fées, Weed et Guillotines
Après une petite mésaventure durant la révolution française, une fée revient dans notre monde afin d'en retrouver d'autres et fait pour cela appel à un ...
Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le club Diogène n'a pas froid aux yeux. Qu'est-ce que le club Diogène ? Une joyeuse bande de mabouls qui a choisi, pou...
Cinquième Sorcière, La Cinquième Sorcière, La
Les livres de Graham Masterton se suivent et se ressemblent. J’ai l’impression que l’auteur a écrit Manitou et que depuis, il réécrit toujours la mêm...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...