Necrophilia
Genre: Fantastique , Thriller-Polar
Année: 2004
Pays d'origine: France
Editeur: Nuit d'Avril
Auteur: Mia Cage
 

Une série de meurtres horribles secoue le cimetière du Père Lachaise à Paris. Lorsque le corps affreusement mutilé de la jeune Alexandra Petit parvient jusqu'à Laurène Parme, médecin légiste à l'Institut Médico-légal, celle-ci se rend confusément compte que quelque chose ne tourne pas rond. L'autopsie du corps révèle d'étranges traces sur le cerveau de la jeune femme mais aucune lésion externe. Comment est-ce possible ?
La veille, André Masson, fossoyeur de son état au Père Lachaise se rend furtivement, de nuit, auprès de la tombe de la jeune Amélie Grandet, enterrée depuis peu. Nécrophile, le vieil homme s'apprête à déterrer le cadavre de la jeune fille pour se livrer sur elle à d'ignobles pratiques. Mais au moment où il décèle le cercueil, une ombre glaciale s'en dégage. Quelle entité démoniaque le Nécrophile vient-il de libérer en ouvrant le cercueil ? Lorsque les meurtres vont s'enchaîner, tous plus affreusement mutilés les uns que les autres, et que Laurène Parme va se trouver personnellement impliquée dans cette sombre affaire de meurtres et de nécrophilie, les événement vont très vite virer au cauchemar, faisant ressurgir en elle les traces d'un passé trouble et angoissant. Qui se cache donc réellement derrière le tueur du Père la Chaise qui met Paris au abois en cet été 2001 ?

Nécrophilia est un roman franchement dérangeant et fascinant. Ames sensibles s'abstenir ! Avec Mia cage, vous pénétrerez un univers empli d'autopsies détaillées, de nécrophilie et d'inceste qui brosse un portrait peu reluisant de notre société. Tous ses pires maux y sont ici passés en revue et l'étude faite de la nécrophilie est très riche d'enseignement. Vous ne verrez plus le Père Lachaise ou un autre cimetière de ce genre du même oeil, croyez-moi ! Sous forme de thriller fantastique et paranormal, Nécrophilia nous emmène très loin dans l'horreur à un rythme endiablé. Première publication "officielle" des éditions Nuit d'Avril, on peut dire qu'ils ont frappé fort d'entrée de jeu !
Nécrophilia est un roman dérangeant, s'attaquant à un sujet aujourd'hui encore resté tabou dans notre société avec un style dense et nerveux. Les personnages sont intéressants, bien que parfois un peu caricaturaux mais nous y reviendrons, et un réalisme éprouvant plane tout au long du roman par sa richesse et sa documentation. Certaines scènes d'autopsie sont d'ailleurs mémorables à ce sujet ! A éviter dès le petit-déjeuner, c'est le conseil que je peux vous donner si vous n'avez pas forcément le coeur bien accroché ! Tous les amoureux du Père Lachaise auront énormément de plaisir à suivre les personnages de ce roman entre les allées du cimetière, apprenant moult détails sur certains tombeaux ou sur certains personnages célèbres enterrés au fameux cimetière parisien, tel que Allan Kardec, le père des spirites, et sa célèbre statue, ou redécouvrant sous la plume enfiévrée de Mia Cage ces lieux envoûtants si plein de mystère.
Necrophilia est donc un excellent roman très original même si parfois quelques longueurs ou répétitions se font sentir, notamment dans les premières parties du roman. Les scènes d'autopsies sont soufflantes de réalisme, certes, mais on peut peut-être reprocher à l'auteur d'avoir un peu trop mis le paquet là -dessus d'entrée de jeu. On finit par se lasser de lire plusieurs fois consécutives l'autopsie d'un cadavre mutilé. Mia Cage n'y va pas avec le dos de la cuillère, c'est le moins qu'on puisse dire ! Ensuite, ma seconde remarque concernera un certain manque de réalisme dans certaines situations. J'avais déjà éprouvé cette sensation dans "Les Os de Verre" de la même auteure, mais ces traits apparaissent ici plus nettement.
Les personnages réagissent parfois de manière étrange, décalée je dirais, et cela semble dû de manière générale à certains adjectifs ou à certaines incises de phrases assez mal choisies par l'auteur. Ce n'est pas bien grave me direz-vous et je suis tout à fait d'accord avec vous mais c'est assez drôle de voir un médecin légiste rire à "gorge déployée" dans une morgue au beau milieu d'une autopsie ou une jeune femme tremblante de peur et complètement déboussolée entamer deux lignes plus loin une discussion sur la littérature fantastique américaine d'un air dégagé! Cela fait plus sourire qu'autre chose mais ces quelques maladresses sont pour moi les seuls point noirs dans cet excellent roman terrifiant et troublant à souhait.
Mia Cage ne nous épargne rien pour notre plus grand bonheur et brise les tabous avec intelligence et a propos. Nécrophilia est un roman à lire pour son plaisir mais aussi pour sa culture générale car ce n'est pas si souvent que vous lirez des choses aussi passionnantes sur l'histoire de la Nécrophilie en France. A part Gabrielle Wittkop, je ne connais pas d'autres auteurs qui s'y soient frotté avec autant de force et de justesse. Un roman à lire et redécouvrir de toute urgence lors de sa réédition prochaine en librairie. Et après, je ne vous poserez qu'une seule question : avez-vous encore si envie de vous laisser enfermer pour la nuit au Père Lachaise ?

Note : 8/10

Chaperon Rouge

Vote:
 
6.75/10 ( 4 Votes )
Clics: 3563
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Protectorat de l'ombrelle 1, Le - Sans âme Protectorat de l'ombrelle 1, Le - Sans âme
  La couverture de "Sans âme" nous annonce "une histoire de vampires, de loup-garous et d'ombrelles". C'est vrai, on trouvera de ces trois éléments en quan...
Petits monstres 1 et 2, Les Petits monstres 1 et 2, Les
1 - Embrouilles et Dragons 2 - Le Rire du Vampire   Castor Poche Cadet lance, pour les 7-10 ans, une nouvelle série, "les petits monstres", écrite par Fa...
Quintessence Hiémale - Contes d’hiver Quintessence Hiémale - Contes d’hiver
  Quintessence Hiémale : derrière ce titre énigmatique se cachent quatre contes, petits bijoux de féérie et de merveilleux. Leur point commun : l'hiver...

Autres films Au hasard...