Notre-Dame-aux-Ecailles
Genre: Fantastique , Recueils de nouvelles
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Bragelonne
Collection: l'Ombre
Auteur: Mélanie Fazi
 

Enfin, le moment tant attendu est arrivé, celui d'ouvrir un nouveau recueil de Mélanie Fazi. Je ne pense pas qu'il soit encore nécessaire de vous présenter l'auteure d'Arlis des Forains ou de Serpentine, puisqu'elle fait désormais partie des figures incontournables et essentielles du panorama fantastique contemporain.
Notre-Dame-Aux-Ecailles est donc le dernier née de Mélanie Fazi (accompagné, précisons-le tout de même, par la réédition simultanée du recueil Serpentine, lui aussi aux éditions Bragelonne) et je peux vous promettre que vous ne serez pas déçus ! Si vous avez aimé l'univers de l'auteur dans ses précédents ouvrages, la finesse de sa plume et la subtilité des ses textes, courrez vite vous procurer Notre-Dame-Aux-Ecailles car toute la grâce et la magie de l'écriture de Mélanie Fazi est de nouveau présente.
Quelques années après Serpentine l'alchimie fonctionne toujours autant et, sans répétition aucune, sans la plus petite once de lassitude, nous pénétrons de nouveau dans des territoires fantastique faits de clairs-obscur, de zones d'ombres, de failles et de petits détails presque insignifiants qui ont pourtant le goût aigre-doux du bonheur ou de la tristesse. Peut-être un peu moins sombre que Serpentine, Notre-Dame-aux-Ecailles semble explorer des facettes presque plus adultes des sentiments humains, un peu comme un parcours de l'auteur, un cheminement, voire une évolution qui procéderait par petites touches. Même si l'enfance et l'adolescence sont encore évoquées ici avec toujours autant de sensibilité (superbe nouvelle, En Forme de Dragon, sur les questions que l'on se pose enfant, sur toutes ces choses que l'on ne peut encore comprendre et contre lesquelles on essaie de lutter à notre façon, avec nos propres armes), il semblerait que Mélanie Fazi accorde dans ce recueil une grande place au couple et à la femme, à la féminité, au rapport à l'autre, voire à la sexualité. Deux des nouvelles (langage de la peau et Les cinq soir du Lion) nous montrent d'ailleurs des transformations intimes et libératrices, la femme faite lionne ou louve, comme une revendication, une expression de la sauvagerie féminine qui est tapie au sein de chaque femme, attendant son heure pour se révéler et se libérer des carcans.

Mais c'est aussi les brisures qui sont au centre de ce recueil. Tout commence souvent sur une note positive, des couples unis et heureux, qu'un drame va venir ternir, user, briser, malmener, que cela soit la maladie comme dans la sublime nouvelle éponyme Notre-Dame-Aux-Ecailles, la mort de Train de Nuit ou bien la nature cruelle et effrayante de Noces d'écumes. Et comme un symbole de tout cela, il y a la longue nouvelle Mardi-Gras, qui même si c'est celle que j'ai le moins aimé, semble répondre à la plupart des nouvelles du recueil. Mardi Gras nous parle en effet de la Nouvelle Orléans, d'une Nouvelle Orléans qui panse ses plaie et montre son visage défiguré aux touristes après le terrible passage de l'ouragan mais qui sourie malgré tout le temps de l'immuable carnaval. Texte sur la mort, l'oubli, les ravages, la destruction, la séparation, la volonté et la réparation, il y a ici un peu de chacune des nouvelles dans ce long texte que l'on pourrait presque croire autobiographique tant il donne une impression de proximité au lecteur.
Mais il y a aussi cette Venise terrifiante qui demande réparation contre les offenses, l'étrange villa Rosalie et ses drôles d'occupantes, ce mystérieux Train de Nuit qui vient chercher les êtres les plus désespérés, l'homme du Fleuve qui devient l'amant des femmes qui osent s'offrir à lui ou encore Justine, cette poupée de chiffon qui a absorbé les deuils d'une enfant jusqu'à absorber son humanité. Des histoires qui sont comme des tranches de vie et d'imaginaire, des exploration vers des contrées lointaines, toutes en clair-obscurs, et qui résonnent lentement en nous, comme de petits coeurs qui palpiteraient à un rythme presque lancinant.
Mélanie Fazi sait toucher son lecteur par sa plume élégante et juste, elle parvient à donner une véritable existence à ses personnages par son écriture si maîtrisée et ce sens du petit détail qui sonne toujours juste. Dans l'écriture de Mélanie Fazi chaque mot compte, chaque mot à un sens et chaque mot est à sa place. C'est une écriture rare, précise et tellement agréable à lire qui fait d'elle une auteure à part, l'une de ses auteures qui parle au coeur du lecteur et que l'on ne peut oublier dès qu'on a eu la chance de pénétrer son univers.
Notre-dame-Aux-Ecailles mêle nouvelles inédites et nouvelles préalablement publiées dans diverses revues ou anthologies et les éditions Bragelonne nous offrent donc la chance de redécouvrir des histoire superbes telles que le Noeud Cajun ou en Forme de Dragon ainsi que des nouvelles inédites qui nous confirment que le talent de l'auteur est intact, de même que son immense imagination. Notre-Dame-Aux-Ecailles est une fois encore un recueil magnifique et certaines nouvelles n'ont pas fini de vous hanter, croyez-moi. Une formidable lecture qui convaincra très certainement les quelques rares lecteurs qui n'auraient pas encore succombé au pouvoir enchanteur de Dame Fazi !

Note : 9/10

 

Chaperon Rouge

Vote:
 
7.91/10 ( 11 Votes )
Clics: 2896

1 commentaire(s) pour cette critique

Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Noeud de la sorcière (Le) Noeud de la sorcière (Le)
"Le noeud de la sorcière" vient clore en beauté la trilogie du "livre perdu des sortilèges". Matthew et Diana, qui maitrise enfin à peu prés ses pouvoirs...
Rose Morte 2 - Trois épines Rose Morte 2 - Trois épines
Nous retrouvons Rose Adelphe et Artus deux siècles après les événements de "Rose-morte 1 : La floraison", c'est à dire en pleine Révolution... Et visible...
Soupirs de Londres 2, Les - Le Sang d'Hécate Soupirs de Londres 2, Les - Le Sang d'Hécate
Vous souvenez-vous de l'histoire de Stella et de ses compagnons vampires dans le Londres du XIXème siècle que nous avait raconté Ambre Dubois dans son trè...

Autres films Au hasard...