Guerre de la Couronne 2, La - La Furie des Dragons
Titre original: When dragons rage
Genre: Heroic Fantasy , Fantasy , Dragons
Année: 2010
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Milady
Auteur: Michael A. Stackpole
Traducteur:
Noémie Saint Gal
Sortie VO: 2002
Illustrateur: Marc Simonetti
 

Réticent à m'engager à lire de nouveaux cycles d'heroic fantasy (de fait j’en ai laissé tomber de nombreux, dépassé par le nombre de leurs volumes), j'avoue m’être véritablement laissé entraîner par le premier tome de "La guerre de la couronne" de Michael A. Stackpole publié aux éditions Milady.
Si j’ai mis beaucoup de temps avant de découvrir "La furie des dragons", j’espère lire le dernier tome de la trilogie très prochainement, en souhaitant que le quatrième volet, une sorte de prologue, nous sera également proposé prochainement en France.
Preuve s'il en faut que son auteur est parvenu à créer un monde cohérent dont on se délecte par avance de découvrir des chroniques ou autres événements passés. Une initiative qui ne ferait que consolider et prolonger notre immersion dans cet imaginaire adulé!
Après la chute de Forteresse Draconis, écueil réputé imprenable sur lequel la précédente invasion avait échouée, plus rien ne semble pouvoir empêcher la Reine Chytrine de parvenir à ses fins, ses troupes ne cessant d’augmenter leur expansion.
Alexia, Corbeau et Résolu, malgré la présence à leurs cotés de Willburforce, descendant de la famille Norington, échouent à rallier les souverains des royaumes en passe de subir le déferlement depuis le Nord des armées aurolaniennes.
Avec la découverte de la véritable identité de Corbeau ,ses compagnons, tout d’abord choqués, réalisent l’immense supercherie qui a précédé le découpage des frontières du monde.
Un désaveu qui trouve ses origines dans des événements qui vingt cinq ans auparavant ont été tus pour permettre aux rois d’asseoir leur pouvoir.
Accusé de trahison, Corbeau alias Tarrant Hawkins, témoin vivant de la lâcheté passée d’actuels suzerains, s’apprête à être exécuté. Mais Scrainwood, le roi d'Oriosa, remet en doute l’identité de Will et cherche à imposer un autre « Norrington » comme le véritable sauveur de l'humanité.
Chaque camp essaye tant bien que mal de conserver ou de récupérer les morceaux manquant de la couronne du dragon qui leur permettra de contrôler ces créatures de légende et d'emporter un avantage décisif dans l'issue de cette guerre...

Mickael Stackpole démontre une fois encore toute sa maîtrise dans ce second volet, au rythme moins relevé que le précédent, mais tout aussi passionnant!
Une fois les enjeux connus et les forces mises en place, l'arrivée de l'hiver et la difficulté à mener des offensives d'envergure dans un climat glacial assure l'occasion de développer la psychologie des différents personnages, ainsi que la "sociologie" essentielle à la création d'un monde. Il utilise un procédé on ne peut plus intéressant qui consiste à remettre en question l'identité des principaux personnages.
Le charisme de "Corbeau" se voit quelque peu entaché, Will accepte son rôle de "sauveur" malgré l'adversité faisant de plus en plus preuve de maturité, on en vient même à s'interroger sur la maléfique Chytrine à travers le portrait que nous en fait sa fille Isaura! Et si nos premières impressions n'avaient pas été les bonnes? L'écrivain introduit un certain nombre de nuances qui rendent son histoire moins caricaturale, et moins "classique" qu'il n'y parait!
Une grande partie du récit analyse les complots et manoeuvres diplomatiques, plus ou moins claires, inhérents à la possession et à l'exercice du pouvoir. Un jeu de pouvoirs que cristallise d'ailleurs parfaitement la coutume oriosienne qui consiste à porter un masque correspondant à son statut social. Une parure dont la dépossession a sans aucun doute affecté Tarrant Hawkins, devenu Corbeau, et que son "élève" Willburforce va instrumentaliser à sa façon de manière intuitive mais néanmoins très ingénieuse.
Le rapport entre les deux héros est également au centre de cette histoire, tout comme l'idylle entre le "traître" et la Princesse Alexia d'Okrannel.
Will, tout comme son mentor, va succomber aux sirènes de l'amour, mais là encore il faut reconnaître à Stackpole une véritable originalité: on ne peut se plaindre que la romance prenne le pas sur le reste. Tout est savamment dosé et certaines ficelles habilement détournées!
"La furie des dragons" ("When dragons rage" en VO), même si on pouvait s'attendre à plus avec un tel titre emprunt de hargne, n'en recèle pas moins de grands moments d'action mettant en avant des protagonistes peut-être injustement trop laissés de coté.
L'exfiltration d'Erlestoke, le baron Draconis, possesseur d'un morceau de la couronne du dragon, les opérations militaires menées par Markus Androgans et son symbiote maléfique "Peine", sans oublier l'initiation de Kerrigan Reese, autre adolescent de l'aventure, et magicien doué de surcroît. On redécouvre également Dranae.
Il manque sans doute une véritable grande bataille pleine du rugissement des draconnels et qui était la marque de "Forteresse Draconis"... Mais a description des sièges de certaines villes permet d'attendre sans déplaisir!
Peu de nouveaux personnages remarquables donc dans une distribution déjà fort riche qui voit néanmoins son bestiaire s'étoffer avec l'apparition de nouveaux monstres dans les rang des armées de Chytrine! Et les dragons sont toujours bien là, même s'il est vrai moins présents que ne le suggère le titre de ce volet.

C'est sans doute un des rares reproches que l'on peut faire à cette série, et de façon générale à toutes celles du genre, la difficulté de suivre une galerie de nombreux personnages et dont les mésaventures s'étendent sur de vastes territoires, dont fort heureusement cette édition nous offre une cartographie! Mais un style d'écriture fluide en facile la compréhension. On ne peut nier le talent de conteur de l'américain qui en arrive à nous faire regretter que le livre ne soit pas encore plus fourni en pages ! (mais il y a du bon à imaginer nous même ce qui n'est que suggéré ou peu développé)
Ce second volume de "La guerre de la couronne" tient donc toutes ses promesses et au-delà!
Son final décontenançant (à la hauteur de la portée dramatique de "L'empire contre attaque" - rappelons que le créateur a travaillé sur la licence de George Lucas) nous invite, s'il ne nous oblige, à nous jeter sur "La Grande Croisade" paru en septembre aux éditions Milady.
On ne les remerciera jamais assez de nous donner la possibilité longtemps repoussée de nous avoir fait découvrir la fantasy de Michael A. Stackpole!

Note : 9/10

 

Ludo

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.milady.fr/

- Site de l'auteur : http://www.stormwolf.com/

Vote:
 
6.67/10 ( 3 Votes )
Clics: 5071
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Lit d'Aliénor 1 et 2, Le Lit d'Aliénor 1 et 2, Le
Loanna de Grimwald est la dernière et unique descendante de la lignée de Merlin et l'héritière des pouvoirs de Brocéliande. Au début du roman elle est a...
Vampyre de New York, Le Vampyre de New York, Le
Le Vampyre de New York aurait pu être un roman noir, si ses protagonistes n'étaient pas déjà morts. En effet, notre héros, Joe Pitt, est détective, mais ...
Légende d'Eli Monpress 2, La - La Rebellion des esprits Légende d'Eli Monpress 2, La - La Rebellion des esprits
  Après ses exploits à Mellinor, Eli Monpress, le voleur qui parle aux esprits, nous revient pour de nouvelles aventures, toujours aussi palpitantes. Ni...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...