Repaire du Ver blanc, Le
Titre original: The Lair of the White Worm
Genre: Horreur
Année: 1911
Pays d'origine: Angleterre
Editeur: Terre de Brume
Collection: Terres Fantastiques
Auteur: Bram Stocker
Traducteur:
Michel Meurger
 

Un an avant sa mort, le père de Dracula sortait son dernier roman Le Repaire du Vers blanc, sur lequel planait l'ombre du célèbre comte.
Adam Selton vient d'Australie rencontrer son oncle Richard Selton qu'il ne connaissait seulement à travers une correspondance importante. A peine arrivé, il apprend qu'une fête est organisée par Edgar Caswall, le principal propriétaire terrien de la région, pour annoncer le retour d'un propriétaire dans le domaine. Lors de la soirée, il va croiser Lilla et Mimi Watford, filles d'un important fermier local, qui va attirer autant Adam Selton qu'Edgar Caswall. Les deux hommes semble prêt à s'affronter pour obtenir la main de l'aînée mais Lady Arabella, une aristocrate, voudrait mettre la main sur le domaine des Caswall en épousant Edgar et voit d'un très mauvaise oeil sa relation avec Lilla. Adam, son oncle et sir Nathaniel vont essayer de protéger la jeune femme.

L'histoire est très banale dés le départ en proposant une lutte entre Edgar et Adam pour la main de Lilla. Le récit présente Adam comme le parfait gentleman et Edgar, un être égocentrique toujours accompagné par Oolanga, son esclave africain et sorcier que l'auteur décrit de manière raciste et gênante. Ces deux méchants sont tellement caricaturaux qu'ils en deviennent risibles. On a ensuite affaire à Adam, le gentil héros qui va affronter le démon pour sauver une jeune femme en danger tel le chevalier protégeant la princesse du dragon. Un véritable cliché qui rend le roman terriblement grotesque et peu passionnant. Tous les clichés de ce genre de roman se suivent et s'accumule avec régularité.
Au milieu de ce pathétique affrontement se balade la mystérieuse lady Arabella qui est décrite comme un personnage cruel et hautain dés le départ. On comprend rapidement qu'elle va être le fameux ver blanc du titre. Elle devient une menace importante mais jamais effrayante. L'auteur la rend omniprésente et essaie de s'en servir pour effrayer le lecteur mais son manque de charisme empêche de rendre ce personnage angoissant.
Pour expliquer la présence de ce fameux ver, Bram Stoker nous explique que ce n'est que le descendant de grand vers qui vivait autrefois sur terre et prend plusieurs pages pour étayer sa théorie pas vraiment crédible. Ces passages sont ennuyeux et n'apportent rien à l'histoire. Les scènes de discutions se succèdent à chaque événement et on attend le prochain rebondissement avec impatience. Le roman prend tellement son temps qu'il en devient peu palpitant...
Le Repaire du Vers blanc est donc un roman mineur qui semble avoir été écrit pour bénéficier du sucés de Dracula tant on y retrouve les mêmes personnage, Adam Selton renvoyant à Jonathan Harker, Lilla Watford à Mina Harker et lady Arabella au célèbre vampire. L'ambiance essaye d'être gothique mais arrive seulement à être grand-guignolesque. Ce roman ne mérite pas qu'on s'y attarde et il vaut mieux relire Dracula.

Note : 2/10

Stegg

 

A propos de ce livre:

 

Site de l'éditeur

Vote:
 
2.67/10 ( 6 Votes )
Clics: 3657
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Légende d'Eli Monpress 1, La - Le Voleur aux esprits Légende d'Eli Monpress 1, La - Le Voleur aux esprits
Le premier roman que nous propose Orbit en ce début d'année démarre sur les chapeaux de roue et trouve Eli Monpress, le voleur aux mystérieux pouvoirs, en b...
Guerre de la Couronne 2, La - La Furie des Dragons Guerre de la Couronne 2, La - La Furie des Dragons
Réticent à m'engager à lire de nouveaux cycles d'heroic fantasy (de fait j’en ai laissé tomber de nombreux, dépassé par le nombre de leurs volumes), j...
Nocturne, les Charmes de l'effroi 2 Nocturne, les Charmes de l'effroi 2
Le second numéro de la revue Nocturne, les charmes de l'effroi, est donc sorti. Le premier ayant constitué une lecture agréable, c'est avec plaisir que j'a...

Autres films Au hasard...