Voleurs d'âme(s), Les
Genre: Vampirisme , Autres genres
Année: 2008
Pays d'origine: France
Editeur: Editions Highcom
Auteur: Jacques Sirgent
 

Dans le courant de l'année 2005, aux portes de Paris, un lieu étrange et fabuleux apparaît, à la fois havre de paix et aussi de rencontres. Un musée comme personne n'aurait pu l'imaginer, entièrement dédié aux vampires. Nous devons cette géniale initiative à Jacques Sirgent qui a donc crée ce musée, collectant objets, films ou livres ayant tous trait aux créatures de la nuit que j'aime tant. S'y promener une fois, seulement une fois, et rencontrer le conservateur de ce lieu est un plaisir unique et inoubliable tant la gentillesse de l'homme et sa culture sur le vampirisme sont sans fin.

Aujourd'hui, Jacques Sirgent nous propose un roman regroupant deux histoires, l'une ayant trait au comte Dracul et l'autre à la comtesse Bathory, et ce livre est à l'image de son créateur, passionnant, cultivé et rempli d'humanisme. Il se dégage de ces histoires un étrange parfum, où le lecteur, pris dans des aventures qui pourraient rappeler les mystères de Paris d'Eugène Sue, ne sait plus où se situe le réel et l'imaginaire, pris à la frontière du documentaire et de la fiction.

Le narrateur, qui n'est autre que Jacques Sirgent lui-même, rencontre un jour, aux abords de la gare de Nord à Paris, un étrange personnages, Vargo. C'est pour lui le début d'une aventure qui le conduira à la découverte du tombeau de Dracula/Tepes et de celui de la Comtesse Bathory. Le lecteur est d'emblée saisi par l'histoire et il suit avec le plus grand des plaisirs les investigations du héro tout en apprenant un nombre incalculable de « choses » historiques, mythologique, ésotériques et bien sur vampiriques. Jacques Sirgent arrive à convoquer de multiples savoirs sans jamais se saisir d'un ton doctoral et toujours en laissant planer un certain doute quant à ces révélations. Rappelons par exemple que la mort de Tépes n'a jamais été vraiment prouvée, tout comme les fautes de la comtesse Bathory...


Personnellement, je n'ai pas réussi à lâcher ce livre une fois commencé. Je me suis retrouvé en lisant le roman, des années en arrière, séchant les cours pour dévorer du Stephen King et autres auteurs. Je me suis retrouvé marchant dans Paris en quête de vampires et autres créatures étranges. Les voleurs d'âmes est à la fois une somme de connaissances sur le vampire et tout un tas d'autres savoirs, mais c'est aussi un roman d'aventure et d'enquête. En effet, rien n'est simple lorsque l'on part à la recherche des profondeurs de la nuit. Qui est cette femme qui apparaît dans un cimetière? Qui vient donc rendre visite à Jacques Sirgent dans son musée la nuit? Et si les vampires avaient existé? Ne comptez pas sur moi pour vous donner des réponses, mais la plupart se trouvent cachées dans le livre...

Une fois lu, j'ai tout de suite eu envie de me replonger dans la lecture de cet envoûtant ouvrage (Les voleurs d'âmes a un effet vampirique!!) et de partir en marchant dans les ruelles de Paris et surtout, lieu où se situe une grande partie de l'action, au Père Lachaise, gigantesque cimetière où reposent entre autres, Oscar Wilde, Jim Morrison, Apollinaire, Chopin et peut être même « d'autres choses ». On sent nettement que Jacques Sirgent a « traîné » sa silhouette de vampire le long des vieilles dalles et autre mausolées du cimetière et qu'il en connaît parfaitement son histoire et qu'aussi il sait l'interpréter d'une façon magnifique. Voilà une promenade sublime! On est jamais autant entouré de vivants qu'au milieu des morts...

Les Voleurs d'âmes n'est pas à proprement parler un roman de genre fantastique et il est difficile de qualifier un tel ouvrage. Peut être un docu-fiction avec une part d'autobiographie? Je ne sais pas... Mais il me hante ce livre et depuis que je l'ai lu, je n'arrive pas à l'oublier. Il a changé mon regard sur Paris, sur l'histoire de la capitale, de Vlad Tepes et de la comtesse Bathory. On ne peut pas passer à côté du livre de Jacques Sirgent si l'on est vraiment passionné par les vampires. Se serait parjure!


Le second texte est particulièrement intéressant car l'auteur part donc sur les traces de la Comtesse Sanglante, la comtesse Bathory. Comme je l'ai dit précédemment, l'aventure et les révélations sont au rendez-vous. Mais ce qui est encore plus fort dans ce livre, c'est le plaidoyer rempli d'amour et d'humanité fait à la femme en général. Celles que l'on a traquées, brûlées, trop souvent bafouées au nom de la religion (et de toutes les religions!!), au nom de l'homme soit disant supérieur... Combien en a-t-on brûlé (personne n'est d'accord sur les chiffres) pour hérésie, pour sorcellerie, pour vampirisme ou bien tout simplement car elle se refusait à un seigneur, non pas fait de saint esprit mais de chair.

Oui, le livre de Jacques Sirgent convoque les monstres de la nuit, mais ces monstres ne sont pas ceux que l'on croit. Et lorsque l'on avance dans la nuit et le brouillard, ce n'est pas le vampire que l'on trouve cruel, c'est l'homme.

Pour moi Les voleurs d'âmes est un chef-d'oeuvre! Un livre complet, un livre somme mélange de réel et d'irréel, à la frontière de l'aube et du crépuscule, un style simple pour dire des mots importants et forts, pour expliquer de nouvelles visions et pour crier son amour du vampire et de l'humanité peut-être.

Je sais pertinemment que je n'oublierai pas cet ouvrage et je sais aussi que j'aurais grand plaisir à retourner au musée des vampires où, sous le portrait de Lestat, je me laisserai conter les histoires que seul Jacques Sirgent connaît, des histoires fabuleuses. Et pour un instant, pour un instant seulement j'oublierai le reste... Je serai immortel et éternel enfant, comme je le suis redevenu en lisant ce livre et en y croyant. Lire Jacques Sirgent, c'est tout cela à la fois et je ne peux que vous conseiller cette lecture, même plus que conseiller : lisez le, c'est un petit bijou!


Note: 10/10

Le Cimmerien

Vote:
 
7.86/10 ( 7 Votes )
Clics: 3720
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Warbreaker Warbreaker
Brandon Sanderson nous revient avec un nouvel univers, totalement inédit et des plus novateurs. Il nous présente une nouvelle forme de magie, à base de cou...
Chansons de la Terre Mourante 2 Chansons de la Terre Mourante 2
Il s'agit donc du second volume de l'anthologie hommage à Jack Vance et à son cycle de la terre mourante dont on retrouvera le soleil en train de s'éteindr...
Dans Les Griffes de la Hammer Dans Les Griffes de la Hammer
En 1934, William Hinds et Enrique Carreras fondent une société de production : Hammer Film Productions. Si avant la guerre les deux hommes ne produisent que...

Autres films Au hasard...