Laiteuse et son chat, La
Genre: Autres genres
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Le Calepin Jaune
Collection: Passe Velours
Auteur: Gerald Duchemin
 

Voici ma deuxième incursion dans l'univers de Gerald Duchemin après Carmélia, roman que j'avais adoré à l'époque. Et comme pour le précédent roman, on retrouve ce qui fait le charme, l'intérêt et la force de cet auteur. C'est-à -dire un style bien à part, un style comparable à celui du dix neuvième siècle avec un petit quelque chose en plus, la "Duchemin touch" en quelque sorte... La laiteuse et son chat est un court roman, une novella, passionnant, cynique, sombre et un brin étrange. Bref un petit bijou.


La laiteuse, vous comprendrez très vite pourquoi on l'appelle ainsi, vit dans une ville du sud de la France. Elle a été rapatriée d'Algérie après la mort de son mari tué par le FLN. Dans son quartier Mme Harfang est une célébrité, il n'y en pas deux comme elle, méchante, aigrie et surtout raciste à un point ou s'en est vomitif. Elle ne supporte pas l'arabe, même si elle se sert chez lui à l'épicerie du coin où elle ne rate jamais d'ailleurs de lancer une de ses remarques dont elle seule a le secret, et elle ne supporte pas non plus le noir. Mais alors le noir pas du tout ! Chez elle tout est blanc, les murs, la nourriture, les vêtements, tout ! Pas de noir ! Mais alors quand un chat noir vient habiter chez sa voisine, c'est le pire. Déjà que sa voisine elle ne l'aime pas mais alors là , c'est le comble... Mais bientôt un autre chat entre en jeu, il est blanc celui là . Et puis il y a le vampire, le tueur de vieilles dames, un être que l'auteur sait rendre mystérieux, inquiétant et vraiment malsain. Mais qui est-il et pourquoi s'attaque-t-il aux gens ?


Vous l'aurez compris je pense, la classe de Gerald Duchemin, son talent (et le mot est faible) c'est cette capacité phénoménale qu'il a à rendre ses personnages vivants, tout en utilisant la caricature et l'archétype. Il arrive à sortir des sentiers battus et à nous faire toucher l'horreur banale, celle du quotidien, du bout des doigts. La laiteuse et son chat est un étrange conte macabre qui relate le sombre de tous les jours... Mme Harfang est un personnage obscène et elle devient par la même une sorte de dénonciation de la petitesse d'esprit, de la fourberie de notre société actuelle et une belle image du mensonge qui ronge nos institutions et nos mentalités... Un livre coup de poing qui vous retourne l'estomac dans tous les sens, servit par une plume sublime et hors norme !

Aux frasques de ce personnage auquel on n'arrive pas à s'attacher et tant mieux, des faits étranges, racontés brutalement, se passent. Un tueur de vieux ou un vampire ? Et oui tous nos vieux ne sont pas de gentils personnages attachants qui nous racontent leur passé. Ils peuvent même certaines fois être le symbole du passéisme, des consciences qui n'évoluent pas et des retours en arrière qu'une certaine majorité semble avoir choisi. La laiteuse et son chat est un livre subtile mais qui fait mal et qui arrive à créer malgré tout le mystère et une histoire intéressante.

Encore une fois le Calepin Jaune nous offre un ouvrage passionnant et d'une qualité certaine. Derrière la première de couverture blanche c'est un roman noir qui se dévoile, passionnant, et qu'il faut lire à tout prix ! Gerald Duchemin est une grande plume et il serait temps que l'on parle un peu plus de cet auteur qui me dérange ici (dans le bon sens du terme) et qui m'avait sidéré dans Carmélia !

La laiteuse et son chat est un ouvrage décapant, passionnant, cynique et sombre à découvrir de toute urgence !

 

Note: 9/10

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre:

 

- Site de l'éditeur

Vote:
 
8.23/10 ( 13 Votes )
Clics: 3252
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Pays Fantôme, Le Pays Fantôme, Le
Alors qu'il espérait passé une vie loin de la Brèche et échappé à son destin, Travis Chase voie une jeune agente de Tangent le chercher alors qu'il se c...
Traité de Sorcellerie Traité de Sorcellerie
Après son "Traité de Démonologie", son "Traité de Vampirologie" et son "Traité des Anges" Edouard Brasey poursuit son travail en nous présentant, avec p...
Toutes nos peurs Toutes nos peurs
"Toutes nos peurs", qui ne porte pas très bien son nom car il ne fait pas peur du tout, s'ouvre sur une citation de Lovecraft. Citation qui porte, je vous le...

Autres films Au hasard...