Ariel, Mon Ami
Genre: Voyages dans le temps , Science-fiction
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Les éditions Persée
Auteur: Valentin David
 

En 4222 avant Jésus Christ, deux jeunes bergers, Ariel et Assim, vivent tranquillement auprès de leur tribu, gardant et soignant les moutons. Mais en rentrant un soir chez eux ils découvrent que leurs parents ont décidé de les marier à deux jeunes femmes de la tribu. Pas du tout consentant à cette union, les deux adolescents décident de profiter de leur nuit de noce pour s'enfuir et partir à l'aventure.

Aventure qui va tout d'abord les amener à croiser le chemin d'un gardien de troupeau, Ali, à  qui ils vont dire s'appeler respectivement Joie et Amour. Ils vont raccompagner le jeune homme chez son maître Mohamed qui se fera un plaisir d'accueillir les deux garçons chez lui et de leur prêter plusieurs de ses femmes afin de leur montrer son hospitalité! Peu goûteux de ce genre de plaisirs, les deux jeunes hommes apprennent aux vieillard qu'ils sont en deuil et qu'ils ne peuvent donc satisfaire ses épouses qui ne demandaient pourtant que cela..

Devant tant de bonté et de respect, le vieux Mohamed va se décider à adopter les deux garçons et à leur faire visiter son énorme propriété. C'est alors qu'ils vont trouver la rose bleutée, appelée également rose de l'amour, qui va faire d'Ariel son Chevalier de l'amour céleste et d'Assim le Page de L'amour puisqu'elle a reconnu en eux deux coeurs purs, puisqu'ils n'ont jamais donné leur corps à une femme...

 

Et disons que ça risque de ne pas être facile de continuer à être pur, toutes les femmes de la région ayant l'air de vouloir avoir une aventure et, si possible un enfant, avec les deux jeunes hommes dont les faux noms les laissent particulièrement rêveuses. Enfin, il leur suffit de s'inventer une pseudo-excuse pour que leur interlocuteur leur sorte mille louanges, montrant à quel point ils sont bons et généreux... Pendant ce temps, le lecteur commence à se demander sérieusement où il a mis les pieds.

Mais ils vont également voyager dans le temps, allant apprendre à une très ancienne tribu égyptienne ainsi qu'à des vikings les joies de la monogamie et de la non-violence pour leur plus grand plaisir, les deux tribus les remerciant presque aussitôt d'avoir été sociabilisées, laissant tomber sans discuter leur anciennes us et coutumes devant le lecteur qui s'inquiète de plus en plus devant une histoire qui semble totalement inepte.

Et la suite ne vas pas aller mieux... D'un seul coup, le roman, qui insistait déjà beaucoup sur la pureté de ses deux héros, se met à vanter les joies de l'abstinence, nous disant qu'ils est bien mieux de ne pas succomber au plaisir de la chair pour pouvoir vivre de grandes aventures et être heureux. C'est tout juste si le contact avec une femme, fut-elle sa mère, n'est pas considéré comme malsain. Et j'exagère à peine !


Pour le coup, je me suis demandé si je n'était pas simplement en train de lire une quelconque satire ratée, une mauvaise blague écrite avec un humour pince sans rire mais il semble n'y avoir aucune trace de second degré dans cette histoire, même quand les personnages principaux vont faire découvrir les joies des sous-vêtements et de la pudeur à une tribu d'aborigènes. Un grand moment  de ridicule qui montre un manque de respect envers les autres cultures !

Mais devant le final, où ils se retrouvent à notre époque puis dans le futur et où la rose de l'amour, qui semble être devenu dieu en personne entre temps, qui va livrer un portrait du futur peu original où le monde a été dévasté par la troisième guerre mondiale et la pollution, où seul le communisme semble être le coupable des maux du XXe siècle, le lecteur n'a plus qu'à se dire qu'on a touché le fond devant tant d'inconsistance...

Et la narration est tout autant à l'avenant, le roman débutant avec Assim en narrateur avant de se retrouver raconté à la troisième personnage, ce qui n'empêche pas certains personnages d'intervenir dans un paragraphe pour nous faire une annonce ou une promesse. Bref, on ne sait pas si ce roman est juste une mauvaise plaisanterie ou une profession de foi, on espère tout de même que c'est le premier !

Mais je n'aurais qu'un conseil à vous donner : Fuyez !


Note : 1/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

Site de l'éditeur: http://www.editions-persee.fr/

Vote:
 
2.12/10 ( 26 Votes )
Clics: 3294
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Scribuscules Scribuscules
Revoici Jacques Fuentealba dans un genre qu'il apprécie tout particulièrement, celui des micronouvelles et cette fois dans un style qui n'est oas sans rappell...
Devil City Devil City
  Au vu de l'illustration et du résumé de la quatrième de couverture, je pensais lire un roman d'anticipation dystopique et, surprise, il s'agit en fait d'...
Chimères d'Albâtre Chimères d'Albâtre
Lire "Chimères d'Albâtre", c'est pénétrer une nuit sombre au goût de sang, c'est avancer dans des forêts étranges et rencontrer des femmes mystérieuse...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...