Sombres Romantiques, Les
Genre: Fantastique , Anthologie
Année: 2010
Pays d'origine: France
Editeur: Les éditions du Riez
Collection: Brumes Etranges
Auteur: Anthologie dirigée par Mathieu Coudray
Illustrateur: Mathieu Coudray
 

A l'origine de cette magnifique anthologie illustrée, il y a en premier lieu le travail – superbe - de  l'illustrateur Mathieu Coudray, dit Maz. La préface de Nathalie Dau nous éclaire sur la genèse du projet et après avoir lu ces quelques pages on adhère déjà à la démarche, avant même d'avoir lu les textes ! Mathieu Coudray a en effet peint il y a quelques temps six toiles, six tableaux racontant l'histoire d'un couple, de la rencontre à mort, en passant par le deuil et la descente aux enfers.  A ses six toiles et à cette histoire il a donc souhaité plus tard leur donner corps et a demandé à six de ses amis auteurs de composer autour de chacune d'elle, tissant ainsi six nouvelles histoires sur la trame initiale. Ces six auteurs, se sont donc Philippe Halvick, Jess Kaan, Céline Guillaume, Vanessa Terral, Cyril Carau et Jacques Fuentealba.

Tous les six ont répondu à l'appel de leur talentueux ami et grâce à Alexis Lorens et aux éditions du Riez, ils ont trouvé un support à ce très beau projet, pour notre plus grand plaisir.

 

 

Quand on découvre "Les Sombres Romantiques", il y a déjà cette très belle couverture et le format agréable du livre. Puis on le feuillette, et là, on est conquis par le contraste entre les textes et la très belle police choisie et les pages brillantes, parfois même de pleines doubles-pages nous présentant les peintures de l'artiste qui ont à chaque fois inspiré l'auteur de la nouvelle. Les Sombres Romantiques, avant même la lecture des textes, est d'ores et déjà un produit abouti, de qualité, fort agréable à feuilleter, qu'on a envie de toucher, de sentir et d'admirer.  La première prise en main est déjà une réussite.

Puis vient la lecture en elle-même. Et là, c'est à une véritable montée en puissance qu'on assiste. Aussi bien j'ai été moyennent convaincue par les premiers textes, pas mauvais du tout mais sans plus, autant  les trois derniers sont de pures réussites. Vanessa Terral, Cyril Carau et Jacques Fuentealba signent ici de superbes textes, véritable crescendo allant jusqu'à bouquet final constitué par les deux longues nouvelles concluant le recueil, celles de Cyril Carau et de Jacques Fuentealba qui sont un véritable régal. A eux seuls, ils occupent la moitié du recueil avec leurs longs textes, mais on ne le regrette pas, cela non ! Voir leur nom au sommaire d'une anthologie est toujours un plaisir pour moi, et là, je dois vous dire que je n'ai pas été déçue ! Mais entrons maintenant plus précisément dans ces six textes.

Car il faut le souligner, Les Sombres Romantiques ne contiennent que 6 nouvelles (mais pourtant, on en a pour nos frais, aucun doute là-dessus), ce qui va me permettre pour une fois de vous parler de TOUS les textes présentés. O joie, O bonheur !

Philippe Halvick ouvre donc le bal avec "Tête de mort", une étrange nouvelle culinaire assez drôle et dérangeante sur le thème du cannibalisme et de la folie. Ecrite avec un grand naturel, elle est fort sympathique sans être transcendante car j'ai été un peu déçue par sa chute. Mais elle est tout a fait plaisante et de bonne facture ! Vient ensuite la nouvelle de Jess Kaan, "Objet de mon amour", qui nous propose ici une belle réflexion pleine d'émotion sur le temps, le deuil et le souvenir Une visite chez un antiquaire et la découverte d'un étrange sablier va bouleverser la vie de Karine. Plutôt pas mal, mais j'ai lu beaucoup mieux sous la plume de cette auteur que j'affectionne tout particulièrement. On continue ensuite avec "Ad Vitam Aeternam" de Céline Guillaume qui constitue malheureusement ma seule grosse déception de l'ouvrage. Je suis pour ma part pour une fois complètement passée à côté de cette histoire de  revenant et de vie après la mort. Trop courte peut-être, je ne suis malheureusement pas parvenue à pénétrer l'émotion du texte. Dommage car à son habitude, Céline Guillaume nous a pourtant offert de bien beaux mots, ourlés et poétiques, accompagnant parfaitement la mélancolie de la merveilleuses illustration de Mathieu Coudray (que vous pouvez admirer un peu plus haut.)

 

 

C'est ensuite le tour de Vanessa Terral de s'exprimer sur une bien belle illustration, celle d'une femme aux poignets ensanglantés, couchée sur son lit d'agonie. Elle va nous conter à partir de là l'histoire d'une "Fille-Sève", une créature surnaturelle percluse dans un mystérieux manoir. Une bien belle nouvelles aux accents de féerie, très bien écrite, qui me fait ici découvrir une très belle plume, celle d'une personne que j'avais eu le loisir de croiser plus d'une fois sur le net et ailleurs mais que je n'avais jamais eu la chance de lire. La surprise est d'autant plus belle et je vous invite chaudement à découvrir ce texte, "Le Corset de Sang".

Nous sommes donc ici à la moitié du recueil (en nombre de pages) et nous avons déjà vécu de nombreuses émotions, lu de bien belles choses. Nous continuons donc notre périple en compagnie de ces Sombres Romantiques avec  "Le Choix de Fausta" de Cyril Carau. Et le nom de Fausta ne vous sera sans doute pas inconnu si vous êtes amateur de l'œuvre de Cyril Carau, et notamment si vous avez lu son très beau Masques de Femmes écrit et illustré en collaboration avec Eli Darco. "Le Choix de Fausta" est en effet la préquelle, une forme de genèse de la longue nouvelle "Sous les Masques" qui avait déjà grandement attiré notre attention. Nous retrouvons donc ici la belle Fausta et découvrons l'origine de ses supers-pouvoirs et de son combat contres les terribles Lyesighs. C'est encore une fois très bien écrit, un mélange poivré de sexe et de sang, si cher à Cyril Carau, un bien beau texte faisant la part belle à l'action dans une glaçante ambiance gothique. Une réussite une fois encore ! A quand d'autres aventures de Fausta ?

Et le recueil se clôt en beauté sur le magnifique texte de Jacques Fuentealba (à surveiller de très très près !!), "Araf". Une sublime réécriture d'Orphée et D'Eurydice (décidemment, on parle beaucoup d'eux en ce moment). L'Araf, c'est dans le Coran la limite entre l'Enfer et le Paradis, un voile intermédiaire séparant les deux. Jacques Fuentealba va alors s'imprégner de cette notion pour nous conter une formidable histoire, Un Orphée ayant renié les Dieux Grecs et converti au christianisme, ayant vécu de nombreuses vies, toujours à la recherche de son Eurydice, et ayant finalement échoué au Paradis. Mais Orphée n'a qu'une unique quête, une seule obsession, un seul but: retrouver son Eurydice, où qu'elle soit et à n'importe quel prix, quitte à retourner l'Enfer et le Paradis pour cela et à les mettre à feu et à sang. "Araf" est un texte sublime, empreint de passion, de mythologie, de réflexion et captivant. Un texte suffisamment long pour qu'on s'en imprègne parfaitement, une bien belle réécriture plein de déchirement, de mélancolie mais aussi d'espoir. L'Amour est-il plus fort que tout ?

 

Les Sombres Romantiques est donc un très bel ouvrage, tant dans le fond que dans la forme. Le livre est beau, bien fait, le projet initial force le respect et l'attention et on prend un énorme plaisir à la lecture des textes réunis dans cette anthologie. Les jeunes éditions du Riez font du sacré beau boulot, on l'avait pressenti avec le superbe La Loi du Désert de Franck Ferric, unanimement salué par la critique et premier ouvrage de la maison d'édition, c'est ici confirmé avec les "Les Sombres Romantiques". A se procurer d'urgence !

 

Note : 8,5/10

 

Chaperon Rouge

 

A propos de ce livre :

 

- Illustrations : Mathieu Coudray - tous droits réservés.

- Site de l'éditeur : http://www.editionsduriez.fr/

Vote:
 
7.89/10 ( 28 Votes )
Clics: 4559
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Etoile d’Elnakin 1, L' - Le dragon du fleuve Etoile d’Elnakin 1, L' - Le dragon du fleuve
Le dragon du fleuve, petit roman - par la taille et non par la qualité -, est le premier tome d'une future trilogie créée par Florence Hinckel, une auteur ...
Vampires et Bayous Vampires et Bayous
Alors que "True Blood" en est à sa sixième saison sur HBO et qu'Anne Rice s'attaque au loup-garou, Morgane Caussarieu nous propose un essai sur la créature...
Mort du Melkine, La Mort du Melkine, La
Après quelques courts mois d'attente, la suite du Melkine arrive en librairie et nous permet donc de retrouver cet univers de space-opéra où le contrôle d...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...