Disparue
Titre original: Gone
Genre: Thriller-Polar
Année: 2009
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: Le Livre de Poche
Auteur: Lisa Gardner
Traducteur:
Cécile Deniard
Sortie VO: 2006
 

Quoi de plus étrange qu'un véhicule abandonné, moteur en marche, portière grande ouverte, sans personne aux alentours ?

C'est la curieuse découverte que fait un shérif adjoint du comté de Tillamook. Alerté, Carl Kincaid, commandant de la police criminelle de l'Oregon, prend en charge l'enquête en coordonnant les autorités déjà sur place.

Le sac à main découvert sur le siège passager lui apprend que la voiture appartient à Lorraine Corner. Quant aux dossiers estampillés FBI dans son coffre, ils lui apprennent que sa propriétaire a travaillé pour le bureau d'investigation fédérale. Contacté, son mari Pierce Quincy avoue ne pas savoir où se trouve son épouse dont il s'est séparé une semaine auparavant. Le lendemain de la disparition, la rédaction du journal local reçoit une lettre contenant une carte, Lorraine Corner a été enlevée !


"Disparue" (Gone) n'est pas le premier roman de Lisa Gardner publié en France, non plus que le premier de ses récits faisant intervenir les personnages de Lorraine ("Rainie") Conner et Pierce Quincy.

On pourra s'étonner de l'apparition au catalogue de "Le livre de poche" de ce roman. En effet il appartient à une série dont les précédents volets ("Tu ne m'échapperas pas" et "La vengeance aux yeux noirs"), édités par d'autres éditeurs (Archipel - J'ai Lu pour les versions poches), sont actuellement indisponibles.

Toutefois, il convient de souligner que même si les références à des aventures ultérieures sont évidentes, ce roman peut se lire de façon autonome sans que son suspens ne se voie éventé.

Présentée outre-atlantique comme une des nouvelles reines du polar (En France, son deuxième roman, "La fille cachée", a reçu le prix Daphné Du Maurier du suspense), Lisa Gardner démontre une fois de plus son efficacité en nous immergeant pleinement dans une intrigue dont les rebondissements successifs nous tiennent véritablement en haleine durant les 500 pages de son roman.

Son talent réside dans le réalisme des situations qu'elle aborde et la crédibilité des personnages décrits. Ces derniers nous apparaissent à travers leurs faiblesses, faisant preuve d'une véritable humanité qui fait souvent défaut aux stéréotypes que l'on peut croiser dans ce genre de production.

Pierce Quincy voit son expérience passée de "profiler" court-circuitée par l'aspect très intime que revêt pour lui l'affaire. L'ex agent du FBI a bien du mal à rester à sa place au cœur d'une enquête où les autorités locales, si elles ne font pas preuve d'incompétence, manifestent un certain scepticisme ou essayent de tirer la couverture à eux. Le soutien de sa fille survivante et de son ami (également membre des forces de l'ordre) ne se révèle pas superflu pour l'homme qui voit son cœur et son corps mis une fois de plus à rude épreuve.

Même constat pour sa conjointe, Rainie. L'alcoolisme dont elle souffre ne lui attire pas aux premiers abords la sympathie du lecteur. Les effets de sa dépendance aux médicaments qui ne tardent pas à se manifester dans le récit terminent de saper son moral mis déjà à mal par ses conditions d'emprisonnement.

Tous deux se révèlent, au final, de bien piètres héros, de part les erreurs de choix qu'ils ne cessent de cumuler, ce qui les rend à mon sens remarquables et attachants. L'écrivaine se garde bien de sombrer dans le pathologique, nageant entre deux eaux et cultivant l'ambiguïté quant aux motivations de ces protagonistes.


Ecrit dans un style fluide, le scénario de ce thriller se révèle extrêmement bien construit et nous en remémore d'autres tels "La nuit du renard" de Mary Higgins Clark (Gardner est souvent comparée avec elle).

Le rapt initial se voit adjoindre une enquête sociale, une seconde disparition, mais aussi un meurtre (à noter que sur son site l'auteure organise des concours dont les gagnants deviennent des victimes dans ses romans – c'est le cas ici) qui multiplient pour l'équipe de recherche les fausses pistes mais en conclusion toutes trouveront un dénouement.

En filigrane, également une critique des médias qui malgré eux sont devenus une tribune publique pour les criminels qui les utilisent volontairement.

Le lecteur se retrouve bien souvent à courir aux cotés des acteurs de "Disparue". Une enquête bien ficelée qui se déroule à 100 à l'heure! Un roman trépidant!


Note : 8/10

 

Ludo

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.lisagardner.com/

-  Site de l'éditeur : http://www.livredepoche.com/

Vote:
 
7.33/10 ( 3 Votes )
Clics: 3143
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Volonté du Dragon, La Volonté du Dragon, La
Dans l'anthologie Identités dirigée par Lucie Chenu paraissait l'année dernière une excellente nouvelle de Lionel Davoust intitulée "Bataille pour un souv...
Alera 2 : Le Temps de la vengeance Alera 2 : Le Temps de la vengeance
Le Temps de la Vengeance s'ouvre sur le couronnement de Steldor et d'Alera. Cette dernière, déchirée entre son amour pour le beau Narian, et la raison, à sa...
Landes d'Amevignes 1, Les : le Pays des Morts Landes d'Amevignes 1, Les : le Pays des Morts
Le jeune Roger a la possibilité, plutôt rare, de pouvoir voyager au pays des morts et d'en revenir. Hélas pour lui, son oncle sait parfaitement exploiter...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...