Une Ere de Pénombre 1 - Isak Le Blanc Regard
Titre original: The Stormcaller. Book One The Twillight Reign.
Genre: Heroic Fantasy , Fantasy
Année: 2010
Pays d'origine: Grande-Bretagne
Editeur: Orbit
Auteur: Tom lloyd
Traducteur:
Henry-Luc Planchat
Sortie VO: 2006
Illustrateur: Larry Rostand
 

De deux choses l'une : soit on est face à une trilogie qui pourrait s'avérer tout simplement époustouflante, barbare et épique, soit on est face à un cycle qui va vite être lu et oublié... Et oui, Isak Blanc Regard est un premier tome d'une nouvelle série publiée par Orbit, qui pose énormément de choses, qui nous décrit un monde vaste et plutôt sombre, mais qui ici, dans ce premier tome donc, m'a plus fait l'effet d'une grosse introduction, un brin longue et un brin explicative tout en portant en elle les graines de ce qui pourrait être un véritable phénomène de fantasy barbare et épique digne de Gemmell! Difficile à dire sur un tome, mais en tout cas j'ai vraiment hâte de lire la suite...


Au début de ce premier livre, Isak n'est qu'un jeune garçon, vivant au sein d'une caravane, avec un peuple itinérant et son père le bat. En effet ce dernier accuse son fils d'être responsable de la mort de sa mère. Quant Isak est né la pauvre femme a perdu tellement de sang qu'elle n'a pas survécu à l'accouchement. Or on dit que lorsque un blanc regard né, c'est le prix à payer. Les blancs regards sont des guerriers d'un genre très particulier, laissés sur terre par les dieux après des années de conflit, afin qu'ils maintiennent plus ou moins l'équilibre et la paix. Isak, rejeté par son père donc, se trouve un allié, un père de substitution en la personne de Carel, un ancien militaire qui lui apprend le maniement des armes et qui croit déceler en lui d'étranges aptitudes. Et il n'a pas tord! En effet, bientôt Isak est recueilli par l'un des plus puissants seigneur Blanc Regard, Sire Bahl, qui en fait son apprenti, soit un Krann dans l'univers de Tom Lloyd. Et voilà le jeune garçon plongé en plein cœur de la magie, des intrigues de cour, des amours éperdues, des guerres terribles et autres joyeusetés!

Alors bien évidement le personnage le plus intéressant de cette histoire c'est Isak lui-même, très inspiré par Elric de Moorcock. Isak possède bien évidement des pouvoirs, mais ces pouvoirs sont parfois incontrôlables et en plein cœur du conflit, tel un Berserk, il peut entrer dans des colères terribles et il tue sans regarder qui ni comment! Quant on est appelé à devenir un dirigeant important c'est un vrai handicap et on comprend alors tout le sujet du roman. Ce premier tome, derrière ses airs de roman violent, ce qu'il n'est pas malheureusement, se cache une véritable réflexion sur le pouvoir. La question est : qu'est-ce que gouverner? Et comment gouverner tout en restant ce que l'on est? C'est excellent même si pour ma part c'est un sujet qui ne me passionne pas plus que ça et surtout Moorcock a déjà fait le tour du sujet avec son Elric…

Malgré tout, Tom Lloyd propose des choses très intéressantes qui, je l'espère, seront développées dans la suite. En effet, les dieux font des présents à Isak, entre autres une épée qui réclame son lot de mort (encore une fois comment ne pas penser à Stormbringer?!) et les passages sur les armes sont époustouflants et tout lecteur s'intéressant à une fantasy guerrière ou à un univers moyenâgeux et sombre devrait être aux anges. L'univers que nous décrit Tom Lloyd est véritablement passionnant et admirablement bien décrit, malgré une structure un peu trop hachée et parfois un peu incohérente. Mais il y a tellement de choses dans ce premier tome que l'on oublie vite ce défaut, d'autant plus qu'il s'agit quand même d'un premier roman. Là, je dis chapeau bas!

Une des idées qui m'a séduit, c'est que Tom Lloyd assume son côté "bourrin" (si je puis me permettre l'expression) et par exemple, exit les gentils elfes façon Tolkien puisqu'ici ces derniers sont des êtres machiavéliques, violents et prêts à conquérir le monde, suivant une étrange prophétie (oui il y a quand même une prophétie!). Ce genre de "petit détail" fait du bien, comme quand Stan Nicholls place les orcs dans le rôle des héros. C'est jouissif!!

L'univers de Tom Lloyd est vaste, plein de choses semblent être là et ne demandent qu'à être développées. On y croise tout un tas de créatures, du classique dragon, absolument fantastique d'ailleurs, jusqu'au vampire. C'est original mais ce premier tome m'a laissé comme un gout d'inachevé et surtout on voudrait que l'auteur aille plus loin. Si le second tome prolonge, explique et continue sur le même ton, on est face à un vrai petit bijou. Donc j'espère et j'attends avec impatience le second tome!


Au final, il est dur de juger une telle œuvre. Si on en restait là, je vous dirais passez votre chemin, il y a trop de bonnes choses non exploitées dans cette œuvre pour qu'elle soit véritablement intéressante. Mais voilà, l'univers mis en place ici est vaste et Tom Lloyd arrive à maintenir le suspens, l'ambiance est sombre à souhait sans tomber dans la dark fantasy, le côté barbare est bien exploité même si ce n'est pas assez à mon gout et pourtant c'est complètement addictif. Avant de porter un jugement définitif sur l'œuvre du britannique, je lirais attentivement les autres tomes qui pourraient s'avérer tout simplement géniaux. J'espère que je ne serai pas déçu. J'attends, je verrais bien...

 

Note : 7/10

 

Le Cimmérien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.tomlloyd.co.uk/
- Site de l'éditeur : http://www.orbitbooks.fr/

Vote:
 
7.00/10 ( 3 Votes )
Clics: 3615
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Chroniques d'Oakwood, Les - Dans l'ombre de la demoiselle Chroniques d'Oakwood, Les - Dans l'ombre de la demoiselle
"Les chroniques d'Oakwood" se composent de neuf nouvelles se situant, à différentes dates entre 1590 et 1624, dans une petite communauté villageoise où les ...
Intemporia 1 - Le Sceau de la reine Intemporia 1 - Le Sceau de la reine
Le Rouergue inaugure sa nouvelle collection fantasy "Epik" avec "Intemporia t1 : le sceau de la reine" de Claire-Lise Ma rugir, une jeune auteure française. ...
Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi Zone 1, La : Les aventures d'Edwin Robi
  A partir du 22 juin 2012 l'éditeur Michel Quintin se propose de faire découvrir aux plus jeunes d'entre nous, une nouvelle auteur québécoise : Stephanie...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...