Intrus, Les
Titre original: The Intruders
Genre: Fantastique , Thriller-Polar
Année: 2008
Pays d'origine: Etats-Unis
Editeur: J'ai Lu
Collection: Thriller
Auteur: Michael Marshall
Traducteur:
Jean-Pascal Bernard
 

Ancien policier, Jack Whalen est devenu écrivain et s'est retiré dans une petite ville éloignée des milieux violents où il exerçait sa profession autrefois. Il vit donc paisiblement avec sa femme, menant une existence calme et paisible. Son principal souci est de trouver l'inspiration pour pouvoir écrire un second roman. Il se retrouve donc à attendre une impulsion pour résoudre son souci de page blanche mais ce sont d'autres problèmes qui vont venir frapper à sa porte.
C'est d'abord un ancien camarade de  lycée qui débarque, un camarade avec qui il avait à peine  échangé quelques mots lors d'une tragédie. Devenu avocat, la vieille connaissance vient lui demander conseil concernant un homme qui a disparu après avoir assassiné sa femme et son fils, mais l'homme de loi le pense innocent et aimerait bien que l'ex-flic le retrouve. Ce dernier est peu intéressé par l'affaire et laisse repartir son ami bredouille.
Puis c'est Amy, l'épouse de Jack, qui disparaît ou plutôt ne le rappelle pas. Puis il va apprendre qu'elle n'est pas dans l'hôtel où elle était supposée descendre. Effrayé, le jeune homme se rend rapidement à Seattle pour essayer de découvrir où est passée son épouse, n'hésitant pas à aller interroger ses amis et ses employeurs. Sans s'en douter une seconde, il va mettre les deux pieds dans le plat et bouleverser toute sa vie, toute son existence.     

Comme nombre de polars, "Les Intrus" démarre sur un meurtre, ici un double meurtre particulièrement violent où un homme assassine un adolescent et sa mère de sang froid après les avoir interrogé sur les activités du père/époux qui semble avoir quelque chose à cacher. On est tout suite mis dans l'ambiance, même si ça continue de manière plus calme ensuite avec la description de Jack Whalen et de son quotidien qui va donc également pas tarder à être bouleversé, puisque le voilà à la poursuite de sa propre épouse, une épouse avec qui il pensait tout partager, mais cette dernière semble avoir des secrets.
Des secrets qui vont amener Jack sur la trace d'une énorme conspiration, conspiration qui va même conduire ce polar sur les terres du fantastique et qui va permettre à l'auteur de nous décrire une espèce de société secrète inédite. Et c'est cette touche de fantastique qui va donner une grande partie de son intérêt à ce livre, la partie thriller étant somme toute très classique, trop classique même, où les secrets de tous les protagonistes vont exploser, engendrant drames et péripéties.
Mais il y a aussi l'histoire de Madison O'Donnel, une petite fille à priori ordinaire mais dont la personnalité semble peu à peu se modifier, devenant plus adulte, mais surtout plus violente, se montrant de plus en plus agressive et autour de qui les cadavres s'accumulent, une petite fille qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Il s'agit véritablement là du vrai héros de ce roman, d'un personnage qui aurait d'ailleurs mérité d'être beaucoup plus exploité.

Auparavant, Michael Marshall nous avait déjà gratifié de polars hard boiled comme "Les Hommes de Pailles" ou de Thriller SF comme "La Proie des Rêves" où il faisait preuve d'un style rentre-dedans tout à fait jubilatoire qu'il laisse ici un peu de coté, même s'il n'hésite pas à nous écrire de longs discours sur le sens de la vie, du moins sur le sens que Jack Whalen lui donne, des discours souvent un brin pessimistes.
Étrangement, le style qu'essaie ici Michael Marshall marche beaucoup moins bien, ce qu'on gagne en ambiance, on le perd en spontanéité. Cette dernière est d'ailleurs la grande absente du roman, même si de nombreux rebondissements viennent relever un peu le niveau de l'ouvrage pour nous donner envie de poursuivre.             
Finalement, Les Intrus semble être un peu un roman de transition entre "Le sang des anges", son dernier polar pur et dur, et "Les Domestiques", son excellent roman fantastique, le récit balançant entre les deux genres mais ne sachant véritablement lequel choisir et n'arrivant pas à la fusion du polar et de la SF qu'il avait réussi avec certains de ses précédents romans. Il s'agit probablement du Michael Marshall le plus mineur publié à ce jour.

Note : 6/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.michaelmarshallsmith.com/

- Site de l'éditeur : http://www.jailu.com/

Vote:
 
3.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 2493
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Plaques Chauffantes Plaques Chauffantes
Ancien auteur de la collection gore du Fleuve Noir et de Vaugirard, Nécrorian revient donc en 2012 avec Plaques Chauffantes, roman trash et glauque à souhai...
Emprise des rêves, L' Emprise des rêves, L'
Attention ! Ce roman est la suite de "Suleyman" du même auteur et il va être difficile d'en parler sans raconter la suite du précédent. Du coup, si vous n...
Guerrière Fantôme, La Guerrière Fantôme, La
A chaque fois qu'elle s'endort, Siwés se retrouve dans un monde où une guerre oppose Nécromant et Fabuleux, un monde où l'équilibre est menacé et qui po...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...