Mariana... une guerre après
Genre: Romance , Dystopie , Science-fiction
Pays d'origine: France
Durée: 2010 minutes
Editeur: Normant Éditions
Auteur: Pierre-Marie Darsse
 

Quelque part, une homme ambitieux et inébranlable, mais dangereux, a décidé de conquérir le monde afin de lui imposer la culture et les valeurs de son pays ainsi qu'une paix universelle. Le despote conquiers ensuite les royaumes voisins sans difficulté puisque ces pays n'étaient pas prêts à se défendre. Celui qui se donne le titre de Grand Civilisateur a donc instauré une terrible dictature chez les royaumes conquis.
Lorsque ce tyran va conquérir le pays de Mariana, cette dernière sera tout juste née. Son père devra partir à la guerre et n'en reviendra pas, tandis qu'elle, sa mère et sa grand-mère finiront dans un camps de réfugiés où la dernière décédera. Quelques années plus tard, ce sera la mère qui disparaitra, embarquée par la police politique, et l'enfant terminera son parcours dans une famille d'accueil où elle ne s'adaptera pas.
Bref, Mariana a eu une enfance malheureuse et voilà qu'arrive son adolescence, qu'elle passera sans amis et sans famille, à lire Kafka et Dostoievski que le méchant dictateur, destructeur de culture, semble laisser lire... Probablement un oubli, mais revenons-en à notre Cosette qui va devenir une jeune femme en étant encore vierge alors que tout le monde autour d'elle s'envoie en l'air sans trop de remords, ce qui sera prépondérant dans l'histoire qui va suivre.

Et c'est là qu'on rentre dans le vif du sujet donc. Mariana va enfin se faire une amie ! Cette dernière a une grosse tendance à coucher à droite et à gauche, ce qui embête beaucoup notre héroïne. La solution: inscrire Mariana dans une agence matrimoniale afin qu'elle se trouve un homme et cette agence va lui en trouver un, mais un qui habite en zone libre, zone avec laquelle il est pratiquement interdit de communiquer, en tous cas, c'est pas conseillé du tout par la police politique.
Bon, c'est ballot, mais plutôt que de remettre en doute les compétences de l'agence matrimoniale, Mariana va s'amouracher de son correspondant dont on apprendra qu'il vit toujours avec sa mère, n'ayant pas réussi à couper le cordon ombilical, et qu'il va parfois voir des prostituées. Pendant ce temps, Mariana, tombée amoureuse, a de plus en plus envie de faire l'amour, au point de passer son temps à se masturber frénétiquement et d'essayer de s'envoyer en l'air avec sa meilleur amie....
Si sa vie amoureuse est un désastre, sa vie professionnelle fonctionne beaucoup mieux . Elle s'est même faite remarquer par le Grand Civilisateur !  Ce qui n'est sans engendrer quelques jalousies auprès de ses collègues. Mariana y voit la l'occasion de se venger du despote, en pervertissant son art afin de se venger de la triste vie qu'elle a eu, fusse au péril de sa vie, et ça lui évitera de penser à toute sa frustration...

Plus qu'un roman de SF, Mariana est donc l'histoire d'une femme mal dans sa peau. Ce qui pourrait à la rigueur donner une histoire intéressante, si l'auteur s'embarrassait de cohérence, mais c'est quelque chose qui semble le gêner plus qu'autre chose. Le comportement de Mariana est totalement illogique, elle passe ainsi de l'abstinence à une espèce de nymphomanie égocentrique et possessive, car elle n'en peut plus d'attendre.
Le plus grand moment du roman étant finalement sa rencontre avec le grand Civilisateur où va se jouer un espèce de combat philosophique où la jeune femme allumera le dictateur avant de le laisser en plan sans qu'on sache si elle est jalouse des autres jeunes femmes avec qui il a pu coucher ou si c'est pour le punir du mal qu'il a pu faire. Un passage dont on ne sait pas vraiment si on doit en rire ou en pleurer.
Le principal enjeux du livre ne semble donc pas être pour Mariana de trouver le bien-être, de trouver l'amour, mais de s'accoupler et tant qu'à faire avec une homme plus vieux, qui la dominerait, la jeune femme semblant avoir d'étranges penchants masochistes. A moins que ce ne soit les fantasmes de l'auteur. Si Mariana est un roman de SF qui sort des sentiers battus, c'est pour aller se perdre dans une jungle où il n'aurait jamais du s'aventurer...

Note : 0 /10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.editions-normant.com/

Vote:
 
0/10 ( 0 Votes )
Clics: 3075
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Démons Démons
Pour Nathaniel jusqu'ici tout allait bien. Mais à la mort de Daliwahl, son mentor, tout change et le jeune garçon hérite de lourdes responsabilités. En ef...
 Lune mauve 1 - La disparue Lune mauve 1 - La disparue
"Lune mauve" est un premier roman fantastique qui se déroule entre Paris et la Bretagne et nous permet de faire connaissance avec la jeune Séléné au momen...
Protectorat de l'ombrelle, Le 2- Sans forme Protectorat de l'ombrelle, Le 2- Sans forme
La très britannique Alexia Tarabotti, son père, défunt, était italien, nous revient pour une nouvelle aventure dans cette Angleterre victorienne où tant le...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...