Fées, Elfes, dragons et autres créatures des royaumes de féerie
Genre: Dictionnaire-encyclopédie , Féerie , Contes de fées , Fantasy , Mythologies , Contes et Légendes
Année: 2000
Pays d'origine: France
Editeur: Hoëbeke
Collection: Abbaye de Daoulas
Auteur: Collectif
 

Cher psychovisionaute, si comme moi tu es horripilé(e) par le nombre sans cesse grandissant d'ouvrages dont les noms commencent par "Encyclopédie de", "Dictionnaires de" et "Fées,..." et dont le propos rébarbatif est de nous expliquer la différence entre un farfadet et un leprechaun, où vivent les nains et comment les fées jouent de vilains tours aux humains, ne fait pas l'erreur de passer à côté de "Fées, Elfes, dragons...& autres créatures des royaumes de féerie". Pourquoi, parce que son titre pourri et non représentatif est quasiment le seul défaut que j'ai réussi à trouver à cette bible de la féérie*.

Comme son titre ne l'indique absolument pas, ce livre se distingue nettement du type d'ouvrages montrés du doigt précédemment par une caractéristique majeure : il adopte un point de vue que l'on pourrait qualifier d'anthropologique, ou "comment les Hommes ce sont appropriés le mythe des fées et autres créatures de l'imaginaire au fil du temps et des cultures, et comment ils les ont fait évoluer".

L'ouvrage est en quelque sorte le catalogue d'une exposition présentée à l'abbaye de Daoulas en 2002, mais qui a muté en un monstre d'information à mi chemin entre l'encyclopédie, le livre d'histoire et la thèse universitaire.

PS : je vais me permettre de faire ce que je ne suis pas censée faire sur ce site : vous réorienter vers la page de présentation de l'éditeur en parallèle de cette chronique. Non pas parce que je suis faignante, mais parce qu'un(e) chargé(e) de com de génie a réussi à expliquer en quelques mots et bien mieux que moi ce j'ai tenté d'expliquer ci-dessus et qui constitue à mes yeux l'intérêt de ce livre. (http://www.hoebeke.fr/ouvrages/58/).

 

L'ouvrage fonctionne sur une base chronologique avec des parallèles géographiques au besoin qui racontent l'aventure de l'histoire protéiforme du merveilleux à travers l'histoire humaine, dont elle apparaît comme indissociable tant elle a su subsister au fil des époques. Une chronologie non pas bête et méchante qui suit l'histoire de l'Homme (antiquité, moyen-âge, renaissance, etc.) mais qui suit l'histoire de la féérie : chaque chapitre aborde un mouvement (le romantisme, le fairy painting) un archétype (le dragon, les dames du lac), une influence majeure (Shakespaere, Ossian, Disney) qui a marqué ou façonné l'imaginaire à son époque. Plus on avance dans le temps, et plus ce fil est entrecoupé de parenthèses détaillées qui mettent en lumière la biographie d'un auteur ou d'un artiste majeur. L'occasion de réaliser qu'il n'y a pas UNE féérie mais DES féérieS qui sont un reflet de leur époque : avec sa culture, ses croyances, ses rêves, ses doutes et ses aspirations.

L'ouvrage est collectif, aussi chaque article prend la forme d'une étude réalisée par différents auteurs, et pas des moindres. Des écrivains (dont un certain Pierre Dubois... Tiens), des journalistes, des acteurs de l'édition mais aussi des enseignants-chercheurs d'université, des directeurs de musée ou de galerie... La crème des experts en somme.

 

Tout cela donne un ouvrage intelligent et intéressant où l'on apprend beaucoup de choses. Pour ma part, la partie sur les contes de fées par exemple, a cassé bien des préjugés. Et je n'avais pas idée de l'influence quasi hégémonique que Shakespeare avait pu avoir sur les œuvres de féérie pendant des siècles, avec seulement 2 livres ("Le Songe d'une nuit d'été" et "La Tempête"), moi qui suit de la génération post-Tolkien (qui prend finalement peu de place dans le livre et arrive sur la fin). L'ouvrage est très complet de part le nombre de sujets abordés, et la masse de références littéraires, iconographiques voir audio-visuelles qui donnent envie de découvrir des tonnes d'œuvres. Je conseille d'ailleurs de se munir d'un stylo et d'un bloc-note pendant la lecture pour ne pas oublier les références qui pourraient faire tilt et ne pas avoir à les rechercher par la suite; a fortiori car certains sujets prennent quasiment la forme d'une liste d'œuvres sur des paragraphes entiers.

Et ce qui est valable pour l'écriture l'est aussi pour le dessin : les images viennent nous illustrer comment et à quel point la féérie a su nourrir l'œuvre des artistes à travers les époques. Le livre est très abondamment et intelligemment illustré d'œuvres toutes plus belles les unes que les autres. J'ai d'abord pris le temps de les savourer puis j'ai fini par les regarder brièvement le temps de finir ma lecture et ensuite me replonger dans la contemplation des œuvres avec plus d'attention. D'autant que certaines œuvres qui sont citées à un endroit ont servi d'illustrations pour d'autres articles précédents ce qui oblige à quelques va et vient un peu harassants quand on est pris dans la lecture. Là aussi, si le sujet vous intéresse je vous conseille de noter les références pour pouvoir les admirer après coup sur le net si elles ne sont pas présentes dans le livre.

Enfin, dernier grand bon point pour moi (les autres vous les verrez par vous même si, je l'espère, je vous ai donné envie de vous procurer le livre), l'ouvrage fait partie de ceux qui redonnent toute sa crédibilité artistique et littéraire à un genre encore trop souvent relégué au rang de divertissement simpliste. Cette étude quasi scientifique écrite de façon "universitaire", très bien référencée et à l'écriture exigeante, redonne ses lettres de noblesse à un genre marginalisé à tort. C'est d'ailleurs un ouvrage qui se destine à un public plutôt «cultivé» : si l'idée d'avoir à courir vers votre dictionnaire pour comprendre ce qu'est la philologie ou l'herméneutique** – pour peu que vous ne sachiez déjà ce que c'est- vous insupporte, la lecture de cet ouvrage risque de vous être pénible par moment. Pour ma part j'ai du m'accrocher un peu au début, ne m'étant pas attendue à ce type d'écriture (c'est loin la fac...). Pour autant cela n'a en rien entamé mon plaisir.

En deux mots comme en cent, pour moi, "Fées, Elfes, dragons...& autres créatures des royaumes de féerie" est un ouvrage essentiel à avoir dans sa bibliothèque pour peu que l'on soit féru de merveilleux. Un livre passionnant à tous points de vue.

 

*: je parle ici de féérie car l'ouvrage s'oriente clairement sur le merveilleux de type féérique/ pagan /celte avec seulement quelques petits écarts vers la mythologie grecque, les comics ou autres, etc.

** cadeau pour toi lecteur : la philologie est "l'étude historique d'une langue à travers l'analyse critique des textes" : et l'herméneutique est "la recherche du sens, de la signification et (éventuellement) de la portée des textes" - et oui, chez psychovision on apprend plein de truc.;-)

 

Note : 9,5/10

 

Hëlëne

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.hoebeke.fr/

- site de l'auteur : ils sont plusieurs aussi je vous conseille le site du centre de l'imaginaire arthurien dont Claudine Glot, à initiative de l'exposition et de l'ouvrage, est la co-présidente : http://www.centre-arthurien-broceliande.com/

Vote:
 
5.75/10 ( 8 Votes )
Clics: 4869
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Ciel Profond Ciel Profond
Dernier tome de la trilogie de "La brèche" après "L'Entité 0247" et "Le Pays fantôme", "Ciel Profond" nous propose donc la conclusion de cette saga lorgnant...
Bitterblue Bitterblue
Paru à la suite de "Graceling" et de "Rouge", "Bitterblue" nous ramène dans cet univers des sept royaumes où l'on peut croiser les graceling, personnages a...
Lila Black 3 – Destination Faerie Lila Black 3 – Destination Faerie
Alors qu'elle commence à s'habituer à vivre en Démonia avec avec ses deux époux l'elfe Zal et le démon Teazle, Lila va devoir revenir en Otopia, notre di...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...