Etranges Aventures de Léonard de Plancy, Les
Genre: Fantastique , Humour , Démons
Année: 2011
Pays d'origine: France
Editeur: Les Alchimistes du verbe
Auteur: Neil Thomas
Illustrateur: Damien Le Roy
 

 

Si Neil Thomas avec son roman "Vampire malgré lui" m'avait séduit tant par son humour que par son style, ce n'est malheureusement pas le cas ici. J'ai l'impression que j'ai mis des mois à lire ce roman d'à peine trois cent pages et ce fut long, très long, pénible même de le finir. Les situations ne sont pas forcément inintéressantes, loin de là, mais ça manque cruellement de rythme, de tension dramatique et le côté pseudo surréaliste (je ne suis pas sûr que le terme soit approprié mais je n'en vois pas d'autre pour d'écrire l'œuvre…) de certaines situations est parfois complètement ridicule.

 

Pourtant tout commençait bien. Un certain Leonard de Plancy se "réveille" quelque part en Espagne, sans savoir ce qu'il fait là ni pourquoi il est ici… Mystère, d'autant plus que des crimes atroces ont été commis. Et si c'était lui le meurtrier ? Puis un homme étrange, au volant d'une grande voiture noire, approche de Plancy et lui propose la fuite, dans un étrange road movie. Mais voilà, c'est à partir de là que la "sauce" ne prend pas du tout. On suit les personnages qui vont au devant d'autres personnages, qui créent des situations diaboliques et très, trop vite, on comprend de quoi il s'agit.

Alors bien sûr vous l'aurez compris ça parle de démons, du diable, de l'humain dans toute sa splendeur, c'est parfois drôle et des fois non. On ne sait pas très bien ce qu'à voulu nous dire l'auteur, ni où il se situe exactement, comme si le roman avait été écrit sans point de vue, sans idée de la forme, comme si l'ouvrage publié n'était que la publication du premier jet, sans relecture aucune!

On comprend trop vite qui est cet homme qui embarque dans son road movie Léonard de Plancy et tout devient trop gros, trop facile bref, ennuyeux. Le nom de Plancy lui-même laisse entièrement deviner de quoi il s'agit…

Alors certes, si le scénario est trop gros, trop bateau, il n'en reste pas moins que le style de Neil Thomas n'est pas désagréable, avec un certain humour, voire même un certain second degré que je n'ai peut-être pas su appréhender ici. Il me serait difficile en tout cas de critiquer le style de l'auteur qui est irréprochable mais malheureusement desservi par une histoire sans intérêt.

 

"Les Estranges aventures de Leonard de Plancy" ont été pour moi, donc, une grosse déception. Je n'ai pas retrouvé le côté loufoque du "Vampire malgré lui", je n'ai pas réussi à entrer dans ce roman sans véritable scénario, ou peut-être trop linéaire, je ne saurai dire. Neil Thomas a dut style, quelques idées mais ici ça manque cruellement de rythme…

 

Note : 4/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'auteur : http://www.neilthomas.fr/

- Site de l'éditeur : http://www.alchimistesduverbe.com/

Vote:
 
7.00/10 ( 2 Votes )
Clics: 1953
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Bloody Marie Bloody Marie
Depuis "Pirates des caraïbes", il semble que les flibustiers aient la côte et ce n'est franchement pas moi qui m'en plaindrais. Alors quand un roman mariant...
Guerre de l'Hydre, La Guerre de l'Hydre, La
Après un space-opéra flamboyant, "Bloody Marie" paru il y a maintenant deux ans, Jacques Martel revient au genre et à l'éditeur de son premier roman Le Sa...
Rivière du temps, La Rivière du temps, La
Après "le livre perdu des sortilèges" et "l'école de la nuit", "La rivière du temps" est une nouvelle incursion des éditions Orbit dans le voyage dans le...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...