Cheerleaders, The
Genre: Erotique , Comédie
Année: 1973
Pays d'origine: Etats-Unis
Réalisateur: Paul Glickler
Casting:
Stephanie Fondue, Denise Dillaway, Jovita Bush, Brandy Woods, Kim Stanton, Sandy Evans, Richard Meatwhistle, Jonathan Jacobs...
 

Jeannie, seule jeune fille vierge d'Amorosa High School, intègre la prestigieuse équipe de Pom Pom Girls du lycée. Être Pom Pom Girl, comme elle va le découvrir, ce n'est pas que s'agiter en des chorégraphies ridicules dans un costume qui ne l'est pas moins. C'est aussi avoir des copines, être cool, et surtout, pouvoir pratiquer la luxure avec tous les mecs possibles et imaginables.

 

 

Réalisé en 1973 par un certain Paul Glickler, The Cheerleaders se présente à nous comme une comédie érotique soft, et dans les faits, comme un ahurissant montage de scènes de fesse plus improbables les unes que les autres, au milieu desquelles se perdent quelques gags crétins.
Bien que visuellement très sage, The Cheerleaders ne se gêne pourtant pas quand il s'agit de montrer les moeurs légères de ces jeunes filles bondissantes. Du serveur de la cafet' à un duo de motards crasseux en passant par un chauffeur de bus en plein travail (!), de vestiaire en douche, tous les moyens sont bons pour filmer ici une paire de nichons, là un derrière rebondi et une flopée de parties de jambes en l'air. Le tout finira en une épique partouze où nos braves Pom Pom Girls laissent sur le flan toute une équipe de foot, le père de Jeannie en prime.
Assez grotesque, The Cheerleaders n'en est pas moins un film plaisant, se complaisant dans une tonalité légère, bien aidé par son humour souvent grivois, toujours au raz des pâquerettes. Il faut dire que rien n'incite à la poésie : le caractère volcanique des Pom Pom Girls mis à part, les hommes sont tous des gros beaufs en rut qui ne pensent qu'à baiser, draguer ou bien sûr, faire du foot. Bref, tout le monde est conçu pour s'emboîter.

 

 

Film d'une bêtise insondable mais qui a le mérite de divertir, The Cherleaders est un instant frais et agréable malgré (ou peut-être grâce à ?) son manque d'audace érotique. Malgré tout ce déballage de chair féminine, le spectateur (ou la spectatrice, ne soyons pas macho) fanatique de scènes saphiques n'aura ainsi droit qu'à un court coït entre une élève et une prof de gym, profitant des vibrations d'un appareil de fitness. Quoi qu'il en soit, si vous voulez savoir comment coucher avec une fille grâce à une frite, ce film est fait pour vous.

 

Le Cénobite Cinglé !
Vote:
 
6.11/10 ( 9 Votes )
Clics: 6907
0

Autres films Au hasard...