Sherlock Holmes et le collier de la mort
Titre original: Sherlock Holmes und das Halsband des Todes
Genre: Policier
Année: 1962
Pays d'origine: Allemagne / France / Italie
Réalisateur: Terence Fisher
Casting:
Christopher Lee, Thorley Walters, Hans Söhnker, Senta Berger, Hans Nielsen...
 


Holmes est convaincu que derrière le personnage du distingué égyptologue Moriarty, se cache un redoutable malfaiteur. Il en est d'autant plus certain quand il surprend dans un hôtel louche de Soho, une conversation mystérieuse entre Moriarty et un ancien bagnard nommé Corrado. Des recherches dans le Times lui permettent de découvrir l'identité de Corrado, arrêté quelques années auparavant pour avoir dérobé le collier de la reine Cléopatre découvert lors de fouilles dirigées justement par Moriarty...

 

 

Cette adaptation assez peu connue de 1962 permet de retrouver un Christopher Lee juste parfait derrière la pipe de Sherlock, pratiquant plus que jamais l'art du camouflage. Lui est adjoint un autre habitué des plateaux de la Hammer, Thorley Walters, en Doc Watson plutôt convaincant. Tous deux seront chargés de retrouver un collier inestimable ayant appartenu à Cléopâtre elle-même. Les suspicions se portent naturellement sur le Professeur Moriarty (Hans Söhnker), Némésis légendaire de Holmes.

 

 

Un vol de bijoux : une intrigue pas des plus passionnantes. Et c'est bien là le principal souci avec cette co-production majoritairement allemande tournée par un Terence Fisher ici simple exécuteur, à défaut de tenir le poste d'exécutant.
L'illustre réalisateur se contente d'emballer correctement son job sans qu'aucune scène mémorable ne vienne relever la sauce. Malgré tout, ce film de commande se regarde aisément. Inutile d'y apporter de grandes espérances, il faut plutôt l'envisager comme une curiosité. De par la présence de Fisher derrière la caméra, de Lee devant qui, insistons sur ce point, s'avère très crédible, d'une toute jeune Senta Berger au casting et puis de cet arôme de krimi flottant dans l'air (il est d'ailleurs fréquent de retrouver ce titre classé sous la bannière du Krimi dans les revues spécialisées).

 

 

Qu'on se le dise : un Sherlock Holmes mineur mis en scène par un Terence Fisher impersonnel vaudra toujours mieux qu'une franchise souillée et dégueulée par les Ritchie, Downey Jr. et autres Law.

Throma


En rapport avec le film :

# La VHS VIP sur Vhsdb

Vote:
 
5.75/10 ( 4 Votes )
Clics: 2191

1 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...