SAS - L'oeil de la veuve
Titre original: Eye of the Widow
Genre: Action , Aventures
Année: 1991
Pays d'origine: États-Unis
Réalisateur: Andrew V. McLaglen
Casting:
Richard Young, Paul L. Smith, Mike Marshall, Benjamin Feitelson, Elvira Neustaedtl, Erwin Strahl, Nabila Khashoggi, Ben Cross, F. Murray Abraham, Mel Ferrer...
Aka: Malko : Eye of the Widow
 

Le prince Malko Linge, alias SAS, organise une réception costumée dans son magnifique château, près de Vienne. Un groupe de terroristes, se faisant passer pour des Palestiniens et commandés par le redoutable Nassiri, perturbe les réjouissances. Des invités sont tués et le château détruit. Après avoir mis les terroristes en fuite, Malko est contacté par son ancien patron des services secrets, qui lui propose de reprendre le collier. Au même moment, un vendeur d'armes est assassiné et son épouse, Sharnilar Khasani, enlevée et mutilée. Karoun, l'ancien soupirant de celle-ci, est l'auteur du rapt...

 

 

Avec quatre romans publiés chaque année depuis 1969 (cinq depuis 2007), on peut considérer la série des SAS comme un succès de librairie. Son héros Malko Linge, agent de la CIA, est un prince autrichien, propriétaire d'un château à Liezen et fiancé à Alexandra, une blonde sulfureuse. Écrite par Gérard de Villiers, la série a apporté la fortune à son géniteur qui, depuis quelques années, est aussi éditeur. Il publie d'autres séries, dont la fameuse "Brigades Mondaines" qui donnera lieu à trois films : "Brigade Mondaine" (1978), "La Secte de Marrakech" (1979) et "Vaudou aux Caraïbes" (1980)". Sans doute échaudé par le succès relatif de ces trois films, De Villiers se lance dans l'adaptation de son héros fétiche, SAS, et sort SAS à San Salvador (1982) de Raoul Coutard, une grosse daube érotico-comique (involontaire) dont l'intérêt réside en la présence de l'aérodynamique Sybil Danning dans le rôle d'Alexandra, et de nombreuses scènes de nu. Des années plus tard, de Villiers récidive avec L'oeil de la veuve de Andrew V. McLaglen (1991), malheureusement beaucoup plus prude !

 

 

Le réalisateur Andrew V. McLaglen est ce que l'on pourrait appeler un vétéran de Hollywood. Spécialiste des westerns et des films de guerre, il dirige Charlton Heston, Richard Burton, Gregory Peck, Roger Moore et John Wayne. Réalisateur chevronné et consciencieux, il n'a pourtant jamais fait preuve d'un véritable talent, se reposant essentiellement sur ses interprètes. On peut néanmoins citer "Les Oies sauvages", "La Brigade du diable", "Les Feux de l'enfer", "Les Loups de haute mer", Bandolero !, "Chisum", "Les Cordes de la potence". Cependant, en 1991 le réalisateur a 71 ans et toute sa carrière derrière lui... sûrement pas le choix idéal pour ce genre de production. McLaglen laisse donc sa deuxième équipe aux commandes et dirige pépère ses acteurs ; le but est de relier vaille que vaille la scène d'action du début (la meilleure) et celle du final ! Le mérite de ce film est de rassembler ce qu'il a de meilleur au début, avec une scène de banquet version "Louis XIV" qui tourne au vinaigre avec l'assaut de terroristes au cours du dîner. Le tout n'aurait pas fait tâche dans un "Bond" version Roger Moore (ce qui est le but !). Malheureusement, le reste du film reste assez quelconque et souffre surtout de son image, qui le fait passer pour un gros téléfilm de luxe !

 

 

Après le musclé mais inexpressif Miles O'Keeffe (Tarzan version Bo Derek), c'est au tour du peu connu Richard Young d'interpréter le fringant Malko Linge. Acteur de télévision aperçu dans "Vendredi 13 a New Beginning", son titre de gloire est d'être apparu dans l'ouverture de "Indiana Jones et la dernière croisade", une participation qui le fit remarquer par les producteurs de SAS. Mais les vrais aficionados du Bis l'avaient déjà repéré dans le mythique "Final Mission" de Cirio H. Santiago ! A ses côtés, un vrai casting de syndiqués du cacheton : F. Murray Abraham (Amadeus, Scarface), Paul Smith (Midnight Express), Mel Ferrer (L'Antéchrist) et Ben Cross (Les Chariots de feu). Pour le fun, citons aussi la belle Annabel Schofield (Dallas), mais qui se souvient d'elle ? Par contre, tout le monde connaît Patrick Macnee, inoubliable interprète du personnage de John Steed dans la mythique série The Avengers / Chapeau Melon et Bottes de cuir. Pour l'anecdote, Macnee a aussi croisé le chemin de l'agent 007 (interprété à l'époque par Roger Moore) dans A View to a Kill / Dangereusement Votre.

 

 

Ce SAS n°2 est la preuve qu'il ne suffit pas de copier pour faire illusion. En effet, lorsque les producteurs lancent en 1991 ce nouvel opus, ils espèrent tout simplement remplacer James Bond qui, depuis 1989 (Licence to Kill), n'a plus vécu de nouvelles aventures, empêtrés qu'ils étaient dans diverses poursuites judiciaires. A l'époque, un homme d'affaires italien à la réputation controversée, Giancarlo Parretti, voulait acheter la MGM/UA (le studio qui distribuait notamment les films de 007) pour 1,2 milliard de dollars. L'homme s'est avéré être un escroc sans scrupules qui avait notamment "pré-vendu" les droits de diffusions de diverses licences MGM, dont les Bond, sans les avoir acquises. Lorsqu'Albert Broccoli apprit la chose, il intenta un procès à Parretti pour l'empêcher de vendre les droits. Mais cette malheureuse histoire bloqua la sortie du "Bond 17" jusqu'en 1995. Certains ne s'en souviennent peut-être pas, mais la disparition de la franchise fut même envisagée !
Cependant, il ne suffit pas de se faire passer pour une production hollywoodienne (alors que le film est un conglomérat exotique d'investisseurs français, allemands, américains et suisses), de tourner un peu partout dans le monde (ici, on se contente du sud de la France et de la Corse !) avec de jolies filles (Felicity Dean, la blonde à forte poitrine) pour pouvoir prétendre remplacer qui vous savez ! Si le succès en librairies de l'agent Malko est indéniable, la franchise ne semble pas vouloir fonctionner au cinéma (ni en bandes dessinées, d'ailleurs). Pourtant, le potentiel est là, mais mal exploité. Peut-être que la troisième fois sera la bonne ?!

 

 

 

The Omega Man

Vote:
 
3.50/10 ( 2 Votes )
Clics: 1320
0

Autres films Au hasard...