Décadence
Genre: Horreur
Année: 1998
Pays d'origine: Suisse
Réalisateur: Jean-Clément Gunter
Casting:
Olivier Lafrance, Nicolas Bickel, Laurent Taha, Bernard Jan...
 

Bien qu'on ne puisse pas dire que les sorties de films gores francophones soient très florissantes, quelques artisans français tel que A. Pelissier ou RJ Thomson par exemple ont tout de même réussi à diffuser à un comité finalement assez restreint leurs productions classées dans la série Z, malheureusement et pour diverses raisons, ces réalisateurs n'ont pas su (ou pu), pour l'instant, profiter du dvd afin de toucher une plus large audience.
En Suisse par contre, Jean-Clément Gunter a su tirer profit de ce support pour sortir deux de ses films en 2005, Décadence (1998) et La Forêt des Démons (2005). C'est le premier qui nous intéresse aujourd'hui...
Ce film est en fait l'adaptation de 3 psychopathes, première réalisation de JCB, et raconte l'histoire de trois déments : Alfred, René et Arthur qui vivent dans la montagne avec Yves, leur fils adoptif depuis que les 3 énergumènes ont massacré ses parents. Ils l'éduquent à leur façon, lui apprenant à aimer le mal et à suivre la voie de Satan. Son quotidien d'adolescent est un monde de tueurs, de violeurs et de cannibales...

 

 

Un scénario assez classique prétexte aux pires exactions et un budget étonnement conséquent (pour ce type de prod) sont la base de ce Décadence.
Visuellement on remarque aisément le gros travail fourni et le matériel à disposition, les plans sont bien assurés, certes pas très originaux, mais ils démontrent un professionnalisme certain.
Les points faibles par contre se situeraient au niveau de la prise de son assez aléatoire et de l'interprétation qui fleure moyennement bon l'amateurisme, on ne sombre pas trop dans le ridicule mais mise à part la prestation d'Olivier Lafrance (qui en fait quand même un peu trop) et son rôle assez ambigu, ce n'est vraiment pas brillant.
Les dialogues plombent d'ailleurs un peu le récit et sans acteurs plus pro, il aurait été judicieux de privilégier l'action. Une action et des scènes d'agression qui auraient mérité un meilleur traitement, la mise en scène et les effets gore alternant le passable et le réussi. On retiendra tout de même quelques moments saisissants comme le scalp ou le viol, très bien interprété et réaliste, qui aurait gagné encore plus sans le hors champ pour l'éventration de la victime.
Difficile de situer ce Décadence au budget "important" et aux idées dérangeantes mais au casting amateur. L'ensemble est très inégal et en souffre un peu. Le spectacle n'en est pas pour autant déplaisant et ce genre d'initiative et de projet est à encourager fortement. Bravo Mr Gunter !

 

 

Note : 4,5/10

 

Gregore
Vote:
 
1.80/10 ( 5 Votes )
Clics: 2801
0

Autres films Au hasard...