Dernières News

Extralucid Films

News image

Extralucid Films, c'est un tout nouvel éditeur vidéo, créé par deux professionnels bien connus du monde de l'édition : Carine Bach & Patrice Verry...

Sorties Dvd | 2 Novembre

Waiting for Tina...

News image

Nous avions évoqué l'année dernière la campagne de crowdfunding pour WAITING FOR TINA, biographie romancée de la fascinante Tina Aumont par Jean Azarel.

Zines | 1 Novembre

L'appel d'Azathoth - n°1

News image

Au sommaire de ce nouveau fanzine : un retour sur la saga Fright Night, un dossier Fantastic Factory, Chuck Norris, des chroniques à foison et... pas mal de surprises !

Zines | 9 Octobre

Black Lagoon Fanzine n°3

News image

Les précos sont désormais en cours pour le numéro 3 de Black Lagoon Fanzine, avec 102 pages et tout couleurs, ainsi qu'un poster recto verso offert...

Zines | 25 Septembre

Le Monstre de Florence de David Didelot, dispo en préco !

News image

Une quatre-vingtaine de pages en format zine, écrites par David Didelot et sacrifiées au tristement célèbre Il Mostro, ce tueur en série qui sévit dans la Provincia di Firenze de 1968 à 1985...

Zines | 11 Septembre

Brelan d'As pour Artus Films

News image

Parmi les 5 sorties prévues en mai prochain, côté westerns, Artus Films dégaine en plein saloon un sacré jeu. Que du classique ou, tout du moins, que du bon. À noter qu'Artus vient d'annoncer la sortie prochaine de Beatrice Cenci (qui n'est pas un western) mais demeure l'un des meilleurs films, sinon le meilleur de son auteur.

Sorties Dvd | 22 Mars

Le PIFFF aura t-il du flair ?
Écrit par Mallox   

Il fut un temps où le Festival International du Film Fantastique de Paris faisait salle comble au Grand Rex (après des débuts au Palace puis au Palais des Congrès et avant une année moribonde à la mutualité).

 

On rappellera que le fameux festival avait fini par faire davantage parler de lui pour les facéties du public, plus que pour sa programmation.

 

Un soir, une personne avait même envoyé sur l'écran un couteau, lequel s'était fiché à quelques centimètres du visage d'Alain Schlockoff.

 

Image provenant du site www.hollywood80.com

 

Sa mort fut également octroyée au fait que les distributeurs préférèrent, après avoir bénéficié durant de longues années du Festival de Paris, garder ses films les plus prometteurs au fameux Festival du Film Fantastique d'Avoriaz, pendant bon chic bon genre du Festival parisien. (aujourd'hui, on dirait people, même si on ne le dit plus tant l'attitude people est devenue courante).

 

Bref, le P.I.F.F.F aura peut-être du mouron à se faire, et, en tout cas, prendre en compte les douloureuses expériences passées. Sa première édition aura lieu du 23 au 27 novembre.

 

 

Si nous saluons l'initiative, nous conseillons au spectateur potentiel, sous peine d'énormes déceptions, de ne pas trop s'arrêter sur les phrases "choc" et les superlatifs couvrant à qui mieux mieux les publicités pour les films qui, pour le moment, y seront présentés...

 

 

Entre Jaume Balaguero taxé de prodige, un Nacho Vigalondo sacré génie sur les bases d'un seul film (Los Cronocrímenes par ailleurs pas mal du tout), des oeuvres "cultes" de Ferrara datant de plus de 20 ans maintenant, ou, par exemple, un The Dead vendu comme un grand film alors qu'il est intéressant bien qu'ayant du mal à tenir la distance), le public devra faire preuve de vigilance et de recul.

 

Le festival à venir aura aussi la difficile mission, comme dit en préambule, de supplanter en terme quantitatif et qualitatif, le fameux Festival Fantastique de Paris. Pari difficile venant d'un magazine concurrent à celui du rédacteur en chef et grand manitou de l'ex-grand festival, qui plus est, en nette régression depuis plusieurs années déjà. On félicite donc cette initiative tout en espérant que ce fameux PIFFF n'aura pas les relents VRPiste dudit magazine devenu davantage une machine jeuniste mécanique et vulgarisée, qu'un magazine où l'on trouve des avis et des informations originales; de celles qu'on ne trouve pas déjà 1000 fois sur le net. Sur, ce, on peut maintenant souhaiter bonne chance à ce nouveau festival parisien !

 

 

- Pour se rendre sur le site officiel du PIFFF