Dernières News

Trash Times # 20 en préco !

News image

Le nouveau numéro de Trash Times à paraître célèbre la culture populaire rétro à travers le cinéma, la bande-dessinée et la musique...

Zines | 27 Décembre

L'Insatiable n°1 dispo en préco !

News image

L'Insatiable n°1 sera en format A5 de 100 pages, en couleurs, avec plus de 200 photos rares et/ou inédites en France, en grande partie issues de certaines collections personnelles...

Zines | 2 Décembre

Extralucid Films

News image

Extralucid Films, c'est un tout nouvel éditeur vidéo, créé par deux professionnels bien connus du monde de l'édition : Carine Bach & Patrice Verry...

Sorties Dvd | 2 Novembre

Waiting for Tina...

News image

Nous avions évoqué l'année dernière la campagne de crowdfunding pour WAITING FOR TINA, biographie romancée de la fascinante Tina Aumont par Jean Azarel.

Zines | 1 Novembre

L'appel d'Azathoth - n°1

News image

Au sommaire de ce nouveau fanzine : un retour sur la saga Fright Night, un dossier Fantastic Factory, Chuck Norris, des chroniques à foison et... pas mal de surprises !

Zines | 9 Octobre

Black Lagoon Fanzine n°3

News image

Les précos sont désormais en cours pour le numéro 3 de Black Lagoon Fanzine, avec 102 pages et tout couleurs, ainsi qu'un poster recto verso offert...

Zines | 25 Septembre

Un caneton fulcien chez Shameless
Écrit par Flint   

Séance de rattrapage, car le dvd est sorti fin août/début septembre, Shameless a édité l'un des fameux gialli de Lucio Fulci : Non si sevizia un paperino, aka "Don't Torture a Duckling".

 

 

Inédit en France en dvd (mais sorti en VHS sous le titre La longue nuit de l'exorcisme), cet excellent thriller ayant pour cadre l'Italie rurale ancrée dans les traditions et les superstitions était jusque là disponible chez Blue Underground, mais uniquement avec une piste anglaise et sans sous-titres.
L'éditeur anglais propose le film en anglais ou italien, avec des sous-titres anglais.

Réalisé en 1972, on retrouve les légendaires Tomas Milian, Barbara Bouchet, Irene Papas, Florinda Bolkan et Marc Porel, dans ce film glauque sur fond de meurtres d'enfants.

 

 

* La critique du film sur Psychovision