Interview de Jean Rollin
Écrit par Valor   

 

 

25 septembre 2010 : Jean Rollin est attendu à 15h pour une rencontre-dédicace à la boutique Movies 2000.

 

----

 

Il est 14h et j'ai le temps d'aller constater que l'ancien Théâtre du Grand-Guignol (l'un des décors principaux de "Le Masque de la Méduse") qui se trouve à quelques mètres de là, a fait peau neuve et arbore à présent une resplendissante façade jaune...

 

----

 

15h30. Jean Rollin est en retard en j'en profite pour aborder Jean-Christophe Pichon, responsable des éditions Édite qui est arrivé avec plusieurs exemplaires d'"Écrits complets Tome I" et de "Moteur, coupez", l'autobiographie de Jean Rollin.

----

 

Les ventes de "Moteur, coupez" sont-elles satisfaisantes ?

Raisonnablement Les fans de Jean Rollin sont un public fidèle mais relativement restreint... peut-être 300 ou 400 personnes en France.

Je crois que, par contre, beaucoup d'Anglo-saxons, attendent avec impatience sa traduction.

Oui, les ventes seraient probablement dix fois plus élevées aux États-Unis mais cela ne représente pas grand-chose là-bas... Plusieurs petits éditeurs se sont montrés intéressés, puis se sont désistés. Il faut dire qu'une traduction coûte très cher...

 

----


Nous sommes interrompus par l'arrivée de Jean Rollin accompagné d'Anaïs Bertrand, sa productrice actuelle, fondatrice d'Insolence Productions.
Jean Rollin sort avec difficulté du taxi et s'avance d'un pas hésitant.

 

----

Bonjour ! Comment allez-vous ?

Mal, comme vous le voyez...


----


Je le suis à l'intérieur de la boutique et je profite des pauses entre les dédicaces pour lui poser quelques questions.

 

 

----

 

Il y avait beaucoup de monde à la Cinémathèque la semaine dernière, y a-t-il d'autres projections prévues ?

Non, rien pour le moment... Je négocie les droits de diffusion avec des chaînes du câble et je cherche un éditeur qui aura suffisamment de moyens pour réaliser une bonne édition DVD.

Vous n'êtes pas satisfait des éditions françaises de vos films en DVD ?

Non ! Cet éditeur possède d'ailleurs les droits de 2 ou 3 autres de mes films mais ne les a toujours pas édités.

 


Comment avez-vous rencontré Marlène Delcambre (Sthéno dans "Le Masque de la Méduse") ?

C'est mon ami Pierre Dubois qui me l'a recommandée après avoir posé avec elle. Elle a posé pour de nombreux photographes tout en poursuivant des études de psychologie.

Elle m'a dit qu'elle avait participé à votre prochain film avec Sabine Lenoël... Pouvez-vous nous en dire plus ?

Oh, nous n'en sommes qu'à la phase d'écriture du script et il y a encore beaucoup de choses à modifier mais il y a des rôles pour elles. Quant à l'histoire... ce ne sera pas un vampire mais presque ! Voilà, je ne peux pas vous en dire plus pour l'instant...

 

----

 

(Dans l'excellent article de Nicolas Stanzick publié dans le numéro de Septembre de "L'Ecran Fantastique", Rollin évoque la possibilité que le titre soit "La Fiancée du crocodile". Il révèle aussi que Bernard Charnacé (le collectionneur dans "Le Masque de la Méduse") y tiendra le rôle... de Jean Rollin et que le tournage se fera chez lui !)


----

 

Anaïs Bertrand : Nous cherchons aussi des financements et comme il ne faut rien attendre du CNC, nous nous tournons vers les chaînes télé et les régions. Le tournage pourrait démarrer cet été : le dernier avait été tourné en hiver et c'était vraiment difficile.

 

Votre filmographie X reste assez mystérieuse. Vous évoquez quelques tournages dans votre autobiographie mais certains titres demeurent totalement méconnus...

Je n'ai pas de filmographie X ! Ces films n'ont aucun intérêt, ils ont été faits en une journée avec des copains ... Le seul qui vaille quelque chose c'est "Phantasmes".

Pourtant beaucoup de vos fans aimeraient bien les voir et ont du mal à les trouver ou même à les identifier. Norbert Moutier est l'un des rares à avoir abordé le sujet dans le Monster Bis qu'il vous a consacré.

Bah ! Certains ne sont même pas de moi et il y a eu tellement de retitrages que je ne saurais pas les reconnaître moi-même !

Mis à part vos films X, donc, y a-t-il d'autres titres que vous aimeriez voir édités en DVD ?

Non, ils sont à peu près tous sortis. Les éditions hollandaises de "Encore" sont excellentes mais malheureusement, ils ont beaucoup de mal à les vendre... Le public pour ce genre de films est assez restreint.

Et "Jeunes filles impudiques" qui était annoncé par Redemption ?

Pff ! "Jeunes filles impudiques" ce n'est pas un "Rollin" !

(Curieusement, Jean Rollin révèle plusieurs anecdotes concernant le tournage de ce polar érotique dans son autobiographie !)

 

----

 

 

Jean Rollin s'intéresse alors aux imposants rayons de DVD de la boutique.

 

----

 

Ah ! "Les Larmes de la malédiction". Voilà un bon film ! Oh, des Corman ! Il faut que je complète ma collection de Corman ! "La Tombe de Ligeia" je l'ai... Ah ! "Le Masque de la mort rouge", je le prends...

Bon, et bien merci Monsieur Rollin !

Merci à vous !

Merci aussi à Anaïs Bertrand, Jean-Christophe Pichon et à toute l'équipe de Movies 2000 pour avoir organisé cette rencontre et pour leur accueil sympathique.

 

 

Movies 2000 : 49, rue de la Rochefoucauld 75009 Paris

 

 

----

 

N.B : Jean Rollin nous a donc quitté depuis.

 

Petit extrait de "Dialogues sans fin" de Jean Rollin et quelques lignes rédigées après ce qui devait être sa dernière apparition publique le 18 novembre 2010.