Nocturne 3 - Griffes et Décrépitude
Genre: Fanzines , Fantastique
Année: 2014
Pays d'origine: France
Editeur: Nocturne
Auteur: Nicolas Cluzeau,, Emmanuel d'Arzon, Frédéric Gaillard, Marc Oreggia, Guillaume Lemaître, Julien Noël, Alice Ray et Aurél
 

Après "Encre et Ténèbres" et "Toiles et Démence", voici le troisième numéro de la revue Nocturne avec pour thème "Griffes et Décrépitude". Nocturne continue donc de prendre l'apparence d'un fanzine pour livrer une petite anthologie de nouvelles fantastiques au thème plutôt original. Ce nouveau numéro contient donc huit nouvelles d'auteurs plus ou moins connus, brassant les différents genres du fantastique.

Avec un tel thème, le diable ne pouvait être que présent avec deux textes : "Le Diable et la Diva", une nouvelle de Frédéric Gaillard revisitant le mythe de Faust avec l'histoire d'une chanteuse ayant accédé à la gloire en en payant un prix terrible, et avec "La nuit du Sabbat" de Julien Noël où une prof à la retraite va chercher à retrouver sa jeunesse. Ces deux textes embrassent de manière similaire le thème de ce numéro, mais avec des histoires différentes.
L'enfer est également présent dans "éveil" de Nicolas Cluzeau où une jeune femme va devoir expier de ses crimes en enfer, seulement l'accusée n'a pas l'intention de se laisser faire. Les deux thèmes y sont présents, surtout la décrépitude abordée de manière originale, mais ne sont pas vraiment assemblés ou en tout cas assortie de manière superficielle. C'est un brin dommage car cette histoire etait pleine de potentielle.
Deux autres nouvelles donnant dans la fantasy sont présentes avec "Repas Froid" et "Blandine et les jags". La première met en scène un groupe de héros épuisés partant tuer un dragon, si la forme est classique, c'est le sujet de l'anthologie qui lui donnera tous son sel, les griffes de l'histoire n'étant pas forcément celles attendues ! Pour "Blandine et les jags", on a un univers de fantasy original où des prêtres enlèvent de jeunes gens sains afin de les sacrifier pour faire fuir le décrépi ! Là aussi, les griffes sont amenées un peu facilement, mais l'univers glauque proposé est lui très intéressant.
Dans "Elle" d'Alice Ray, un jeune homme retourne dans la maison de sa cousine, morte de vieillesse, mais en s'installant dans sa nouvelle propriété, il va comprendre l'origine du décès de la jeune femme. Une histoire de maison hantée qui pourrait être classique, si ce n'est la manière dont elle va s'emparer du thème pour proposer une menace originale.
Dans "Derrière la cicatrice", un jeune homme qui semble avoir vécu une expérience traumatisante va se méfier de son nouveau voisin, un vieillard vivant seul avec un enfant. Bien entendu, le monstre ne sera pas celui qu'on croit. Là encore, la nouvelle est classique quoique efficace dans sa chute.
Et la dernière nouvelle est "La Valse du chat" où une artiste-peintre peint en compagnie d'une muse de nature féline, mais cette dernière remarque une odeur et une présence dans l'appartement. Cette nouvelle propose autant une ambiance qu'une histoire et c'est plutôt réussi, même si la chute gâche un peu le tout en donnant dans une horreur balisée.

Pour conclure, on a un article dans lequel Michaël Moslonka parle de l'aliénation au travail en essayant de la rattacher au thème de ce numéro. Un tour de force qui surprend, mais laisse également circonspect. Ce nouveau numéro propose donc encore des textes de qualité sur un thème original, pas forcément facile à aborder, même si les auteurs présents s'en sortent plutôt bien. Ces petites anthologies de fantastiques sont donc à suivre !

Note : 8/10

 

Stegg

 

A propos de ce livre :

 

- Site de l'éditeur : http://www.nocturne-zine.com/

Vote:
 
8.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2035
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Maeve Regan 4 - A pleines dents Maeve Regan 4 - A pleines dents
Dans la dent longue Maeve était enfin parvenue à tuer Victor, ce qui devait régler, de façon définitive, quasiment tous ses problèmes, à l'exception de l...
Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le Chérisseur de têtes et autres pacotilles pour le Club Diogène , Le
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le club Diogène n'a pas froid aux yeux. Qu'est-ce que le club Diogène ? Une joyeuse bande de mabouls qui a choisi, pou...
Royaumes Crépusculaires, Les Royaumes Crépusculaires, Les
Lorsque j'étais gamin et qu'un livre me plaisait vraiment, je trouvais tous les subterfuges possibles et imaginables pour continuer ma lecture, aller au bout...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...