Memento Mori
Titre original: Yeogo goedam II
Genre: Fantastique , Drame
Année: 1999
Pays d'origine: Corée du Sud
Réalisateur: Tae-Yong Kim et Kyu-Dong Min
Casting:
Min-sun Kim, Yeh-jin Park, Young-jin Lee, Jong-hak Baek, Min-hie Kim, Hyo-jin Kong...
 

Dans une école de jeunes filles quelque part en Corée, une lycéenne découvre un journal secret. Celui-ci appartient à deux amies inséparables. En parcourant ce journal intime, elle va entrer dans leur monde secret et y découvrir la relation ambiguë qu'elles vivent au quotidien. S'immisçant et s'immergeant toujours un peu plus dans l'intimité du couple, elle va vivre une expérience bizarre qui dévoilera de mystérieux secrets.

 

 

Tout d'abord, il est extrêmement difficile de résumer Memento Mori, film à part au scénario peu commun. Le film est effleuré d'une touche fantastique intéressante mais pas primordiale. En effet, après le suicide d'une des deux amies, celle-ci revient pour récupérer son journal. Loin, très loin des films de fantômes asiatiques qui fleurissent en ce moment, le réalisateur insiste sur la relation entre les personnages. Dénonçant au passage, le manque d'ouverture d'esprit d'une jeunesse qui se cherche. N'acceptant pas les différences et les préférences coutumières de certains de leurs contemporains.
Attention, Memento Mori n'est pas une oeuvre pamphlétaire sur la tolérance, mais la mise en scène appuie fortement sur la difficulté à faire accepter son droit à l'homosexualité féminine dans une société coréenne très peu encline au changement des moeurs.
Le ton global du film est plutôt lancinant mais sans être lassant. Permettant au spectateur une lente immersion dans les fantasmes des lycéennes incriminées par le suicide. Et de fantasmes il en est question tout au long du métrage. Flirtant entre rêve et réalité, à tout moment on cherche la part de vérité des images que l'on suit. Le prétexte du suicide fait donc apparaître une sorte de fantôme, mais existe-t-il vraiment ? N'est-ce pas là une interprétation de l'esprit ? Seul le final apportera une réponse à cette question et encore... l'ambiguïté reste tenace ! Tout cela s'est-il vraiment passé ?
Pas question ici de déballage d'effets spéciaux spectaculaires, ni de scènes gores ou violentes. L'intérêt est ailleurs, et heureusement on ne sombre pas dans la facilité des scènes gratuites qui auraient nuit à la crédibilité du récit.
Malgré un rythme très lent, Memento Mori est un délicieux moment de cinéma. Novateur et intelligent. Certains sans doute se décourageront du climat général parfois un peu puéril et du caractère très (trop) sobre de l'ensemble. Mais les autres, sensibilisés par des personnages attachants et brillamment interprétés par de jeunes actrices inspirées passeront, à n'en pas douter, un excellent moment.

 

Nickbur
 
A propos du film :
 
# Memento mori a été présenté hors compétition au Festival du Film Fantastique de Gérardmer 2001.
Vote:
 
7.00/10 ( 1 Vote )
Clics: 2877
0

Autres films Au hasard...