Trône de Feu, Le
Titre original: El proceso de las brujas
Genre: Aventures
Année: 1969
Pays d'origine: Espagne / Italie / Allemagne / Angleterre
Réalisateur: Jess Franco
Casting:
Christopher Lee, Maria Rohm, Hans Hass Jr, Leo Genn, Margaret Lee, Maria Schell, Peter Martell (Pietro Martellanza), Howard Vernon, Milo Quesada...
Aka: Le Bûcher aux Sorcières / The Bloody Judge / Der Hexentöter von Blackmoor/ Il trono di fuoco / Night of the Blood Monster/ Il giudice sanguinario/ De sadistiche rechter
 

1685, en Angleterre. Le Roi Charles II est mort. Son frère, Jacques II, lui succède sur le trône. Ce dernier ne fait pas l'unanimité, et parmi la population on compte de nombreux partisans de Guillaume d'Orange, gendre du Roi, et exilé en Hollande. Afin d'éviter tout risque de rébellion au sein du pays, l'ordre est assuré par un juge impitoyable : George Jeffreys. Chancelier et chef de la justice, Jeffreys est un être non seulement cruel mais aussi superstitieux. A sa bataille contre les opposants au régime vient s'ajouter une chasse aux sorcières. Une chasse dont est victime Alicia Gray (Margaret Lee), qui a eu le malheur de tomber amoureuse d'un partisan de Guillaume. Après avoir vu son amant assassiné sous ses yeux, Alicia est arrêtée par les hommes du Juge Jeffreys et emprisonnée. Après une parodie de procès, et des tortures infligées dans la Tour de Londres par le bourreau officiel du Roi, Jack Ketch (Howard Vernon), Alicia est condamnée à mourir sur le bûcher.

 

 

A la nouvelle du verdict, la soeur d'Alicia, Mary, est effondrée. Elle demande audience à Lord Jeffreys afin d'obtenir la grâce de sa soeur. Mais rien n'y fait. Alicia périt dans les flammes, et Mary ne peut que soudoyer un garde afin d'abréger les souffrances de la condamnée.
Après l'exécution, Mary Gray se rend dans la forêt avoisinante où vit une femme ermite, Mother Rosa (Maria Schell), aveugle mais doué de clairvoyance. Mary lui pose des questions sur son avenir. A la suite d'un malheureux quiproquo, Mary s'en va avant que Mother Rosa ne lui ai tout révélé. Mary, après avoir erré un moment, arrive devant un marécage et décide de mettre fin à ses jours. Elle est sauvée des sables mouvants grâce à l'arrivée inopportune d' Harry Selton (Hans Hass Jr), fils du Lord Wessex (Leo Genn). Wessex est un noble influent partisan de Guillaume d'Orange. Harry, lui, est le meilleur ami de Barnaby (Peter Martell), lui aussi proche de Guillaume. Barnaby est un leader de la rébellion qui couve dans le pays.
Mary pense avoir trouvé un refuge auprès de Wessex, et un amour naissant auprès d'Harry. Malheureusement, en défiant l'autorité du Juge Jeffreys, Mary risque de subir le même sort qu'Alicia.

 

 

Grâce au producteur influent Harry Alan Towers, Jess Franco fut en mesure d'avoir de véritables stars dans ses films, parmi lesquelles Christopher Lee. Durant cette période faste, l'immense acteur tournera cinq fois pour le metteur en scène espagnol, tout d'abord dans deux Fu Manchu, puis, dans "Les Nuits de Dracula" et "Eugenie, the Story of her Journey into Perversion". Dans "Le Trône de Feu", film d'aventures historiques s'inspirant d'événements réels, Christopher Lee compose un George Jeffreys saisissant, terriblement réaliste. Rien d'étonnant à cela dans la mesure où l'acteur est un passionné d'histoire, et connaissait particulièrement le personnage qu'il devait interpréter. Il ignorait par contre que Franco rajouterait à son insu des scènes de tortures et de nudité. Evidemment, il prit très mal la chose en l'apprenant. Malgré la brouille qui s'en suivit, Lee tournera encore deux fois pour le cinéaste à la fin des années 1980, dans "Dark Mission" et "La Chute des Aigles", films d'action à petit budget.
Mais pour "Le Trône Feu", le budget est conséquent, permettant d'avoir un spectacle digne de ce nom au niveau des costumes, de l'histoire et du casting. En plus de Christopher Lee, Franco a pu réunir le britannique Leo Genn (remplaçant Dennis Price au pied levé) et l'autrichienne Maria Schell. Leo Genn est une valeur sûre du cinéma, puisqu'il a notamment joué dans "Quo Vadis" et dans le "Moby Dick" de John Huston. Parallèlement à ces classiques, on retrouve l'acteur britannique dans le cinéma de genre : "Circus of Fear", "Le Venin de la Peur", ainsi que les "Die screaming, Marianne" et "Frightmare" de Pete Walker. Maria Schell, quant à elle, fut entre autres la "Gervaise" de René Clément. On a pu la voir aussi dans "Le Diable par la Queue", mais aussi dans un autre Jess Franco : "99 Women". Un film que l'on peut considérer comme le premier véritable WIP, et dans lequel jouait également Maria Rohm, l'héroïne du "Trône de Feu", et accessoirement la femme d'Harry Alan Towers. Ne soyons pas mauvaise langue, Maria Rohm est une bonne actrice, qui sait jouer sur plusieurs tableaux, notamment le charme et la sensibilité. L'actrice aura les premiers rôles des films de Franco en plusieurs occasions, notamment dans "Girl from Rio", et le "Eugenie…" (avec, donc, Christopher Lee).

 

 

Côté "bis", on retrouve évidemment Howard Vernon, dans un rôle de bourreau plus vrai que nature, et que l'on croirait échappé d'un film d'horreur. Il y aussi la mine patibulaire de Milo Quesada ("La Fille qui en savait trop"), l'argentin composant ici une ordure de premier ordre, bras droit idéal de Christopher Lee. Peter Martell et Hans Hass Jr ("X312 – Flight to Hell") complètent le casting masculin. Enfin, n'oublions pas l'infortunée Alicia, qui disparaît assez vite car emportée par les flammes, interprétée par Margaret Lee, et retrouve en la circonstance Leo Genn et Christopher Lee (tous les trois dans "Circus of Fear") et Maria Rohm (avec qui elle jouait dans "Venus in Furs"). L'actrice a arpenté le cinéma de genre dans d'autres oeuvres telles que "Le Carnaval des Barbouzes" ou "La Clinique Sanglante".
"Le Trône de Feu" fait partie des films les plus aboutis de Jess Franco. Si la réalisation est plutôt classique, l'action est toutefois entrecoupée de passages que le metteur en scène affectionne : geôliers torturant des prisonnières dévêtues, ou obligeant à un moment Mary à lécher le corps nu d'une femme enchaînée. Ce côté hétéroclite n'est pas gênant, surtout si l'on est habitué au cinéma du réalisateur ibérique. La bande son de Bruno Nicolai accentue un peu plus l'aspect épique et débridé de ce long métrage, pour notre plus grand plaisir. Le personnage du Juge Jeffreys sera à nouveau utilisé par Jess Franco en 1972 pour "Les Démons", plus axé sur le "nunsploitation", et beaucoup plus érotique.
"Le Trône de Feu" est quant à lui un film d'aventures rondement mené par un Jess Franco très inspiré, et avec une belle brochette d'acteurs jouant tous de manière irréprochable. Du bon spectacle !

 

 

 

Note : 8/10

Flint


A propos du film :

# Si l'on visionne le DVD édité par Blue Underground, la version proposée présente une coupure à la 24ème minute, une scène importante longue de 5mn30s. Cette scène manque aussi sur la VF disponible chez nous en kiosque à une époque (avec la jaquette moche renvoyant aux belles heures de la vidéo), ce qui n'est guère étonnant car l'éditeur avait récupéré la copie de Blue Underground (proposant le même bonus, à savoir une interview de Jess Franco et Christopher Lee par l'éditeur américain).

Cette scène se situe après la mort d'Alicia. Mary part dans la forêt pour voir Mother Rosa. Puis, elle repart dans l'intention de se suicider.

Mais la copie s'arrête sur un arbre, pour enchaîner sur le visage de Jeffreys en train de converser avec Lord Wessex.

Ont disparu les passages où Harry Selton se baigne, sort de l'eau, retourne à son cheval, et voit Mary s'enfoncer dans le marécage. Il la sauve des sables mouvants. Ils font connaissance, et lui propose son aide.

En visionnant le DVD, on quitte une Mary en plein désespoir, et on la retrouve à poil dans la paille en train de fricoter avec Selton ! Ce qui est pour le moins déroutant.

Les 5mn30s manquantes sont bien présentes sur la VHS éditée à l'époque par American Video. Malheureusement, cette version est par contre amputée de la plupart des scènes de tortures et de nudité. Soit une bonne dizaine de minutes présentes quant à elles sur le DVD.

La version intégrale du "Trône de Feu" devrait donc faire aux alentours de 108 minutes. Mais j'ignore si une telle copie est disponible.

Vote:
 
5.21/10 ( 14 Votes )
Clics: 4272

1 commentaire(s) pour cette critique


Autres films Au hasard...