Dernières News

De Palma : embryon

News image

Intéressant de (re)découvrir ces deux De Palma oldies, assez peu convoités finalement, Greetings et Hi, Mom! ...

Fast Reviews | 3 Juin

Week-end sauvage - 1976

News image

Produit par Ivan Reitman, et réalisé par un William Fruet alors au début de sa carrière, Death weekend est un film démarrant comme un thriller et s'achevant en rape and revenge bien sanglant

Fast Reviews | 25 Mai

L'Enfer des Mandingos - 1976

News image

En 1976, après le détonnant Mandingo de Richard Fleischer qui plomba la carrière du réalisateur de Blind Terror, Steve Carver s'attelait à une suite...

Fast Reviews | 20 Mai

The Last Survivors - 2014

News image

Selon Princesse Rosebonbon, The Last Survivors, aka The Well, est un western post apocalyptique qui vaut le détour...

Fast Reviews | 14 Mai

L'Évadé de Yuma - 1968

News image

Dans la série "avis succincts des psychovisionautes, un petit spagh réalisé par Camillo Bazzoni, qui tournera ensuite Abus de pouvoir, en plus de scénariser certains films de son frangin Luigi...

Fast Reviews | 13 Mai

Lâchez les Monstres – 1970

News image

Scream and scream again est un thriller horrifique et science-fictionesque adapté d'un roman de Peter Saxon - The Disoriented Man - publié en 1966...

Fast Reviews | 12 Mai

Joe D'Amato - Le Réalisateur Fantôme
Écrit par Valor   

Rencontre-apéro avec Sébastien Gayraud, l'auteur, et Artus films qui présenteront le livre Joe d'Amato - Le réalisateur fantôme publié aux éditions Artus...

 

Cet événement aura lieu le vendredi 19 juin 2015 de 18h30 à 20h à HORS-CIRCUITS.

 

 

Joe d'Amato, l'homme aux mille pseudonymes, le réalisateur au plus de 200 films, le maître de l'horreur et de l'érotisme à l'italienne. Blue Holocaust, Anthropophagous (1979 et 1980), références incontournables du gore, la série des Black Emanuelle, icône des années 70, ... autant de titres connus dans une filmographie méconnue qui traverse tous les genres : western, péplum, mondo movie, sous Mad Max, héroïc fantasy et porno hard. Des années 60 aux années 90, une oeuvre étrange, excessive, outrancière, traversée de bout en bout par une dose de folie singulière.

 

Sébastien Gayraud est enseignant en cinéma et conférencier. Spécialiste de l'horreur, il a co-écrit avec Maxime Lachaud Reflets dans un oeil mort, premier livre français consacré aux Mondo movies.

 

Joe d'Amato - Le réalisateur fantôme de Sébastien Gayraud, éd. Artus, 2015. 350 pages, 6 cahiers de 16 pages de photos couleur, couverture cartonnée, 39 euros.

 

* MAJ du 22 juin 2015 :

 

L'apéro ayant eu lieu, sachez que vous pouvez le commander sur le site de l'éditeur ici :

 

 

** Sur le site de Hors-circuits :