Livre des vampires, Le
Genre: Essais , Vampirisme , Autres genres
Année: 2009
Pays d'origine: France
Editeur: Camion Noir
Auteur: Jacques Sirgent
 

Je dois vous avouer une chose: des livres sur les vampires, j'en ai lu un certain nombre, romans et essais, et au bout du compte c'est un peu toujours la même chose qui se raconte. Pour les romans on a souvent le droit à une pâle copie de Anne Rice (heureusement aujourd'hui les choses semblent se calmer) et quant aux essais on a le droit à un historique qui commence toujours en Grèce ou en Egypte et qui passe par Vlad Tepes, Stoker et qui se finit souvent par Rice encore ou Poppy Z. Brite pour les plus aventureux. Bref, le vampire est une figure incontournable du fantastique, surement la plus utilisée et aussi la plus connue. Mais quand Jacques Sirgent s'en empare c'est autre chose, un autre éclairage, plus ésotérique, plus étrange et en plus le monsieur à une très belle plume. Ce qui fait qu'au final, même si au début j'étais un peu sceptique, son livre des vampires est une vraie réussite!


Il faut l'avouer avant tout, Jacques Sirgent est un sacré personnage et le lire comme le rencontrer est une sacrée expérience ! Il y a quelques années il ouvrait aux abords de Paris son musée des vampires, un lieu de rencontres et de discussions sur les vampires où se côtoient auteurs, poètes, essayistes et gothiques. Il y a de cela quelques temps il publiait un livre, les Voleurs d'âme(s), fruit de ses enquêtes dans le père Lachaise et chez les vampires parisiens. Aujourd'hui donc il récidive aux Editions Camion Noir (au passage excellente collection qui propose des titres passionnants) et il nous offre une nouvelle fois sa vision du vampire. Le livre se découpe en quatre parties bien distinctes, quoique, malgré ce que veut bien en dire le sommaire, je dirais trois parties car celle sur le cinéma est un brin trop expéditive à mon goût même si elle fournit une base de réflexion non négligeable.

Dans une première partie, passionnante, l'auteur nous donne les définitions du vampirisme et compare différents dictionnaires qui vont quasiment du moyen âge jusqu'à nos jours. Ainsi, plus que le vampire encore, c'est la pensée humaine concernant la nuit, la mort, le rêve qui est ici décortiquée et analysée. On passe ainsi du siècle des lumières, siècle de savoir et de raison,  à celui du romantisme, siècle qui réhabilite la figure du non-mort. Mais c'est aussi toute la vision de la mort qui est ici expliquée, nous montrant par exemple que les rites mortuaires sont apparus presque en même temps que les hommes et qu'il y avait sans doute déjà la notion d'âme. Jacques Sirgent nous entraine dans une réflexion passionnante, puissante, et qui pourrait bien nous remettre en question et même remettre en question les bases du judéo-christianisme!

Il nous rappelle aussi que le vampire apparaît à travers les grandes épidémies mondiales, entre autre la peste, avec ces nombreux enterrés vivants, ces parias et autres laissés pour conte. Tout comme la sorcellerie... Et si le vampire avait un rapport avec les sorcières? Et si les crocs du vampire avaient un rapport avec les cornes du diable? Il y a une multitude de questions et une foule de réponses tout aussi passionnantes les unes que les autres et Jacques Sirgent y répond!

Dans cette première partie, pas d'analyse historique, pas de déjà vu car Jacques Sirgent le sait: s'interroger sur les créatures de la nuit et sur la mort, c'est s'interroger sur la vie, son essence et son Histoire. Et c'est ce qu'il fait d'une façon superbe, détaillée et très documentée. C'est un vrai régal à lire!

Dans une seconde partie, où tout est dans le titre : "Bram Stoker est Dracula", l'auteur nous détaille les conditions peu connues de l'écriture de ce chef-d'œuvre de la littérature vampirique. Conditions bien particulières et l'on comprend très vite que Dracula n'est pas qu'un simple roman mais bien plus que cela. Alors évidement il y a du Vlad Tépés dans le livre de Stoker mais il y a aussi une pensée ésotérique, un peu de Jacques l'Eventreur et tout les travers de la société victorienne. Là encore on avance de révélations en révélations et au final, oui, Bram Stoker est Dracula. Loin de moi l'idée d'affirmer ou d'infirmer ce qu'écrit Jacques Sirgent mais c'est une évidence, son écriture s'avère passionnante et ses analyses littéraires poussées font que l'on peut facilement le croire. Après avoir lu cette partie on a envie de se replonger dans le livre de Stoker et d'en dénicher toutes les traductions possibles! Et ça c'est déjà fort!

La dernière partie est plus autobiographique, plus "expérimentale", et reprend en partie la trame de son précédent roman. Car les vampires sont peut-être bien parmi nous. Non pas buveurs de sang mais peut être plus psychiques... On voyage dans un étrange Paris que seul Jacques Sirgent semble connaître et l'on rencontre certaines figures du Musée des Vampires. Des chasseurs de créatures nocturnes? Des Sorcières des temps modernes? Et pourquoi pas, et si le rêve était permis ? A moins que cela ne soit vrai...Vrai? Jacques Sirgent pourrait nous le faire croire en tout cas. Après tout il existe bien des communautés croates à Paris, des communautés qui vivaient dans les Carpates! Bref une enquête passionnante qui nous entraîne entre fiction et révélations occultes. J'ai adoré, comme le style de l'auteur d'ailleurs qui s'avère extrêmement troublant!

Il existe aussi une autre partie une peu moins passionnante, mais sans doute car il ne s'agissait pas là du but de l'auteur qui a préféré s'intéresser au côté obscur du vampire, et qui s'intéresse au cinéma. C'est plus une liste de films avec des avis simples et sommaires qu'une vraie analyse du vampire au cinéma... Mais quand même une très bonne base pour le néophyte!


Alors oui Jacques Sirgent a ses admirateurs et ses détracteurs et certains pourront penser que le monsieur va un peu loin. Moi, personnellement, je ne me suis pas soucié de cela, j'ai lu un livre formidable, qui est complètement différent de tout ce que vous avez pu lire sur le sujet et qui vous propose un voyage dans une nuit noire où rodent les sorcières, la peste, l'inquisition et il faudra éviter l'esprit trop cloisonné, trop étriqué pour en profiter pleinement. Le livre des vampires est un vrai plaisir de lecture, une superbe source d'informations et est écrit avec une plume vive, intelligente et efficace. Ce livre va vous ouvrir les yeux, vous inspirer, vous réveiller, bref vous serez mordus et vos nuits ne seront plus jamais les mêmes... Plongez dans le monde du vampirisme, plongez dans ce mythe avec Jacques Sirgent, c'est absolument fabuleux!


Note : 9/10

 

Le Cimmerien

 

A propos de ce livre : 

 

- Ste de l'éditeur : http://www.camionnoir.com/ 

- Site du Musée des Vampires : http://museedesvampires.free.fr/

Vote:
 
7.10/10 ( 10 Votes )
Clics: 5821
0
Écrire un commentaire pour ce livre Écrire un commentaire pour ce livre
Les utilisateurs non-enregistrés ne peuvent pas poster des commentaires. Veuillez vous connecter en cliquant sur LOGIN...
En librairie En librairie...
Protectorat de l'ombrelle 5, Le : Sans âge Protectorat de l'ombrelle 5, Le : Sans âge
Toute bonne chose ayant une fin, voici enfin le cinquième, et dernier, volume de la saga du "protectorat de l'ombrelle". Deux années ont passé depuis les...
Chute de la maison Gemins - La Chute de la maison Gemins - La
  Une jolie découverte que ce roman de fantasy français : un petit royaume médiéval dirigé par la famille Gemins depuis des générations, des jumeaux qu...
Ange de la mélancolie, L' Ange de la mélancolie, L'
Le fantastique français regorge d'auteur et de nouvelliste tels que Mélanie Fazi, Gudule Jean-Pierre Andrevon, Anthelme Auchecorne ou encore Jess Kaan et en...

Autres films Achat en ligne
Autres films Au hasard...